Témoignages en rapport avec les Témoins de Jéhovah

Sentez-vous libre de témoigner de votre expérience, bonne ou mauvaise, au sein de l'organisation des Témoins de Jéhovah !


Merci de rester respectueux et courtois dans vos témoignages afin qu'ils ne soient pas supprimés. Les témoignages des personnes non enregistrées sur le site (Guest) seront relus avant publication et apparaîtront donc plusieurs heures après leur écriture.

Ajouter un témoignage
Témoignage de Franck BARRAUD
posté le 22/04/16, 16:48

Bonjour et merci à Thomas pour son site incroyablement bien construit et riche en versets bibliques. Ses explications sont cohérentes et sensées.

Mon témoignage:

Je suis né "dans la vérité" comme disent les TJ... Mon père a été ancien de congrégation toute sa vie et ma mère l'a suivi. Logiquement, je me suis fait baptisé à l'âge de 17 ans et je suis rapidement devenu assistant ministériel. J'ai participé aux constructions rapides et pendant une année, j'ai été pionnier permanent.

Bien que j'ai eu des responsabilités importantes au sein de ma congrégation (j'ai failli devenir ancien), je n'ai jamais été respecté par mes corelligionnaires. Tout ce qu eje faisais était pas bon (et même le surveillant de circonscription avait été étonné par cela, puisque la comptabilité était bonne (exemple).

A l'âge de de mes 18 ans, j'avais acheté une Renault 5 Alpine Turbo (comme les jeunes aiment cela) que j'ai revendu à un "ami de la vérité".

Une semaine après, cette personne (qui était le frère charnel d'un ancien de ma congrégation) a voulu annuler la vente prétextant des défauts sur le véhicule. Quelques jours après, il m'avouait que c'est parce qu'elle coûtait trop cher en carburant. j'ai donc refuser d'annuler la vente.

Un mois après, il me mettait au tribunal. Bien sûr, le tribunal a rejeté sa demande et l'a condamné aux dépens (frais de justice) et à 1000 francs de dommages et intérêts en ce qui me concerne.

En bon TJ qui se respecte, je lui ai fait cadeau des dommages et intérêts.

Mais, l'affaire ne s'arrête pas là. La personne en a parlé à son frère ancien qui lui a conseillé de réunir un comité judiciaire (comité de discipline religieuse maintenant) composé d'anciens d'une congrégation voisine.

Dès le début de la réunion, je savais que la décision du comité était prise: Il fallait que je rembourse le véhicule et que je reprenne la voiture, qui, à l'époque valait 30.000 francs.

J'ai refusé, jusqu'à ce qu'un ancien du comité me dise texto: "Franck, si tu n'acceptes pas, tu seras exclu.".

J'ai donc accepté. J'ai repris la voiture et lui ai remboursé les 30.000 francs que j'avais déjà dépensé dans un autre véhicule. Il va sans dire qu'il ne fut pas compté les 1000 francs de dommages et intérêts que je lui avais fait cadeau !

Plus tard, j'appris que le frère de cette personne (ancien de ma congrégation, je le rappelle) était copain comme cochon avec deux des frères du comité judiciaire... bref, la mafia n'aurait pas fait mieux.

J'ai été très choqué de cette situation qui m'a poursuivi tout au long de ma vie de TJ qui a duré jusqu'à l'âge de 32 ans, date à laquelle j'ai décidé de quitter volontairement les TJ...

Sans compter mon ex-femme TJ qui me dit au bout de 15 années de mariage qu'elle ne m'aimait plus et qu'elle voulait divorcer. De la voir me "tromper" avec d'autres hommes... Elle, elle n'a été exclu que 1 an et demie après mon retrait volontaire, les anciens sachant tout...

Plus tard, j'ai rencontré un surveillant de circonscription et je lui ai expliqué mon histoire. outre le fait que le surveillant président de la congrégation qui accompagnait ce frère m'a dit que cela ne les regardait pas, le SC (surveillant de Circonscription) m'a dit: "reviens et nous en discuterons après..."

Je lui ai répondu en lui disant que je ne pouvais pas revenir en ayant cela en tête. Qu'il fallait régler le problème avant. D'autant que je ne demandais pas d'excuse (20 ans après) ni d'argent, mais que je voulais savoir simplement s'il avait été juste d'agir ainsi. la discussion s'est arrêtée là.

Et jusqu'à ce jour, je n'ai toujours aucune réponse.

Il va sans dire qu'il n'y a pas eu que cela. les mauvais traitement moraux, les rabaissements, le fait d'être considérés encore comme "le petit barraud" n'a jamais aidé...

J'ai donc passé 8 ans de ma vie à être athée, puis un jour, j'ai ressenti le besoin de lire la bible. je l'ai lu avec de nouvelles perspectives, sans formatage de quelques religions que ce soit, et j'ai découvert de merveilleuses choses...

Depuis, je me suis remarié avec une personne qui est toujours ma femme et avec qui, j'ai trois magnifiques enfants et nous les éduquons par la prière et avec l'Esprit du Christ.

