Une grande enquête a été ouverte concernant des abus sexuels sur enfants au sein des Témoins de Jéhovah en Belgique. Une association recueille la parole des victimes. Elle dresse un premier bilan au bout de six mois.

Depuis de premières révélations en décembre 2018 puis en mars 2019, les récits d'abus sexuels sur enfant au sein des Témoins de Jéhovah se multiplient en Belgique. Le parquet fédéral a ouvert une enquête, des perquisitions ont été menées dans les locaux de la filiale belge des Témoins de Jéhovah fin avril et une organisation du nom de Reclaimed Voices a entrepris de recenser les cas d'abus. Résultat dévoilé ce 9 août par le quotidien belge Le Soir : 90 victimes ont déjà été comptabilisées en l'espace de six mois.

La gestion de la pédophilie au sein des Témoins de Jéhovah est particulièrement pointée du doigt. Selon le récit du Soir, lorsque quelqu'un est accusé, deux options se présentent : en cas d'aveu, l'abuseur, si il est "repentant", fera l'objet d'une "légère sanction mais sera rarement exclu et pourra même retrouver, plus tard, de hautes fonctions dans l'organisation". Si l'accusé nie, "deux témoins oculaires sont nécessaires pour valider les dires de l'enfant, sans quoi c'est ce dernier qui est accusé de calomnie et risque l'exclusion."

Un porte-parole des Témoins de Jéhovah belges assure pour sa part que son église est désormais très claire à l'égard des crimes pédophiles : "Si quelqu'un fait cela, on le dénonce aux autorités. Y a-t-il eu des erreurs par le passé ? C'est possible, mais aujourd'hui, c'est comme ça qu'on réagit." Ces propos sont toutefois à nuancer étant donné que cette dénonciation n'a rien d'automatique et peut varier selon les lois nationales en vigueur quant à l'obligation de dénoncer ces actes aux autorités. Nous pouvons lire en effet dans une récente Tour de Garde :

Les anciens obéissent-​ils aux lois imposant de signaler aux autorités une accusation d’abus sexuel sur enfant ? Oui. Là où de telles lois existent, les anciens les respectent (Rom. 13:1). Ces lois ne s’opposent pas à celles de Dieu (Actes 5:28, 29). Ainsi, quand les anciens prennent connaissance d’une accusation d’abus sexuel sur enfant, ils se renseignent immédiatement pour savoir comment se conformer aux lois exigeant de signaler ce genre d’abus. - La Tour de Garde de mai 2019, page 10 §13

Dire que les actes pédophiles, même présumés, sont systématiquement dénoncés aux autorités est donc un mensonge alors que cela devrait être la réaction normale de toute personne face à la détresse d'un enfant qui a été abusé sexuellement. Les autorités séculières, et non les anciens, sont les seules habilitées à mener une enquête et à établir les faits. Les parents, quant à eux, sont souvent désemparés et perdus face à une telle situation d'autant plus que pour un Témoin de Jéhovah, il peut être mal vu d'aller dénoncer l'un de ses frères ou soeurs à la police. Les anciens sont dans ce cas les seuls à pouvoir prendre cette décision. Pourtant, des milliers d'exemples dévoilés ces dernières années à travers le monde prouvent qu'ils refusent d'assumer cette responsabilité morale.

Reclaimed Voices dit s'attendre à recenser entre 200 et 250 victimes au bout de sa démarche en comparant la situation belge au cas hollandais. Aux Pays-Bas, 300 victimes se sont en effet déjà fait connaître auprès de la même association. L'organisation y compte 28.000 membres contre 25 000 en Belgique.

Sources :

Voir aussi : "A la gloire de Jéhovah" : Nouveau reportage TV sur les Témoins de Jéhovah


Commentaires  

+3 #1 Maximilien 22-08-2019 12:02
J’entends dire que le cabinet d’avocats Zalkins poursuit en ce moment le Collège central à propos de pédophilie. Est-ce possible et exact ?
Signaler à l’administrateur
+6 #2 Thomas 27-08-2019 11:06
Bonjour Maximilien,

Oui c'est exact mais rien de concret encore pour le moment. J'écrirai un article sur cette actu prochainement.

Voir cet article parmi d'autres :
www.newsweek.com/jehovahs-witnesses-child-sex-abuse-lawsuit-1453610

Cordialement

Thomas
Signaler à l’administrateur
+1 #3 Jacques 28-08-2019 11:04
Bonjour à tous,
Je pense que ces histoires d'agressions appartiennent au passé. Ils vont maintenant être très attentifs à ces situations et signaler ces crimes aux autorités. Je crois qu'ils ont d'ailleurs des instructions très claires à ce sujet. De toute façon ils n'ont aucun intérêt à continuer d'étouffer ces affaires et être montré du doigt dans la presse...
Signaler à l’administrateur
+11 #4 Thomas 28-08-2019 11:27
Bonjour Jacques,

J'aimerais partager votre optimisme mais à ce jour il n'y a toujours aucune instruction officielle de l'organisation demandant aux anciens de dénoncer systématiquement les faits à la police (ou au moins leur laissant le choix selon leur conscience).

