A cause de leur fausse doctrine sur "la grande foule" et "les 144000", les Témoins de Jéhovah ont été contraints de reléguer Jésus au rang de médiateur uniquement pour une poignée de chrétiens. Est-ce conforme à la Parole de Dieu ?

Jésus en tant que Médiateur... Voila un sujet très peu abordé par les Témoins de Jéhovah, comme tout ce qui peut toucher de près ou de loin à une relation personnelle avec Christ. La dernière mention de ce sujet dans une publication de la Watchtower date de 2010, dans le livre "Dieu nous parle par Jérémie". Voici ce qu'on lit page 173.

Mais qui serait membre de la nouvelle alliance et obtiendrait ce pardon ? Pas la nation juive. En effet, Jésus a dit que Dieu rejetterait les Juifs qui, sous la Loi, offraient des sacrifices d’animaux, et qu’il se tournerait vers une autre nation (Mat. 21:43 ; Actes 3:13-15). Cette nation s’est révélée être “ l’Israël de Dieu ”, composé de chrétiens oints de l’esprit saint. En termes simples, l’alliance de la Loi a été conclue entre Dieu et l’Israël selon la chair, tandis que la nouvelle alliance a été conclue entre Dieu et l’Israël spirituel, avec Jésus pour médiateur.

Voici également ce qu'on trouve dans l'ouvrage de référence "Etude Perspicace des Écritures", volume 2 pages 245, 246 :

Ceux pour qui le Christ est médiateur.
L’apôtre Paul écrit qu’il y a “ un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon correspondante pour tous ”, tant pour les Juifs que pour les Gentils (1Tm 2:5, 6). Il est médiateur de la nouvelle alliance entre Dieu et ceux qui entrent dans cette nouvelle alliance, à savoir la congrégation de l’Israël spirituel (Hé 8:10-13 ; 12:24 ; Ép 5:25-27). Christ devint médiateur afin que les appelés “ puissent recevoir la promesse de l’héritage éternel ” (Hé 9:15) ; il aide, non les anges, mais “ la semence d’Abraham ”. (Hé 2:16.) Il aide ceux qui doivent être admis dans la nouvelle alliance à être ‘ adoptés ’ dans la maisonnée de Jéhovah composée de ses fils spirituels ; ces fils adoptés seront finalement au ciel en tant que frères de Christ et deviendront avec lui membres de la semence d’Abraham (Rm 8:15-17, 23-25 ; Ga 3:29). Le Christ leur transmet l’esprit saint promis, avec lequel ils sont scellés et reçoivent un gage de ce qui est à venir, leur héritage céleste (2Co 5:5 ; Ép 1:13, 14). Le nombre total de ceux qui sont finalement et définitivement scellés, 144 000, est révélé en Révélation 7:4-8.

D'après les Témoins de Jéhovah, les membres de la nouvelle alliance dont Jésus est médiateur sont uniquement les 144000 chrétiens oints. La plupart des congrégations des Témoins de Jéhovah n'ont pas (ou plus) de "membre oint" parmi eux. Pour l'immense majorité des Témoins de Jéhovah, la médiation de Jésus n'a donc aucune importance dans leur vie, le salut dépendant avant tout de leur "collaboration" et de leur obéissance au Collège Central, constitué des leaders "oints" de l'organisation.

Cette croyance est manifestement contraire à la Bible qui est pourtant très claire :

Car il y a un seul Dieu, et un seul médiateur entre Dieu et les hommes, un homme, Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon correspondante pour tous... [voilà] ce qu’il faut attester en ses propres temps. - 1 Timothée 2:5, 6

Si Jésus n'est médiateur que pour 144000 élus, qui est médiateur pour les autres ?

La Bible est claire : Jésus est le seul médiateur, pour tous les hommes ! Paul n'applique pas ici le rôle de Jésus à quelques chrétiens "élus". Malheureusement, on pourrait croire une fois de plus que le Collège Central des Témoins de Jéhovah veut diminuer le rôle de Jésus pour mieux s'interposer entre Dieu et les fidèles.

En complément je vous invite à lire ces quelques versets "oubliés" dans la définition du livre "Perspicacité" : Romains 4:9-12 et Galates 3:7 concernant l'identité de la semence d'Abraham et Galates 3:26pour l'identité des "fils" de Dieu.

==============================

Pour aller plus loin...

Qu'est-ce qu'un médiateur ?

Voici ce qu'est un médiateur selon la définition des Témoins de Jéhovah :

Personne qui s’entremet pour réconcilier deux parties en désaccord ; intercesseur ; intermédiaire, négociateur. Dans les Écritures, ce terme est appliqué à Moïse et à Jésus, les médiateurs, respectivement, de l’alliance de la Loi et de la nouvelle alliance. - Etude perspicace des Écritures volume 2 page 244

Le médiateur est un "intermédiaire" entre Dieu et les hommes. Dire que cet intermédiaire n'existe que pour 144000 humains, dont l'immense majorité seraient déjà morts, est très grave ! N'est-ce pas l'humanité toute entière qui est en "désaccord" avec Dieu et qui a besoin de cet intercesseur ?