Je ne regrette pas ma vie TJ, car elle a fait la personne que je suis aujourd'hui, la personne tolérante, joyeuse, et avenante.

Je ressens tous les jours la présence de notre Seigneur sur ma petite famille et je lui demande régulièrement quelle décision je dois prendre et la voie qu'il m'a tracé. Bref, je suis mon petit bonhomme de chemin...

Je participe à des forums religieux et discute avec des TJ et d'anciens TJ. Il n'est pas étonnant de voir des TJ arrogants et froids, accusateurs et haineux, ironisant sur nos propos et rabaissant constamment nos écrits. mais peu importe, je sais qui je suis et ce que je veux. Et le Seigneur m'accompagne tout le temps.

Merci de m'avoir lu.

Témoignage de Véronique
posté le 21/04/16, 20:57

Bonsoir
Je suis excommuniée depuis peu (juillet 2015). Je parle aujourd'hui en personne à qui on a donné, sans le vouloir, l'occasion de prendre du recul. Je n'ai pas ressenti de tristesse au moment de mon excommunication. Je me suis dit que c'était comme une cure qui allait me permettre de mieux revenir, et c'est ainsi que j'ai présenté sincèrement les choses à mes proches. Sauf que de manière inattendue, cette "cure" m'a permis de retrouver l'estime de moi, la satisfaction, je me suis réconciliée avec mes pensées profondes, j'ai découvert que j'étais un être normal, avec des sentiments normaux. J'ai cessé de m'imposer des résultats qui de toutes façons n'étaient jamais suffisants, j'ai cessé de m'attrister pour des paroles peu réfléchies. Je suis toujours la même au fond, car je n'ai jamais su être quelqu'un d'autre. La différence c'est qu'aujourd'hui, je peux m'accepter telle que je suis. A la salle du Royaume, je me suis trop souvent sentie perdue. Je n'étais pas toujours en adéquation avec l'enseignement dispensé. J'aurais bien aimé être d'accord, tous simplement ; c'est sûrement confortable de tout intégrer, confiant. A défaut, je me disais que ce que je ne comprenais pas aujourd'hui, je le comprendrais demain, et je continuais à avancer. Aujourd'hui, même le chemin qui mène à ma salle m'angoisse. Je ne veux plus ressentir tout cela.
Je suis pourtant touchée par la démarche des anciens qui m'encouragent à revenir, je n'ai aucun doute sur leurs sentiments ni sur leurs motivations. C'est moi qui n'en ai plus le désir. J'ai été élevée dans une famille de témoins de Jéhovah, baptisée à 16 ans, pionnier permanent pendant 5 ans. Je n'imaginais pas ma vie en dehors de la congrégation. J'y ai été façonnée, l'enseignement que j'ai reçu m'a protégée, et j'y ai cotoyé des gens formidables. Sauf que j'ai rencontré des gens formidables partout, même en dehors de la congrégation, et jamais, depuis mon enfance, je n'ai pu restreindre mes fréquentations aux membres de la congrégation. Un peu rebelle depuis le début vous voyez ?
Puis j'ai eu des doutes sur certains enseignements. J'en trouvais certains "tirés par les cheveux", mais à qui en parler dans la congrégation ? C'est de l'apostasie, ça peut être déstabilisant..... Comme j'aurais voulu ne jamais douter ! Vous l'aurez compris, je ne doute pas de Jéhovah. Je l'aime profondément, je lui parle depuis toujours. Sauf qu'aujourd'hui, je lui demande de me montrer le chemin, d'être le potier qui me façonne... c'est le comble non après tant d'années à étudier sa parole !
Première étape, je dois relire la Bible (j'ai acheté la Bible en français courant) en étant la plus neutre possible et en comptant sur l'aide de Jéhovah.
Merci d'avoir lu mon témoignage, et merci pour les vôtres.
Bonne soirée.