Ces affaires sont loin d'être terminées, ce n'est même que le début, il y a du très lourd qui arrive du côté des US.

Cordialement

Thomas
Signaler à l’administrateur
-6 #5 Jacques 28-08-2019 16:46
Bonjour Thomas,

En ce qui concerne la France les anciens suivent ces instructions que l'on trouve sur leur site jw dans la section information juridique :

4. Dans tous les cas d’abus sur enfant, les victimes et leurs parents ont le droit légal de dénoncer l’auteur aux autorités. Par conséquent, quand une victime, ses parents ou toute autre personne portent à la connaissance des anciens une accusation de cette nature, ces derniers les informent clai-rement de leur droit légal de signaler les faits aux autorités. Bien évidemment, les anciens n’adressent aucun reproche à celui qui décide de procéder à un tel signalement (Galates 6:5).

5. Lorsque les anciens ont connaissance d’une accusation d’abus sur enfant, ils consultent im-médiatement le siège national des Témoins de Jéhovah pour être certains de se conformer aux obli-gations légales de signalement (Romains 13:1). Même si les anciens n’étaient pas légalement tenus de signaler les faits aux autorités, le siège national des Témoins de Jéhovah leur demanderait de le faire quand un mineur est toujours en danger ou pour toute autre raison valable. Les anciens veillent aussi à ce que les parents de la victime soient informés de l’accusation d’abus sur enfant. Si l’agresseur présumé est le père ou la mère de la victime, les anciens informent l’autre parent.

J'ai l'impression qu'ils ont pris la mesure du problème. Mais je peux me tromper...

Jacques
Signaler à l’administrateur
+5 #6 Thomas 29-08-2019 09:34
Bonjour Jacques,

Ce document, bien caché sur le site, est à destination du grand public et n'a été mis en place que contraint et forcé pour rassurer les autorités, notamment suite à la Commission Royale Australienne.

En réalité, en interne, ce n'est pas ce document qui s'applique mais les directives internes, qui apparaissent dans le livre dans anciens, ou dans le livre des comités de filiale.

Les instructions présentes dans ces documents internes (voir aussi la récente Tour de Garde sur le sujet) demandent aux anciens d'appeler immédiatement le Béthel. Et c'est tout. Nulle part il n'est demandé aux anciens de prendre l'initiative d'aller voir la police par eux-mêmes.

La mention "Même si les anciens n’étaient pas légalement tenus de signaler les faits aux autorités, le siège national des Témoins de Jéhovah leur demanderait de le faire quand un mineur est toujours en danger ou pour toute autre raison valable." n'est en réalité pas appliquée.

Il y a eu des améliorations ces dernières années, certes, mais le chemin est encore long. Et je ne parle même pas de la règle abjecte des deux témoins.

Cordialement

Thomas
Signaler à l’administrateur
+5 #7 Jacques 29-08-2019 12:39
Bonjour Thomas,
Effectivement la règle des deux témoins pose problème. J’ai l'impression qu’ils ont deux discours : un pour les adeptes et un pour le public, la presse, les autorités. En tout cas, j’aime beaucoup ton site. Il y a des choses très intéressantes.

