Les jeunes Témoins de Jéhovah qui veulent s'orienter vers des études supérieures (au delà de BAC +2 en France) se voient découragés de le faire par leur organisation, de manière complètement arbitraire. Voici quelques citations récentes extraites des publications de JW.ORG.

 Ce qu'enseignent les Témoins de Jéhovah

Aujourd’hui, nous disposons d’une abondante connaissance sur la création et le déroulement du dessein de Jéhovah. Le monde vante les études universitaires et l’instruction poussée. Mais les faits prouvent que poursuivre ce genre de choses cause souvent la perte de la foi et de l’amour pour Dieu. - La Tour de Garde du 15/09/2015 page 25

Voici une affirmation gratuite qui n'est étayée par aucun chiffre. Si des personnes ayant suivi des hautes études perdent leur foi en Dieu, faut-il pour autant déconseiller ces études ? Pourquoi ne pas tenir compte de ceux qui restent croyants bien qu'ayant suivi ces mêmes études ?

Si vous êtes sur le point d’achever votre scolarité, sans doute êtes-vous en bonne santé et avez-vous peu de responsabilités à assumer. Avez-vous réfléchi sérieusement à la possibilité de rejoindre les rangs des pionniers permanents ? Les conseillers d’orientation croient sincèrement qu’il est dans votre intérêt de poursuivre de longues études et d’envisager telle ou telle carrière. Toutefois, leur confiance repose sur des institutions financières et sociales qui n’ont aucun avenir. En vous lançant dans une carrière théocratique, en revanche, vous travaillerez à atteindre des buts qui en valent vraiment la peine et vous vous assurerez un avenir durable. Vous suivrez ainsi l’exemple parfait de Jésus. Ce choix vous rendra heureux. Il sera pour vous une protection. Et il montrera que vous êtes résolu à vivre en accord avec votre engagement vis-à-vis de Jéhovah. - La Tour de Garde du 15 juin 2012 page 23

Ici l'accent est mis le service de pionnier au sein de l'organisation des Témoins, sous-entendant qu'on ne peut pas remplir notre engagement envers Dieu en faisant des études longues.

Un domaine dans lequel les chrétiens doivent se montrer vigilants est celui de l’instruction. Beaucoup de nos contemporains sont persuadés que faire de longues études est un passage obligé, qui permet d’accéder au prestige et à la richesse. Cependant, nous qui vivons en résidents temporaires, nous avons des objectifs différents. Nous ‘ ne cherchons pas de grandes choses pour nous ’. (Jér. 45:5 ; Rom. 12:16.) Nous tenons compte de l’avertissement de Jésus : “ Ouvrez l’œil et gardez-vous de toute espèce de convoitise, parce que, même lorsque quelqu’un est dans l’abondance, sa vie ne provient pas des choses qu’il possède. ” (Luc 12:15). Jeunes chrétiens, poursuivez donc des objectifs spirituels. Acquérez l’instruction nécessaire pour vous permettre plus tard de couvrir vos besoins élémentaires et surtout pour servir Jéhovah ‘ de tout votre cœur, de toute votre âme, de toute votre force, et de toute votre pensée ’. (Luc 10:27.) Ce faisant, vous deviendrez “ riche[s] à l’égard de Dieu ”.
Souvent, pour les hommes, la sécurité matérielle prime sur la spiritualité. Ils préfèrent recevoir une instruction poussée et s’assurer un emploi bien rémunéré. Ils estiment que, par rapport à l’étude de la Bible et à l’amitié avec Dieu, gagner de l’argent est une nécessité plus pressante et offre plus d’avantages. - La Tour de Garde du 15/11/2011 page 19, 24

Ici nous constatons une technique habituelle employée dans les publications de jw.org : rendre le monde binaire en généralisant à outrance. Parce que "beaucoup de nos contemporains" font de hautes études dans le seul objectif d'accéder au prestige et à la richesse et que "souvent, pour les hommes, la sécurité matérielle prime sur la spiritualité", alors il faut en conclure que ce n'est pas chrétien. Ne peut-on pas faire de hautes études pour d'autres raisons (trouver un emploi stable, avoir un salaire correct permettant à son conjoint de réduire ou stopper son activité...) ? 