Témoignage de Fabien
posté le 12/04/16, 16:36

Bonjour à toutes et tous,
Je souhaite partager mon expérience familiale. Mon épouse s’est vouée à l’organisation des témoins de jéhovah. Elle a été baptisée il y a 3 années déjà. Cela fait 4 années que notre couple bat de l’aile et que nos enfants en souffrent. Environ un an avant le baptême elle s’est dévouée corps et âme à l’organisation. La vie que nous menons aujourd’hui ne correspond en rien à la vision commune que nous avions lors de notre mariage et surtout à l’éducation que nous voulions donner à nos enfants. Tous nos projets de vie ont été profondément chamboulés depuis que mon épouse a découvert « la véritable vérité ! ».
Il y a 5 ans, je l’emmenai de temps en temps à la salle du royaume sans apriori négatif sur ce culte, ni sur aucun autre d’ailleurs. C’est en lisant de manière plus approfondie certaines tours de garde et en observant au fil du temps les changements de comportement de mon épouse que j’ai commencé à comprendre l’ampleur du problème. Par exemple, aujourd’hui, il n’est plus possible pour elle de rater une séance à la salle du royaume, même si il s’agit de participer à une sortie familiale ou tout autre projet. En additionnant les heures dévolues à l’organisation, le décompte est alarmant : il s’agit d’un mi-temps soit environ 70h par mois réparties entre son étude personnelle, les réunions et le porte à porte ! Je comprends mieux pourquoi le collège central prévient qu’il ne faut pas former « d’attelage disparate avec un non témoin » ou encore la rubrique du site JW.org : « Les témoins de jéhovah brisent-ils les mariages ? ». Sans être expert en psychologie, le simple fait de poser cette question y répond…en effet, si le problème ne se posait aucunement, cette question n’aurait pas lieu d’être.
Mais le plus grave n’est pas là, à la limite mon épouse est adulte et peut mener sa vie comme elle l’entend. Le problème majeur concerne les enfants. La question est simple, très simple : De quelle manière un enfant peut-il se développer de façon équilibré quand ses parents lui inculque que la fin du monde est imminente et que tout le monde va mourir sauf quelques-uns ? Le couperet peut tomber demain, dans un mois, dans un an… Imaginez-vous les effets sur leur cerveau en pleine maturation, sur leur projection dans l’avenir ! Et pour le père non croyant que je suis, je mourrai à coup sûr…comment les enfants peuvent-ils gérer cela ? Les parents et plus largement la société se doivent de leur épargner cela!
La réponse de mon épouse est simple : « nous seront tous sauvés grâce à elle » ! Quelle humilité! En outre, ce n’est pas ce qui est enseigné dans les tours de garde, elle fait un amalgame qui l’arrange et qui sonne faux au regard de l’enseignement.
J’ai essayé durant 2 ans de discuter avec elle de points précis (par exemple : est-ce que le porte à porte est bibliquement fondé, la traduction des certains versets, l’utilisation de citations tronquées ou déformées empruntées à des experts, ce que représente l’ONU et l’affiliation de la watchtower etc etc). Sachant pour m’être renseigné qu’il fallait agir avec beaucoup de tact et de patience, j’ai plutôt procédé sous forme de question, « je ne comprends pas ceci peux-tu m’expliquer »… Elle a souvent été dans l’impossibilité de justifier certains passages de leur littérature, et a même vu qu’il y avait une forme de manipulation. Systématiquement ses réponses ont été : « oui, ils ont dit cela mais la lumière va en grandissant » ou encore « ils savent pourquoi ils écrivent cela même si nous ne le savons pas… », « tu n’as pas la foi ». Impossible d’aller plus loin dans la réflexion! La coquille s’est refermée sur elle-même, sur les certitudes rabâchées depuis des années dans son cerveau et surtout par peur de creuser !

Comment puis-je laisser mes enfants tomber dans ce piège au risque qu’ils passent leurs vies dans ce mouvement, au risque d’être exclu et de ne plus voir leur famille, au risque de refuser de se soigner par transfusion en cas d’urgence, au risque de ne pas faire d’études supérieures et surtout au risque de tout croire sans analyse personnelle. Quel gâchis !
C’est là que les problèmes commencent, quand je dis aux enfants ce que je pense de tout cela. Quand je refuse qu’ils aillent à la salle du royaume (d’ailleurs eux ne veulent pas y aller). Mon épouse pique des crises de nerf. Je suis conscient qu’elle doit recevoir des pressions formidables de la part des anciens et des adeptes « modèles » pour faire venir les enfants, pour qu’elle leur enseigne la vérité etc…
Voilà la trajectoire qu’a prise notre famille depuis la conversion de mon épouse. Elle est très souvent absente, je suis seul avec les enfants. Elle n’a pas de véritable amour maternel pour eux, son cœur semble refroidi. Elle les aimera pleinement quand ils seront témoins de jéhovah, c’est le sentiment que j’ai. Sa priorité depuis 4 ans est de satisfaire l’organisation, après seulement vient sa famille….terrible constat.

Témoignage de Divi
posté le 5/04/16, 23:03

Bonjour,
J'ai épousé en 2005 un homme sans papier (Camerounais) qui était témoin de Jéhovah, l'étant aussi, je pensais qu'il voulais se marier parce qu'il m'aimait... Les témoins de Jéhovah vous parlent de fraternité et d'honnêteté, mais il faut savoir qu'ils couvrent les criminels et voleurs qui rejoignent leurs rangs. De plus les droits et les devoirs ne sont pas les mêmes pour tous les témoins et c'est ce qui m'a poussé à quitter cette association satanique et sectaire.
Il y a deux ans « les anciens » de ma« congrégation » ont refusé de voir les preuves démontrant les multiples tromperies financières de mon mari, ses délits à mon encontre et ses manipulations. Avec une froideur redoutable ces hommes censés être des « bergers pleins d'amour » m'ont déclarés connaître des Camerounais qui étaient de « très très très bons témoignages » et ont ainsi balayés toutes mes accusations contre lui. Comme si le fait de connaître quelques représentants d'une nation permettait de porter un jugement définitif sur tous ceux de cette nation  !
Ces « bons bergers » ont ajoutés avec condescendance que je devais savoir qu'il fallait deux témoins pour porter ce genre d'accusation, je rappelle qu 'ils ont refusé de voir les preuves, de plus, nous étions deux devant eux, mais ils ne sont pas à une aberration près.
Par la suite j'ai été contacté par des « anciens » d'une autre « congrégation » qui ont rencontrés mon mari en porte à porte. Il vivait chez une autre femme et avait un enfant avec. Loin de le blâmer de « vivre dans le péché » c'est à moi que l'on fit des reproches.
Les témoins de Jéhovah se targuent d'être le peuple de Dieu mais ils sont le peuple de Satan ; c'est ce que j'ai appris à mes dépends.
PS : Je sais bien qu'il y a des personnes sincères parmi les TJ, j'ai moi-même défendu à corps et à cris cette organisation. Mais j'ai compris que tout leur enseignement n'est qu'une escroquerie intellectuelle qui ne vous mènera qu'à passer à côté de votre vie.