Ce que dit la Bible sur la "nouvelle alliance"

Nous l'avons vu : pour les Témoins la raison pour laquelle Jésus n'est médiateur que pour les membres oints est que la nouvelle alliance ne concerne que les 144000 (pris au sens littéral) formant l'Israël spirituel.

L'alliance de la Loi, qui a précédé cette nouvelle alliance, était établie entre Dieu et la nation d'Israël. Cette alliance permettait le pardon des péchés par l'intermédiaire de Moïse, qui était Médiateur et Grand Prêtre. Cette alliance ne concernait pas que les prêtres mais l'ensemble de la nation d'Israël et même les résidents étrangers.

Et vous, vous deviendrez pour moi un royaume de prêtres et une nation sainte. ’ Ce sont là les paroles que tu diras aux fils d’Israël. ” - Exode 19:6
Les clauses de l’alliance de la Loi prévoyaient que, s’ils l’observaient, les Israélites constitueraient un peuple pour le nom de Jéhovah, un royaume de prêtres et une nation sainte, et qu’ils recevraient la bénédiction divine (Ex 19:5, 6 ; Dt 28:1-14). Par contre, s’ils violaient l’alliance, ils seraient maudits (Dt 28:15-68). Voici quels étaient les buts de l’alliance de la Loi : rendre les transgressions manifestes (Ga 3:19) ; mener les Juifs à Christ (Ga 3:24) ; servir d’ombre des bonnes choses à venir (Hé 10:1 ; Col 2:17) ; préserver les Juifs de la fausse religion, la religion païenne, et sauvegarder le vrai culte de Jéhovah ; protéger la ligne de la semence de la promesse. Ajoutée à celle que Dieu avait conclue avec Abraham (Ga 3:17-19), cette alliance organisait la semence-nation issue de ce patriarche par Isaac et Jacob.
L’alliance de la Loi apporta des bienfaits à d’autres qui n’étaient pas des Israélites selon la chair, car ils pouvaient devenir prosélytes en se faisant circoncire et recevoir ainsi nombre des bienfaits rattachés à la Loi. — Ex 12:48, 49. - Etudes perspicace des Écritures volume 1 page 79, publié par les Témoins de Jéhovah

L'alliance de la Loi avait donc été conclue avec l'ensemble de la nation d'Israël (le peuple de Dieu à l'époque) pour le pardon des péchés de tous, y compris des résidents étrangers. La logique voudrait donc que la nouvelle alliance soit également conclue avec tous les chrétiens fidèles (le peuple de Dieu aujourd'hui), pas seulement à un groupe distinct de 144000 personnes, d'autant plus que celle alliance inclut le pardon des péchés. Or qui peut bénéficier du sacrifice de Jésus selon la Bible ? Considérez les versets suivants :