Les jeunes sont souvent incités par leurs professeurs ou d’autres à faire de longues études. Les encourageons-nous à se fixer plutôt des objectifs spirituels et à rechercher la meilleure instruction qui soit, celle qui vient de Dieu ? Si nous nous laissons instruire par Jéhovah au maximum, nous aurons une vie heureuse dès maintenant et un avenir éternel. - Le Ministère du Royaume 10/2011 page 3

Ici la publication met en valeur la "mauvaise" influence des professeurs. Que dire du jeune adulte qui prend sa décision en toute conscience ? Est-il privé de sa "vie heureuse" et d'un "avenir éternel" pour autant ?

Dans quelque temps, une nouvelle année scolaire débutera. Vos enfants auront sans doute de nouvelles difficultés et pressions, mais aussi de nouvelles occasions de “ rendre témoignage à la vérité ”. (Jean 18:37.) Sont-ils prêts ? Vos enfants comprennent-ils clairement ce que signifie participer à des cérémonies nationalistes ou à des fêtes païennes et pourquoi il est mal de le faire ? Sont-ils prêts à affronter les pressions qu’ils auront pour poursuivre de longues études, sortir avec quelqu’un, boire de l’alcool ou se droguer ? Diront-ils simplement que leur religion le leur interdit, ou sauront-ils expliquer leurs croyances ? - Le Ministère du Royaume 07/2011 page 2

Ici les hautes études sont mises au même rang que la drogue, l'alcool ou l'immoralité. Rien que ça !

Les jeunes doivent apprendre un métier pour pouvoir un jour s’assumer financièrement. Mais c’est prendre un risque que de les encourager à axer leur vie sur les études et la sécurité matérielle plutôt que sur le vrai culte. Dans une de ses paraboles, Jésus parle de la parole du Royaume qui peine à croître. À ce propos, il dit : “ Quant à celui qui a été semé parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais l’inquiétude de ce système de choses et le pouvoir trompeur de la richesse étouffent la parole, et il devient stérile. ” (Matthieu 13:22). Si vous élaborez pour votre enfant des projets d’avenir qui font passer la spiritualité après les objectifs profanes, vous étoufferez probablement chez lui le désir de servir Dieu. - La Tour de Garde du 15/06/2011 page 6

Ici l'accent est mis sur le rôle des parents. Si ceux-ci ont un point de vue plus équilibré que celui de l'organisation, cette citation ne doit pas poser problème. Notons tout de même que les paroles de Jésus ne s'appliquent pas qu'à ceux qui ont suivi de hautes études mais à tout le monde. En effet, celui qui a peu de diplômes ou de ressources ne peut-il pas également être "inquiet" et se soucier de sa situation financière en y accordant une attention démesurée ? 

Si vous êtes déjà en mesure de vous assumer financièrement, avez-vous réellement besoin de consacrer du temps, de l’argent et des efforts à la poursuite de vos études, dans le seul but de concrétiser des aspirations personnelles ou bien de satisfaire vos parents ou vos proches ?
Poursuite d’études : Jésus a souligné le danger de chercher “ sa propre gloire ”. (Jean 7:18.) Quel que soit le niveau d’études que vous envisagez d’atteindre, avez-vous pris le temps de “ vérifier les choses les plus importantes ” ? — Phil. 1:9, 10. Grzegorz a fait de nouveaux choix. “ J’ai simplifié ma vie, dit-il, comme m’y avaient encouragé les anciens. Je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin d’une formation professionnelle supplémentaire, qui en définitive me prendrait beaucoup de temps et d’énergie. ” Il s’est consacré davantage aux activités spirituelles. Par la suite, il a été diplômé de ce qu’on appelle aujourd’hui l’École biblique pour frères célibataires. Il a racheté le temps pour compléter sa formation théocratique. - La Tour de Garde du 15/06/2011 pages 30, 31

Ici encore c'est la formation de l'organisation des Témoins de Jéhovah qui est mise en avant. Elle est synonyme de service pour Dieu chez les Témoins. La question "avez-vous réellement besoin (...) dans le seul but..." est particulièrement pernicieuse car, comme souvent dans les publications de jw.org, on fait passer les idées sans les formuler clairement.