Témoignage de christien
posté le 5/04/16, 19:53

bonjour a toutes et à tous ,
Mon retrait volontaire a était annoncé il y a presque un mois ,je suis donc jugé par les hommes apostat ,mais peu importe je reste croyant en Dieu et à son fils Jésus Christ ,étant pour moi la seule autorité . Je me suis fait baptiser en 1974 ,cela fait donc quarante de ans .L'année 1975 a était pour moi le commencement des doutes ,les belles promesses dignes de confiance annoncées par l'Ezechiel moderne(tg du 15/10/1972) ne se sont pas réalisées ,mais pire encore le collége central a rejeté la faute sur son troupeaux ,disant : " les témoins on conjecturés ,d'autre plus affirmatif ...." (g95 -22/6 pages 8et9 )," a notre époque ,c'est le désir ardent, louable en soi ,qui a incité les chrétiens a déterminer la date ......" (tg 1980 :15/06 pages 17-19 ).L'annuaire de 1980 pages 23 a30 dit:" les frères ont également apprécié la franchise de ce discours dans lequel la sociétée a reconnu une part de responsabilité dans la déception ,éprouvé par certains a propos de 1975 ." le collège central qui prétend avoir était choisis par Dieu pour fournir une nourriture spirituelle de qualité en temps voulu ,et non la sociétèe qui est une entité juridique ,à l'entière responsabilité de ses affirmations concernant les desseins de Dieu ,il aura des compte a rendre car il a était au delà de ce qui est écrit .
Pendant toute ces années j'ai pu constater le manque d'amour ,l'indifférence ,l'hypocrisie ,les passe droit, en fait la belle vitrine présenté a l'extérieur n'avait rien a voir avec l'intérieur du magasin .( la congrégation est un paradis spirituel .)
je n'ai rien contre ces brebis dont je sais certaines sincères et pleine d'amour pour leur frères et sœurs .Le pas à était difficile à accomplir mais nécessaire ,ma position est claire et ma conscience est nette ,ne croyant plus à la légitimité du collège central ,ma décision était inéluctable .
Les deux livres de Raymond Franz mon beaucoup aidé a ouvrir les yeux ,je conseille vivement leur lecture ; malgré la souffrance suite a son exclusion Raymond Franz reste modérait ,plein de compassion et d'amour pour ses frères et sœurs .Tout le contraire du collège central qui culpabilise et trompe ses brebis .Ces dernières années le net est le petit cailloux dans la chaussure du collège central ,tout va être dévoilé le jugement est proche. Merci a Thomas pour son beau travail de recherche qui ma permis aussi de compléter mes recherches , qui durent depuis deux ans .Jours après jours toute les vérités dignes de confiance s'effondrent la vrais lumières jaillis et me libère ;Une nouvelle relation est nais auprès de Dieu et son Fils Christ Jésus .
Bon courage a tous ,bien a vous .
Jean Claude.

Témoignage de Alone
posté le 5/04/16, 17:05

Bonjour à toutes et à tous,

Mon cheminement personnel est le suivant :
J'ai étudié à 14 ans, fin des années 70, et Harmaguédon était pour « demain », on attendait que l'URSS se jette sur Berlin ouest et l'Europe de l'ouest pour anéantir toutes les religions, toutes sauf une bien sûr ( je n'ai pas connu 1975 ).
30 ans plus tard, je me suis posé la question suivante : «  Harmaguédon est toujours pour demain, mais si c'est autant pour « demain » que 30 ans en arrière, et que 30 autres années passent, je ne serais plus très jeune, et peut-être plus en vie, aussi dois-je me préparer à ne pas mourir et entrer dans le paradis ou bien dois-je réserver un jour ma place au cimetière comme le commun des mortels ? »
Question sommes toutes logique je pense...

Aussi j'ai entrepris de « vérifier », et je me suis mis à lire la bible, ce que je n'avais pas réellement fait jusque-là, et je n'ai trouvé aucune trace par exemple de porte à porte dans le livre des Actes.
J'ai commandé sur le net les livres d'époque de Charles Taze Russell et Rutherford, pour savoir ce qui était vraiment écrit.
Et une par une, j'ai aussi vérifié les doctrines : croix/poteau, porte à porte, 607 av. notre ère, le sang, la non présence du Tétragramme dans le nouveau testament...

Bref, en deux ans je me suis «désendoctriné ». Le temps qu'il m'avait fallu pour apprendre les doctrines.