“ Sachez-le donc, frères : c’est grâce à Celui-ci qu’un pardon des péchés vous est annoncé ; et de toutes les choses dont vous n’avez pu être déclarés innocents par le moyen de la loi de Moïse, tout homme qui croit est déclaré innocent par le moyen de Celui-ci. - Actes 13:38, 39
Voilà donc pourquoi il est médiateur d’une alliance nouvelle, afin que — parce qu’une mort a eu lieu pour [leur] libération par rançon des transgressions [commises] sous l’ancienne alliance — ceux qui ont été appelés puissent recevoir la promesse de l’héritage éternel. [...] de même aussi le Christ a été offert une fois pour toutes, afin de porter les péchés de beaucoup ; et la deuxième fois qu’il apparaîtra, ce sera en dehors du péché et à ceux qui l’attendent ardemment pour [leur] salut. - Hébreux 9:15, 28
Mais maintenant, en dehors de [la] loi, la justice de Dieu s’est manifestée, témoignage lui étant rendu par la Loi et les Prophètes ; oui, la justice de Dieu grâce à la foi en Jésus Christ, pour tous ceux qui ont foi. Car il n’y a pas de distinction. Tous, en effet, ont péché et n’atteignent pas à la gloire de Dieu, et c’est comme don gratuit qu’ils sont déclarés justes par sa faveur imméritée, en raison de la libération par la rançon [payée] par Christ Jésus. Dieu l’a exposé comme offrande de propitiation, grâce à la foi en son sang. C’était afin de montrer sa propre justice, parce qu’il pardonnait les péchés qui s’étaient produits dans le passé pendant que Dieu usait de patience ; de façon à montrer sa propre justice à l’époque présente, pour qu’il soit juste même quand il déclare juste l’homme qui a foi en Jésus. Où est donc le sujet de se glorifier ? Il est exclu. En vertu de quelle loi ? Celle des œuvres ? Non, pas du tout, mais en vertu de la loi de la foi. Nous estimons en effet qu’un homme est déclaré juste par la foi en dehors des œuvres de [la] loi. Ou bien est-il seulement le Dieu des Juifs ? Ne l’est-il pas aussi des gens des nations ? Oui, des gens des nations aussi, si vraiment Dieu est un seul, qui déclarera justes les circoncis par suite de la foi et justes les incirconcis par le moyen de leur foi.  - Romains 3:21-30
Par son moyen nous avons la libération par rançon grâce au sang de celui-là, oui le pardon de [nos] fautes, selon la richesse de sa faveur imméritée. - Éphésiens 1:7
En conséquence, il peut aussi sauver complètement ceux qui s’avancent vers Dieu par son intermédiaire, parce qu’il est toujours vivant pour solliciter pour eux. - Hébreux 7:25
“ Car voici l’alliance que je contracterai avec la maison d’Israël après ces jours-là ”, dit Jéhovah. “ Oui, je mettrai mes lois dans leur pensée, et dans leurs cœurs je les écrirai. Oui, je deviendrai leur Dieu, et eux deviendront mon peuple. “ Et en aucun cas ils n’enseigneront chacun son concitoyen et chacun son frère, en disant : ‘ Connais Jéhovah ! ’ Car tous me connaîtront, du plus petit au plus grand d’entre eux. Car je serai miséricordieux à l’égard de leurs actions injustes, et je ne me souviendrai absolument plus de leurs péchés. ” - Hébreux 8:10-12

Paul reprend ici la prophétie de Jérémie annonçant la Nouvelle Alliance :

“ Car voici l’alliance que je conclurai avec la maison d’Israël après ces jours-là ”, c’est là ce que déclare Jéhovah. “ Oui, je mettrai ma loi au-dedans d’eux, et dans leur cœur je l’écrirai. Oui, je deviendrai leur Dieu, et eux deviendront mon peuple. ” “ Et ils n’enseigneront plus chacun son compagnon et chacun son frère, en disant : ‘ Connaissez Jéhovah ! ’ car eux tous me connaîtront, du plus petit d’entre eux au plus grand d’entre eux ”, c’est là ce que déclare Jéhovah. “ Car je pardonnerai leur faute, et de leur péché je ne me souviendrai plus. ” - Jérémie 31:33, 34
Il prit aussi une coupe et, ayant rendu grâces, il la leur donna, en disant : “ Buvez-en tous ; car ceci représente mon ‘ sang de l’alliance ’, qui va être répandu en faveur de beaucoup pour le pardon des péchés. - Matthieu 26:27, 28

On voit bien ici que ces versets font le lien entre la nouvelle alliance et le pardon des péchés pour tous ceux qui ont foi en Christ et en son sacrifice dans le cadre de cette alliance or, comme vu plus haut le Médiateur de cette nouvelle alliance est Jésus. Quant à l'"Israël spirituel", il est clair qu'il s'agit ici de l'ensemble des chrétiens, représentant le peuple de Dieu puisqu'ils mettent leur foi dans son Fils (voir aussi Qui est le peuple de Dieu ? Comment en faire partie ?).

Conclusion

Nous avons donc vu que la nouvelle alliance est conclue avec l'ensemble des chrétiens, le "peuple de Dieu" pour le pardon de leur péchés. Jésus est à la fois Médiateur et Grand Prêtre pour le pardon de tous les péchés, comme l'était Moïse sous l'alliance de la Loi. Ces deux fonctions de Jésus sont indissociables et s'appliquent à tous, pas seulement à une infime partie des chrétiens. De plus, nous avons vu que la médiation de Jésus est indispensable pour le pardon des péchés et que cette médiation ne peut être faite par aucun humain, aussi "oint" soit-il.

Enfin, voila qui confirme encore, si besoin était, que l'"Israël spirituel" ou les "144000"/la "grande foule" de la Révélation représente l'ensemble des chrétiens fidèles et non une caste séparée des autres ayant une espérance différente.

Voir également le dossier complet : La Bible divise-t-elle les chrétiens en deux classes ? et La Nouvelle Alliance ne concerne-t-elle que 144000 humains ?


Commentaires  

+4 #1 jw 25-07-2016 18:56
Merci pour ce sujet très intéressant,

Voir aussi la TGE et TGE en français facile d'Octobre 2014:
www.jw.org/fr/publications/revues/ws201410/un-royaume-de-pretre/
www.jw.org/fr/publications/revues/w20141015/un-royaume-de-pretres/

Jean 10:16 est un passage souvent cité par l'organisation pour justifier la [distinction] entre deux classes, celle ayant une espérance céleste et celle ayant une espérance terrestre.