Les jeunes sont souvent incités à essayer des choses qui passent pour normales. Voici quelques situations pouvant se présenter :
▪ Quelqu’un vous met au défi de fumer une cigarette.
Un enseignant bien intentionné vous encourage à poursuivre des études dans un établissement prestigieux.
▪ On vous invite à une soirée où l’alcool et peut-être même la drogue circuleront librement.
▪ Quelqu’un vous dit : “ Ça t’intéresse de mettre ton profil sur Internet ? ”
▪ Un(e) ami(e) vous invite à regarder un film qui contient des scènes violentes ou immorales.
Si vous vous trouvez un jour dans une de ces situations, que ferez-vous ? Céderez-vous, ou bien réfléchirez-vous attentivement à ce que pourrait être la “ fin par la suite ” ? Mieux vaudrait vous rappeler ceci : “ Un homme peut-il amasser du feu dans son sein sans que ses vêtements soient consumés ? Ou un homme peut-il marcher sur les braises sans que ses pieds soient brûlés ? ” - La Tour de Garde du 01/09/2008 page 11

Une fois de plus ici les hautes études sont mis au même rang que d'autres activités condamnées clairement par la Bible ! Notez au passage que l'utilisation des réseaux sociaux est également découragée par l'organisation dans cet extrait.

Afin de recevoir les bénédictions divines, vous en conviendrez, nous devons résister à l’envie de chercher des choses pour nous-mêmes au détriment du culte pour Jéhovah. Et cela, que ce soit en nous lançant dans des affaires qui rapportent gros ou qui permettent de faire fortune rapidement, en nous consacrant à des études ambitieuses afin de faire carrière dans ce système, ou encore en suivant des stages de développement personnel. En elles-mêmes, ces activités ne constituent pas des péchés. Cependant, quand vous songez à la vie éternelle, ne voyez-vous pas qu’elles sont en réalité des “ œuvres mortes ” ? (Hébreux 9:14.) En quel sens ? Sur le plan spirituel, elles sont mortes, vaines, stériles. Elles peuvent même conduire quiconque s’y consacre à la mort spirituelle. C’est ce qui est arrivé à certains chrétiens oints du temps des apôtres (Philippiens 3:17-19). C’est aussi ce qui est arrivé à certains d’entre nous. Vous connaissez peut-être des frères et sœurs qui se sont peu à peu désintéressés des activités chrétiennes et de la congrégation ; aujourd’hui, ils ont perdu l’envie de servir Jéhovah. Bien entendu, nous espérons qu’ils reviendront à lui, mais il n’empêche que la poursuite des “ œuvres mortes ” se solde par la perte de sa faveur et de sa bénédiction. Quelle issue malheureuse, n’est-ce pas ? - La Tour de Garde du 15/04/2006 page 27

Ici la publication déclare que la poursuite de hautes études (entre autres) ne constitue pas un péché. C'est bien mais la suite contredit clairement cette affirmation. En effet, selon l'organisation ces activités sont des "oeuvres mortes" qui entraînent la perte de la faveur divine et de la bénédiction de Dieu. Elles sont même associées à une "mort spirituelle". Dès lors quelle différence avec un péché ? Notez une fois encore l'utilisation de la technique de la généralisation à partir de quelques cas.

Intéressons-nous également à l’environnement dans lequel évoluent les étudiants. Drogue, abus d’alcool, immoralité sexuelle, tricherie, bizutage, etc. : les campus ne sont pas réputés pour leur respect des valeurs morales. Parlons de l’alcool. Dans un article consacré à la mode qui consiste à boire dans le seul but de s’enivrer, la revue New Scientist fait ce constat : “ Quelque 44 % des [étudiants américains] se soûlent en moyenne une fois toutes les deux semaines. ” Ce phénomène est tout aussi courant en Australie, en Grande-Bretagne, en Russie et ailleurs. Que dire de l’immoralité sexuelle ? Un article de Newsweek a décrit ainsi le dernier passe-temps à la mode sur les campus : “ Un contact intime sans lendemain — qui peut aller des baisers au rapport sexuel — entre deux personnes se connaissant à peine et n’envisageant même pas de se reparler ”. Des études révèlent que 60 à 80 % des étudiants s’adonnent à ces jeux sexuels. D’où ce commentaire d’un chercheur : “ Pour l’étudiant d’aujourd’hui, c’est un comportement normal. ” - La Tour de Garde du 01/10/2005 pages 28, 29

Encore une fois on généralise en disant que les hautes études sont forcément synonymes d'immoralité.