Je suis maintenant revenu au point de départ, à l'époque de mon adolescence, ne sachant plus ce qu'il en est exactement des prophéties.
Je n'ai nullement envie de rejoindre une « religion ». Je suis toujours officiellement « TJ », mais spectateur.
Je suis avec attention les travaux des commissions sur les abus sexuels sur enfants.

J'attends que ma compagne pour sa part à son tour se « réveille ».

Courage à vous tous, vous n'êtes pas seuls, je vous souhaite du soulagement si le « réveil » est difficile.

Merci à Thomas pour ce site.

Témoignage de Guy
posté le 4/04/16, 19:23

Bonjour à tous,

et merci tout d'abord à Thomas pour ce site, qui permet un retour aux sources concernant ce que dit réellement la Bible (la Bibliothèque Divine) et de nous délester des dogmes, des fausses croyances et des faux enseignement qui, pendant des années, ont bien pourri la vie de bon nombre, ici.

... mais instinctivement, graduellement de ressentir aussi, à l'époque que ce n'était pas le (bon) Chemin à suivre, toutefois trop formaté et conditionné : difficile aussi de démêler le faux du vrai, surtout quand il y a interdiction de se renseigner (ailleurs) sur Internet, à d'autres sources, sous pleine de se faire exclure pour apostasie.... De plus, la "nourriture abondante" qu'il faut lire (sinon on est qualifié avec condescendance de "tièdes") qui utilise tout notre temps de libre, donc plus aucune place à la réflexion personnelle.

Le Christ n'a jamais mis une telle épée de Damoclès sur la tête de ses brebis, bien au contraire. La Bible nous recommande de ne pas nous laisser égarer, de vérifier toute chose et de garder "ce qui est bon", de se tenir éloignés des menteurs qui "nourrissent les brebis", dont on sait que le Père du Mensonge, c'est Satan.

Il semble que nous ayons tous eu un peu le même parcours en entrant dans le "mouvement" sans de douter qu'il était d'une main de fer, drastiquement chapeauté par le "Governing Body", avec ses règles, ses interdictions, ses sanctions, dont en découlent les peurs permanentes qui nous habitaient, la crainte de toujours faire mal, ou d'en faire pas assez, et surtout ce malaise ressenti par la méfiance qui existe bel et bien entre frères et soeurs, programmés pour faire de la délation de ceux qui ne se fondent pas dans le moule... au nom de l'unité à préserver !

En effet, s'aventurer à donner un simple avis, mais s'il n'est pas validé au sommet de la Pyramide par les 7 gourous cravatés et bijoutés (que je nomme pour l'humour, les nains de jardin), se poser des questions même banales, est passible de lourdes sanctions, de mise à l'écart, bref : cela s'assimile à de la maltraitance psychologique, à une forme de harcèlement moral, c'est tout simplement le mode de fonctionnement des personnalités perverses.

Comme l'esprit de délation est largement entretenu et conseillé, chacun croyant bien faire, accourt chez l'ancien pour dénoncer son compagnon dont les avis divergeraient, et les anciens de nous convoquer comme des gamins de cinq ans d'âge mental, de nous sermonner, et ensuite de nous "noter"...

Pour nous punir de notre esprit d'indépendance, le frère du pupitre ne nous interrogera plus pendant un bon moment quand on lève le doigt, fait place ensuite au découragement, et à la résignation : on abandonne nos idées personnelles, pour ne pas faire tâche d'huile, et on se calque à ce qui est implicitement exigé.

Se plier à tout "gober" et se soumettre à ce gavage qui se fait chez certains comme moi, de plus en plus indigeste.

En voyant les reportages d'élevage de canard et d'oies (pour le foie gras) et la maltraitance faite aux animaux : comment on les gave et qu'ils en deviennent dociles et abrutis, obèses à en être malade de cet excès de nourriture .. et bien j'ai ressenti exactement la même sensation de ce goinfrage qui devenait pour moi toxique et indigeste, lorsque j'étais dans le rang des moutons, à l'époque, avant d'endosser la casquette du mouton noir / brebis galeuse.

Ce n'est pas tant lorsque l'on est à l'intérieur, que la souffrance bien présente, elle est latente, elle est là mais on le la cible pas bien tant tout est confus, inexplicable. Mais lorsque l'on sort du mouvement, il y a intérêt à bien s'accrocher, car nous n'avions surtout pas anticipé tout ce qui en découlerait : La souffrance de la famille (TJ) qui est obligée d'être théocratique, de prendre de la distance, sinon pour elle aussi, c'est le coup de bâton, des souffrances alternées avec nos sentiments de culpabilité (fais-je bien de partir, ou pas ? est-ce que je trahis mon engagement, mon Baptême ? ma famille qui s'éloigne de moi, mes amis qui ne me regardent même plus ? etc... etc...) et c'est une très longue descente aux enfers qui s'ensuit. Certains s'en sortent et merci Jah, j'en fais partie, mais d'autres pas.