Ce commentaire n'a pas pour but de débattre de ce sujet, mais de mettre en évidence l'extrapolation construite par le Collège central des paroles de Jésus Christ contenues en Jean 10:16.

Voici le texte complet : « Et j’ai d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos ; celles-là aussi, il faut que je les amène, et elles écouteront ma voix, et elles deviendront un seul troupeau, un seul berger. » - Bible : TMN

Remarque :
Dans d'autres versions le mot « Enclos » est parfois remplacé par « Bergerie »
Comparaison : djep.hd.free.fr/LaReferenceBiblique/?Livre=43&Chap=10&Vers=16

Dans ce verset, aucune [distinction] n'est présente entre ces deux ‘enclos ou bergeries’ puisque tous au final forme un seul troupeau ayant un seul berger.
Signaler à l’administrateur
+4 #2 jw 25-07-2016 19:00
[...]

De toute évidence, le message de Jésus Christ était principalement adressé au peuple juif de l'époque. D'ailleurs, ces paroles rapportées par l'apôtre en Jean 10:16 faisaient suite à une guérison miraculeuse d'un aveugle-né, guérison effectuée un jour de sabbat et que le peuple avait amené ensuite devant les pharisiens. - Jean chapitre 9.

S'ensuit au chapitre 10 d'une extraordinaire parabole concernant l'amour et le rôle du Christ, son rôle de médiateur par rachat (Voir 1 Timothée 2:5,6), et se termine par une scission parmi le peuple. - Jean chapitre 10.

Rien non plus dans ces chapitres 9 et 10 ne semble appliquer de [distinction] entre deux ‘enclos ou bergeries’, mais il semble de toute évidence que ces paroles dans leur contexte, étaient simplement adressées au peuple juif de l'époque dont les responsables étaient les chefs pharisiens.

Mais à qui pouvait bien s'adresser ces paroles concernant ce deuxième ‘enclos ou bergerie’ ?

Dans son récit de l'Apocalypse (ou Révélation) 7:9, l'apôtre Jean apporte une réponse très claire : « Après ces choses j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter, de toutes nations et tribus et peuples et langues, se tenant debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches ; ... »

À la compréhension du contexte de l'époque, il était semble t-il difficile pour les premiers chrétiens d'imaginer prêcher aux incirconcis, c'est pourtant ce qui se passa un peu après la mort de Jésus Christ... Ce récit se retrouve en Actes chapitre 10.

Bien que cette question fut réglée par les apôtres cela fût également l'objet de polémiques par la suite.

La réponse apportée par l'apôtre Jean dans son récit de l'Apocalypse [projette] ainsi le lecteur dans une [vision future], une compréhension plus claire et plus précise sur ce sujet, à une échelle internationale.

Voir en complément : Ephésiens 2:14,15 / Romains 2:10,11
Signaler à l’administrateur
+4 #3 jw 25-07-2016 19:03
[...]

Jean 10:16 n'est-il donc pas extrapolé par la société Watchtower ?

Il est [également] à remarquer qu'aucune allusion n'est faite à une espérance céleste ou terrestre dans ce verset, ni même dans l'intégralité du chapitre 9 et 10.

S'agit-il donc d'une interprétation qui va au delà de la projection future claire et précise décrite par l'apôtre Jean lui même dans son livre de l'Apocalypse ?

Que cherche à prouver le Collège central en extrapolant le texte de la bible ?

Cherche t-il à justifier sa [zone de confort], son autorité écrasante, ses erreurs, la soumission et l'obéissance absolue et sans limite qu'il réclame ?

Quelle tromperie !


PS: Cher Thomas même si je ne partage pas tous tes points de vue (d'ailleurs je n'ai pas encore tout lu
), je suis convaincu que tu partageras celui-ci:

« Ô toi qui entends la prière, oui jusqu’à toi viendront des gens de toute chair. » - Psaume 65:2

Merci encore pour cet article.
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés."
Actes 4:12

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Outils d'étude

Derniers commentaires

  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    ROMEO il y a 2 jours
    Je suis d'avis que cette lettre amène une evolution positive. Waite and See

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    Isaac il y a 5 jours
    Tout ce que je retiens, c'est que l'organisation contient de plus en plus d'éléments dissidents. Une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Fort il y a 6 jours
    Bonjour Nicodème et Vox, Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    Nicodème il y a 1 semaine
    Je me rappelle adolescent de la gêne qu'avait ressenti mon jeune frère être félicité par des TJ suite ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    DANIEL il y a 1 semaine
    Toute personne qui a été TJ sait que celui ou celle qui va faire une démonstration à l'assemblée aura ...

    Lire la suite...