Que dit la Bible ?

La Bible, loin de condamner les études supérieures, nous donne au moins deux exemples de fidèles du passé ayant suivi ce type de formation tout en gardant intacts leur spiritualité et leur amour pour Dieu.

Commençons par Moïse. Élevé à la cour de Pharaon, il a sans aucun doute bénéficié d'une formation poussée tout au long de sa jeunesse puisqu'il était considéré comme le fils de la fille du Pharaon (Exode 2:10; Actes 7:22, 23). Cette formation devait très certainement inclure l'apprentissage du panthéon égyptien et des arts magiques de l'époque. Cela ne lui a pourtant pas valu la défaveur divine puisqu'il a ensuite été chargé d'une importante mission par Dieu.

Citons également Daniel, éduqué pour être au service du roi Neboukadnetsar. Il faisait partie des nobles d'Israël, "des garçons en qui il n'y eût aucun défaut, beaux à voir, instruits en toute sagesse, experts en savoir, comprenant la science et ayant en eux de la vigueur, pour qu'ils se tiennent dans le palais du roi et qu'on leur enseigne la littérature et la langue des Chaldéens" (Daniel 1:4, TOB). Après une formation de trois ans (Daniel 1:5) et l'interprétation de plusieurs rêves avec l'aide divine, il est devenu l'un des plus hauts fonctionnaires du royaume (Daniel 2:48). A-t-il refusé cette formation et cette position élevée sous prétexte que cela allait nuire à sa spiritualité et à sa relation avec Dieu ? Pas du tout ! Pourtant, quelques versets plus loin (Daniel 1:8) nous lisons que Daniel et ses compagnons ont refusé de prendre part aux repas du roi par motif de conscience, ce qu'ils n'ont pas fait pour leur formation. Même chose concernant l'adoration de la statue au chapitre 3 (leur conscience les en empêchait). Manifestement, ils ne voyaient aucun problème d'ordre spirituel dans la formation royale et dans la position élevée qu'ils recevaient. Leur spiritualité n'en a pas non plus été affectée puisque par la suite Daniel a même été condamné à mort pour son intégrité malgré sa haute position (Daniel chapitre 6).

Parlons aussi d'Abraham qui, bien que n'ayant pas suivi de formation particulière, était un véritable chef d'entreprise, à la tête de milliers de bêtes d'élevage et de dizaines de serviteurs. La Bible ne cache pas que c'était un homme très riche (Genèse 13:2, 24:35). Cette position et cette richesse l'ont-ils éloigné de Dieu ? Bien au contraire, Abraham est présenté comme l'ami de Dieu (Jacques 2:23) et un exemple de foi pour les chrétiens aujourd'hui (Hébreux 11:8). De la même manière Joseph fut élevé comme second d'Egypte par le Pharaon (Genèse 41:40-44). Accepter et assumer cette position ne lui a pourtant pas apporté la défaveur divine, bien au contraire !

Ainsi, par ces quelques exemples, nous avons vu qu'absolument rien dans la Bible ne condamne les hautes études ou les positions élevées. Elle n'en parle même pas de manière négative. De fait, ce n'est pas le fait de suivre une formation supérieure ou d'accepter une position en vue qui est condamnable mais plutôt l'état d'esprit avec lequel on poursuit ces choses. Il en va de même avec l'argent. La Bible ne condamne pas les richesses mais l'amour de l'argent qui est idolâtrie (1 Timothée 6:10).

Conclusion

Je ne cherche pas à dire ici qu'il n'y aucun danger spirituel à suivre un cursus supérieur ou que la Bible encourage ces études. Si un chrétien désire sincèrement éviter les hautes études pour se consacrer davantage au service du Seigneur je ne peux que l'encourager dans cette voie. De la même manière il convient de respecter celui qui aura fait le choix de poursuivre ses études et de ne pas le marginaliser ou le discréditer en lui prêtant forcément des objectifs égoïstes et matérialistes. Le problème vient de l'attitude perverse de l'organisation des Témoins de Jéhovah qui cherche à imposer son point de vue et à établir des règles sur ce sujet (comme sur beaucoup d'autres malheureusement). Cette organisation préfère se focaliser et généraliser les aspects négatifs de ces études pour les déconseiller plutôt que de laisser libre choix au chrétien en fonction de sa conscience éclairée par la Bible. Réussir par des moyens détournés à faire dire à la Bible qu'elle condamne les études supérieures et mettre en balance ces hautes études avec l'approbation divine est clairement excessif et constitue une ingérence de plus de l'organisation des Témoins de Jéhovah dans la vie personnelle de ses fidèles. C'est manifestement un moyen supplémentaire de contrôle pour cette organisation et une attitude qui relève sans nul doute de la dérive sectaire (voir le Modèle BITE de Steven Hassan).