Ce qui prouve bien que cet Enseignement et la discipline imposée, ne viennent pas de Dieu, de Christ, qui sont AMOUR, mais que cet enseignement est concocté par de despotes, habités par un ego surdimensionné, qui profitent du coeur sincère des Témoins qui se laissent abuser, manipuler.

Que rajouter d'autre aux commentaires ci-dessous, semblant chacun de nous, avoir eu un peu le même parcours.

Ne pouvant que prier pour ceux qui souhaitent regagner le Vrai Chemin, la Bonne Bergerie, le Sul Berger.

Amicalement,
Guy

Témoignage de BCBG
posté le 3/04/16, 17:34

j'ai connu "vérité" à l'âge de 20 ans, aujourd'hui j'en ai 70. Lorsque j'ai connu la vérité, mon mari était militaire. Au fur et à mesure de ses affectations, j'ai eu l'occasion de rencontrer différentes congrégations. Au fil du temps j'ai éprouvé un malaise, il y avait quelque chose qui n'allait pas, une dissonance, mais je n'arrivais pas a y mettre un nom. Mon mari a pris position avant d'avoir sa demi retraite et là le rideau s'est à moitié déchiré, nous n'avons eu aucun soutien : ni spirituel, ni matériel, rien, Mais nous avions l'habitude de nous débrouiller et ma mère, qui n'était pas dans la vérité nous a aidé matériellement. Après de nombreuses péripéties (notamment le fait que les ainés (à l'époque) alors que mon mari était serviteur ministériel, nous sont tombés dessus sans qu'on sache pourquoi, nous n'avions rien fait, ceux ci ont envoyé au Bethel une lette pleine de mensonges, que nous avons eu en notre possession, pour corroborer leur accusations, mais ce serait trop long à raconter, alors nous sommes partis pendant 25 ans en disant ce n'est pas possible que ce soit la vérité, la deuxième moitié du rideau était déchirée. Pendant toutes ces années nous sommes restés fidèles à Dieu et à Sa Parole.
En 2002, nous sommes revenus sur la pointe des pieds, car nous cherchions toujours Dieu et la Vérité. Et là le malaise est devenu grandissant, nous avons retrouvé une prépondérance de l'organisation, on ne parlait plus de Jésus notre modèle, il semblait occulté et toujours ce même malaise qui nous faisait discuter entre nous deux pendant des heures, surtout moi, car je voulais comprendre si cela venait de moi ou de l'enseignement.
Ma mère est décédée, tout cela dans l'indifférence générale. Nous avons été témoins de la façon dont les anciens "conseillaient" les frères et sœurs avec violence et méchanceté mais il fallait leur obéir. La présence des images subliminales ne nous a pas surpris, elles sont venues confirmer ce que nous pensions : la vérité n'est pas là. En même temps elles nous ont libéré et d'autres choses encore : toujours cette dissonance entre l'enseignement et la mise en application.......etc. etc. il y aurait un livre entier à écrire. Voilà,
pèle mêle, ce que je peux en dire, pour moi les tj, particulièrement leur soi disant bergers, sont des gens méchants, sans compassion, complètement indifférents à la détresse d'autrui, fanatisés : ce sont des "zorglomes" Ce qui ont lu SPIROU et ZORGLUB comprendrons, ils sont lobotomisés. Ce sont des robots, qui tournent sur eux mêmes, prisonniers d'une organisation pyramidale qui les dirige en leur disant que c'est cela que Dieu veut, en leur faisant croire qu'ils vivent au pays des merveilles, ils n'ont aucunes possibilité d'analyse, pour comprendre il faut des électrochocs.
Nous nous retrouvons dans les témoignages qui sont déjà écrits, notamment celui de HV, qui fait une fine analyse de ce que nous avons également compris.
Nous sommes complètement désorientés car on ne se sent plus tj tels qu'ils veulent que l'on soit, on est coupé de la famille et paradoxalement on y reste jusqu'à quand ???????????

Témoignage de Paquita
posté le 2/04/16, 21:58

Je voudrai laisser ce témoignage pour que d'autres témoins de Jéhovah, puissent avoir le courage de chercher la vérité que Dieu veut que nous voyions.

J'ai été TJ pendant 38 ans. A cause de nombreuses injustices et tyrannie subies de la part des anciens, mon mari et moi nous nous sommes "refroidis". Toutefois mon coeur restait attaché à Dieu et j'appelais Jehovah désespérément lui demandant pourquoi il ne m'aidait pas, et pourquoi il me laissait m'affaiblir. Mais il n'y avait que du silence, je ne ressentais pas de connexion. Dieu m'aurait il abandonnée ? pensais-je. Malgré son silence je continuais de prier.
Entre temps, je m'intéresserais à un humoriste très controversé, et je decouvrais les mensonges, les manipulations du système pour discréditer quelqu'un qui dit des vérité, et j'ai découvert la Franc maçonnerie (organisation satanique). Cela m'a permis dans un premier temps de comprendre comment satan manipulait le monde. Puis, de recherches en recherches (en rapport avec la manipulation de la Franc maçonnerie) je suis tombée par hasard sur certaines vidéos qui montraient des images subliminales dans les publications de la watchtower. J'ai tout d'abord refusé d'y croire, en me disant que les auteurs etaient des apostats, et je n'en tenais donc pas compte. Je continuais à croire que cette organisation etait celle de Dieu. Le temps passa (un an environ). Une petite voix, que je refusais d'écouter (la société nous culpabilise dès que, nous posons des questions qui pourraient remettre en cause leur enseignement, et tout ce qui ne vient pas d'elle est apostasie), me disait : ''Va, cherche !'' Alors un jour, j'ai décidé de l'écouter. Je me suis dit, la vérité doit pouvoir affronter le mensonge, et le confondre.