Jacques
Signaler à l’administrateur
+5 #8 daniel 29-08-2019 15:20
Supposons même que désormais tout soit clair, légal et juste. Un voleur qui s'arrête de voler aujourd'hui est-il quitte de ses agissements d'hier ?
L'organisation a édicté ces nouvelles procédures en urgence, et comme dit Thomas, "contrainte et forcée" par les scandales de ces dernières années.
(Il en est toujours ainsi avec eux. C'est comme quand 1914 et la génération ne tenaient plus la route. Tout est révisé par la force des circonstances)
La watchtower a mal agit pendant des années,préférant protéger sa réputation que les enfants victimes.
Et voilà qu'enfin, les vérités éclatent. Ce n'est que justice.
Les procédures appliquées in extremis, même si elles étaient parfaites, ne changent rien aux décennies de négligence, de cachotteries et de dureté.
Il fallait appliquer dès l'origine II Pierre 2 : 12 à 17. Puis, Romains 13 : 1 à 4. Et tant d'autres versets.
D'avoir voulu soigner son image à tout prix, l'organisation récolte le pire. Et tout ce qui a été fait en secret est désormais "crier sur les places publiques et publié du haut des toits en terrasse".
On ne peut pas les plaindre.
Signaler à l’administrateur
0 #9 daniel 29-08-2019 20:28
Rectification : C'est I Pierre chap. 2 : verset 12 à 17.
Signaler à l’administrateur
-1 #10 Louis 09-09-2019 17:59
En lisant vos commentaires, j’ajoute ; en Belgique la loi exige que se soient les victimes à porter plainte ( accompagné d’adultes s’ils sont mineurs). Donc le béthel ne peut rien faire à leur place. La suite est que les anciens ne prennent même pas l’initiative d’accompagné les familles aux autorités ou chez un médecin. Il n’y a aucun support physique et psychologique. Lisez le livre « les jeunes s’interrogent sur les agressions sexuelles. En aucun cas il n’est mentionné le mot autorités judiciaire, médecins ou police. Le conseil : priez Dieu ! Je pense que la situation est assez claire.
Signaler à l’administrateur
+2 #11 Eneeh Quarter 16-09-2019 23:56
Bonjour
Pour rester sur ce thème des abus sur mineurs, je vous fait part de la prochaine sortie d'un livre, "Souviens-toi… Sydney" qui aborde, entre autres, ce sujet, mais aussi l'exclusion et l'ostracisme. Vous pouvez voir une vidéo de présentation ici: https://www.youtube.com/watch?v=xy6W_u5FZUQ.
Le livre est en commande sur le site participatif Ulule: https://fr.ulule.com/souviens-toi-sydney/
Si vous décidez d'aider pour que cet ouvrage sorte, ce serait super et cela pourrait être une pierre supplémentaire à l'édifice permettant aux victimes de se reconstruire.
Signaler à l’administrateur
0 #12 jeannot 28-11-2019 09:30
La WT persiste et signe voir la citation de la révision dans la Tour de Garde de décembre 2019
"Quel est le degré de gravité d’un abus sexuel sur enfant ?
Un abus sexuel sur enfant est un péché contre la victime, contre l’assemblée, contre les autorités de l’État et contre Dieu. Les anciens respectent les lois qui imposent de signaler aux autorités une accusation d’abus sexuel sur enfant (w19.05, p. 9-10)."
C'est bien pire qu'un péché,c'est un crime.
Signaler à l’administrateur
+2 #13 Maximilien 28-11-2019 12:06
Excellent, le livre Souviens-toi… Sydney.

Je fais une petite parenthèse lexicale suite au commentaire de Jeannot. « Abus sexuel sur enfant » est un euphémisme particulièrement regrettable. Il implique qu’on peut utiliser des enfants à des fins sexuelles, mais qu’il ne faudrait quand même pas abuser de ce plaisir… Un peu comme l’alcool : un verre, ça va…

Child sexual abuse se traduit précisément par « crime pédophile » ou « viol d’enfant » et non par « abus… ».

Quant au slogan selon lequel un crime pédophile serait « pire qu’un péché », il nie la nature même du « péché », selon la Bible. Ce slogan tient la route du point de vue des progressistes athées, mais il est absurde du point de vue du croyant. Tous les péchés ne sont pas des peccadilles (« petits péchés anodins »). Un péché peut être extrêmement lourd, voire même impardonnable. Le péché conduit à la mort. On connaît l’histoire :)

Courage à tous !
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"Et ce que vous faites en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, remerciant par lui Dieu le Père."
Colossiens 3:17

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Se souvenir de moi

Derniers commentaires

  • Suisse : la justice donne raison aux critiques des Témoins de Jéhovah

    daniel il y a 6 jours
    Suite au commentaire d'Angelo, ce n'est plus un secret en effet, qu'ils ont menti souvent, tout au ...

    Lire la suite...

     
  • Suisse : la justice donne raison aux critiques des Témoins de Jéhovah

    angelo il y a 6 jours
    Concernant la phrase que je reproduis ci-dessous, il faut rappeler que l'organisation des TdJ se donne ...

    Lire la suite...

     
  • Suisse : la justice donne raison aux critiques des Témoins de Jéhovah

    Gilgamesh il y a 1 semaine
    Bonjour Thomas et encore merci pour tes recherches et la mise à disposition d'informations utiles.

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Thomas il y a 1 semaine
    Bonjour Nicodème, En Suisse un tribunal vient de reconnaître que la pratique d'ostracisme est bien ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    DANIEL il y a 1 semaine
    A NICODEME En parcourant les réseaux sociaux, j'ai constaté qu'il existe de plus en plus de TJ qui ...

    Lire la suite...