Commentaires  

+4 #1 Nicodème 03-09-2017 14:13
Sans commentaire:

13 Janvier 2015
A TOUS LES COLLÈGES D'ANCIENS DES ÉTATS-UNIS
Réf : Besoins d'avocats et de techniciens en droits expérimentés au Béthel

Chers frères :
Des avocats et des techniciens en droit expérimentés et agréés, qualifiés et spirituellement mûrs sont recherchés pour assister le Béthel dans la défense de l'oeuvre. (Phil 1: 7). Il y a un besoin particulier pour ceux qui sont expérimentés en procédures judiciaires, droit des sociétés, ou transactions immobilières. Nous espérons trouver plusieurs avocats expérimentés et des techniciens en
droit qui ont des capacités d'analyse, d'investigation et de rédaction exceptionnelles.
Si dans votre congrégation il y a des proclamateurs qui répondent à ces besoins, merci de les encourager à soumettre une Demande d'Emploi comme Bénévole Temporaire (A-19) accompagnée de leur Curriculum Vitae à la filiale des États-Unis, par l'intermédiaire du Comité de Service de la Congrégation dès que possible. La lettre des candidats bénévoles temporaires (A-20) et la lettre utilisée pour ceux qui postulent pour l'école théocratique, le service au Béthel, ou toutes les autres formes de service spécial à plein temps (A-63) doivent être également jointes. Cela permettra à la
filiale d'examiner leurs compétences et éventuellement de les inviter à travailler temporairement pendant une semaine, trois mois ou plus au sein du service juridique. Par la suite, il se peut qu'une invitation pour travailler au Béthel leur soit proposée.
Nous vous demandons de faire preuve de discrétion dans l'approche des proclamateurs
bénévoles concernés, pour aider l'organisation de la manière décrite précédemment. Notez dans le même temps que ceci n'est pas un encouragement à poursuivre des études supérieures ou des diplômes universitaires pour obtenir des compétences liées aux questions juridiques. (TG du 15 /10 2013 pp. 15-
16 § 13-14) Merci pour votre aide.
Vos frères,
Christian Congregation of Jehovah's Witnesses
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"Vérifiez toutes choses ; tenez ferme ce qui est excellent."
1 Thessaloniciens 5:21

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Derniers commentaires

  • "Vérifiez toutes choses" : une brochure pour prêcher aux Témoins de Jéhovah

    di mercurio il y a 1 semaine
    Bonjour Thomas, je ne pense pas comme toi en effet la litérature par le biais de traités ou petit ...

    Lire la suite...

     
  • JW.ORG et vos données personnelles, ce qu'il faut savoir avant de signer (ou pas) le formulaire GDPR

    molinvaux il y a 1 semaine
    Bonjour, Je pense que les anciens depuis peu n'ont plus l'obligation de revisiter les exclus une fois ...

    Lire la suite...

     
  • Question des lecteurs : Où aller après les Témoins de Jéhovah ?

    Jean il y a 1 semaine
    Où aller après T-J? Pourquoi pas retourner à la source: Les étudiants-de-la-bible? Bases identiques!

    Lire la suite...

     
  • "Qui est vraiment Jésus-Christ ?" : commentaires sur le discours spécial du Mémorial 2018

    Fort il y a 1 semaine
    Bonjour À destination de Nicodème pour son premier commentaire:("les preuves concernant l'existence de ...

    Lire la suite...

     
  • JW.ORG et vos données personnelles, ce qu'il faut savoir avant de signer (ou pas) le formulaire GDPR

    Thomas il y a 2 semaines
    Bonjour Denis, Je te confirme que ce document est authentique, il m'a été fourni par un ancien. Et ...

    Lire la suite...