...J'ai tout vu, ...vérifié, ...comparé. Des milliers d'heures d'investigation. Je voulais être sûre de ce que j'étais en train de decouvrir. J'étais effondrée. La franc maçonnerie a créé les Mormons et les Témoins de Jéhovah pour perturber l'église. Les membres du collège Central on demandé les écris d'un médium satanique pour leur enseignements ( j'ai vu la lettre). Ils ont falsifié leur bible, c'est pourquoi ils ne peuvent l'appeler bible, parce qu'elle n'est pas conforme. Les images subliminales, c'était vrai. Puis il m'est venu à l'esprit Deuteronome 18 : 22 qui dit ; que celui qui annonce une prophétie et qui ne se réalise pas, ce sera donc une parole que Dieu n'aura pas dite, n'est pas peur de lui.
Quand je repense à toutes les dates annoncées...


Alors, j'ai pleuré, j'étais anéantie. Tout est basé sur des mensonges. J'ai prié avec desarroi me demandant, mais alors où est Dieu puisqu'il n'est pas chez les TJ.?
Paradoxalement, je commençais a retrouver une connexion avec Dieu, comme s'il approuvait que je m'éloigne de cette organisation. Le nom de Jesus me revenais sans cesse. j'avais besoin d'aide. Je ne comprenais pas, et je suis "tombée"sur le site de Thomas, qui apportait encore une confirmation à tout ce que j'avais découvert. Puis j'ai osé le contacer pour lui expliquer mon désarroi, et dans le même temps un autre ex TJ Hubert Francis. Ils m'ont beaucoup aider par quelques mots à traverser cette période difficile, ou tout nos murs semblent s'écrouler.

Alors sur leur conseil, j'ai relu les évangiles, comme si j'avais été vierge de toute religion. J'ai tout redécouvert. Jesus doit être le centre de notre coyance. C'est par mon NOM que vous serez sauvés dit Jésus.

Le but de la franc maçonnerie (du diable) c'est que vous ne soyez pas sauvés, En reléguant Jésus Christ a une seconde place, la watchtower enfreint un commandement de Dieu qui a tout remis entre les mains de son fils. On vous a programmé pour que vous n'ayez pas accès à la vérité (celle de Dieu). Enfreignez les règles de la watchtower. Obéissez à la bible qui vous conseille de vérifier, mettez a l'épreuve ce qu'on vous dit. La bible n'a pas besoin de publications pour qu'on vous explique comment penser, comment comprendre, elle se suffit à elle seule.

Aujourd'hui je retrouve une bonne relation avec Dieu. J'ai eu beaucoup de mal à mettre Jesus à la première place, à cause de la programmation mentale faite pendant tant d'années par cette société apostate. Mais j'avance. Je ressens sa présence, et j'ai compris pourquoi il ne me repondait pas lorsque je l'implorait pour revenir chez le TJ, il me montrait qu'il ne voulait pas que je retourne dans ce mensonge.
Merci à Thomas qui m'a toujours répondu promptement, quand je me sentais déstabilisée et angoissée. Le meilleur conseil que je pourrai donner c'est : N'ayez pas peur, faites vos propres recherches. Le site de Thomas est digne de confiance, il est complet.

COURAGE, SORTEZ D'ELLE MON PEUPLE !

Témoignage de HV
posté le 2/04/16, 08:40

Un paragraphe de la Tour de Garde m'a aidé à mettre des mots à un malaise vieux de 30 ans, que l'on cherche à oublier mais qui revient chroniquement , que l'on fini progressivement par diagnostiquer mais qui désoriente, et qu'enfin on a la force d'exprimer sans peur !

La difficulté de trouver les mots pour exprimer ce malaise vient d'un attachement identitaire fort à un mouvement qui considère sa marginalisation comme une preuve d'avoir raison et qui culpabilise la critique. Comme tout cela est enveloppé de "sacré", car le collège central d'auto proclame l'unique agréé et béni de Dieu, malheur au chrétien qui ose émettre des réserves ! Le fidèle témoin de Jéhovah s'autocensure déjà comme manquant "d'amour", de "foi", et développant "l''orgueil" lorsqu'il a des doutes... Puis après avoir dépassé ses propres blocages induits, très vite ses "frères ou sœurs " à qui il exprime ses réserves lui parlent d' "apostasie"... Quand ce ne sont pas directement ses lectures officielles qui essaient de tuer la contestation dans l'œuf.

Je développe, voici le paragraphe:

« Même parmi ceux qui se prétendent croyants, beaucoup s’estiment libres de faire ce qui leur paraît droit, sans avoir à obéir à Dieu et à ses commandements (Ps. 14:1). Cette mentalité représente une sérieuse menace pour les vrais chrétiens. S’ils ne sont pas vigilants, ils pourraient avoir une telle réaction à l’égard des dispositions théocratiques. Ils pourraient rechigner à suivre les instructions de l’organisation de Dieu, voire se plaindre de tout ce qui n’est pas à leur goût ; ou encore émettre des réserves sur les principes bibliques appliqués aux divertissements, à l’utilisation d’Internet ou aux longues études. »

Extrait de: WATCHTOWER. « La Tour de Garde 15 septembre, 2013. » Watchtower Bible and Tract Society of New York, Inc.

J'ai choisi cet extrait car il illustre très bien la position dont se réclame le collège central vis à vis de la Bible et de Dieu. Il est ici fait un lien direct entre le fait d'obéir, à, d'un côté, Dieu, ses principes et ses commandements et, de l'autre côté, suivre ou obéir aux instructions de "l’organisation de Dieu" et aux "dispositions théocratiques". Les trois expressions "vrais Chrétiens", "l’organisation de Dieu", "dispositions théocratiques" symbolisent bien le lien direct, revendiqué et assumé du collège Central de déclarer que les témoins de Jéhovah sont la seule vraie religion agréé par Dieu. Cela assoie donc l'autorité du collège central sur les "vrais" chrétiens.

Oui, "obéir à Dieu" est sur la même correspondance que "suivre les instructions de l’organisation de Dieu ".

Bien sur que celui qui se considère chrétien et croyant s'inspire de la force des paroles du Christ - qui lui même se réclamait de son "Père". Et de suite après ce raisonnement logique, une organisation humaine se permet cependant de réclamer la même obéissance et attachement à celle que le chrétien a envers Dieu. Où sont le libre arbitre , la conscience, l'intelligence, le bon sens ?

Le fait de "rechigner" ou de se "plaindre" contre cette organisation est donc associée à un refus d'obéissance envers Dieu.

Pour un chrétien sincère dans sa démarche cette désobéissance est source de culpabilisation. Comment pauvre pêcheur peux t il se plaindre contre son créateur aimant ? Il a donc forcément tort et sa seule option est de changer d'avis. Il n'est pas question d'une opinion personnelle qui mériterait d'être échangée et enrichie par celle de ses compagnons. Non, là, se plaindre contre Dieu c'est grave, cela le ramène à l'image de l'apostat, de Satan. Ses compagnons ne peuvent que condamner sa "mentalité" et le conseiller de changer d'avis et de se faire aider pour cela.

D'une opinion personnelle réservée sur des "principes bibliques appliqués" par une organisation humaine sur les "divertissements, l’utilisation d’Internet ou les longues études" pour reprendre la fin du paragraphe cité, et voilà le témoin de Jéhovah habillé par la culpabilité de celui qui a eu la faiblesse de manquer de "vigilance".

Si encore l'article détaillait ces "plaintes" ou "réserves", le lecteur pourrait avec sa propre conscience juger de la pertinence des propos tenus. Non, l'article ne détaille pas au lecteur ces réserves exprimées. L'article ne souhaite pas que chacun se fasse une opinion sur le fond (les réserves) mais sur celui qui ose les exprimer.

C'est donc le seul fait d'avoir exprimé une réserve contre une organisation humaine se réclamant de Dieu qui est condamné dans ce paragraphe et c'est le sens du message qui veut être entendu.

Cet examen de texte me permet juste d'illustrer la situation de grande solitude (vis à vis de sa communauté religieuse) que vit celui dont la conscience chrétienne trouve certaines décisions du collège central non conformes à sa propre conception des principes bibliques.

Il me semble que le collège central s'est piégé tout seul dans son affirmation assumée d'être la seule vraie religion agréé de Dieu. C'est une responsabilité bien Folle ! Et je pense qu'à cause de cela il y a un ton et une communication tellement engagés !! Se sentir également le Droit de condamner les autres religions (et pas seulement critiquer) génère l'impossibilité de faire une introspection honnête et pragmatique de la sienne. Sans droit d'inventaire, sans garde fous, sans opposition, c'est un suicide.

Page: 1 2 3 4 5

Citation biblique

"Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout le jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé."
Jean 5:22, 23

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Derniers commentaires

  • Au Chili, les Témoins de Jéhovah renoncent à leur neutralité pour 300 dollars

    vox il y a 8 hours
    Effectivement j'avais déjà lu et vu le drapeau flottant sur cette salle et ceci l'an dernier et j'avais ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    ROMEO il y a 3 jours
    Je suis d'avis que cette lettre amène une evolution positive. Waite and See

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    Isaac il y a 6 jours
    Tout ce que je retiens, c'est que l'organisation contient de plus en plus d'éléments dissidents. Une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Fort il y a 1 semaine
    Bonjour Nicodème et Vox, Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    Nicodème il y a 1 semaine
    Je me rappelle adolescent de la gêne qu'avait ressenti mon jeune frère être félicité par des TJ suite ...

    Lire la suite...