La parabole des brebis et des boucs est un outil biblique qu'utilisent les témoins de Jéhovah pour justifier l'existence de deux groupes de chrétiens. Faisons le point sur cette parabole en utilisant la Bible et les paroles de Jésus.

La parabole : Matthieu 25

“ Quand le Fils de l’homme arrivera dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il s’assiéra sur son trône glorieux. Et toutes les nations seront rassemblées devant lui, et il séparera les gens les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres. Et il mettra les brebis à sa droite, mais les chèvres à sa gauche.

“ Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘ Venez, vous qui avez été bénis par mon Père, héritez du royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’ai eu faim et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif et vous m’avez donné à boire. J’étais étranger et vous m’avez accueilli avec hospitalité ; nu, et vous m’avez vêtu. Je suis tombé malade et vous avez pris soin de moi. J’étais en prison et vous êtes venus vers moi. ’ Alors les justes lui répondront en disant : ‘ Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim et t’avons-nous nourri, ou avoir soif et t’avons-nous donné à boire ? Quand est-ce que nous t’avons vu étranger et t’avons-nous accueilli avec hospitalité, ou nu et t’avons-nous vêtu ? Quand est-ce que nous t’avons vu malade ou en prison et sommes-nous allés vers toi ? ’ Et en réponse le roi leur dira : ‘ Vraiment, je vous le dis : Dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. ’

“ Et alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘ Allez-vous-en loin de moi, vous qui avez été maudits, dans le feu éternel préparé pour le Diable et ses anges. Car j’ai eu faim, mais vous ne m’avez pas donné à manger, et j’ai eu soif, mais vous ne m’avez pas donné à boire. J’étais étranger, mais vous ne m’avez pas accueilli avec hospitalité ; nu, mais vous ne m’avez pas vêtu ; malade et en prison, mais vous n’avez pas pris soin de moi. ’ Alors eux aussi répondront en disant : ‘ Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu avoir faim ou soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas servi ? ’ Alors il leur répondra en disant : ‘ Vraiment, je vous le dis : Dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait. ’ Et ceux-ci s’en iront au retranchement éternel, mais les justes à la vie éternelle. ” - Matthieu 25:31-46

L'explication des Témoins de Jéhovah

L'interprétation des Témoins de Jéhovah est détaillée dans la Tour de Garde du 15/03/2015 pages 25-29. En voici le coeur au §7 :

Aujourd’hui, nous comprenons clairement l’exemple des brebis et des chèvres. Voici l’identité des personnages : « le Fils de l’homme », le Roi, est Jésus. Ceux que le Roi appelle « mes frères » sont les hommes et les femmes oints de l’esprit, qui régneront avec lui depuis le ciel (Rom. 8:16, 17). « Les brebis » et « les chèvres » représentent les humains issus de toutes les nations qui, quant à eux, ne sont pas oints de l’esprit saint. Et le moment du jugement ? Ce jugement aura lieu vers la fin de la grande tribulation maintenant proche. Que dire de la raison pour laquelle une personne est déclarée soit brebis soit chèvre ? Son sort dépendra de la façon dont elle aura agi envers les frères oints de Christ encore sur terre. 

Raisonnement biblique

A propos des "frères" de Christ

Commençons par identifier les "frères" du Christ. C'est Jésus lui-même qui nous donne leur identité :

Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est au ciel, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. ” - Matthieu 12:50

Les frères de Christ sont ceux qui font la volonté de son Père, ce sont donc ses disciples, tout simplement (voir aussi Matthieu 28:9, 10; Luc 8:21; Jean 20:17; Jean 6:28, 29; voir aussi 1 Jean 5:1, 2). Pour preuve on retrouve cette même idée dans d'autres paroles de Jésus :

Qui vous reçoit me reçoit [moi aussi], et qui me reçoit reçoit [aussi] celui qui m’a envoyé. Qui reçoit un prophète parce que c’est un prophète obtiendra une récompense de prophète, et qui reçoit un homme juste parce que c’est un homme juste obtiendra une récompense d’homme juste. Et quiconque donne à boire, ne serait-ce qu’une coupe d’eau froide, à l’un de ces petits, parce que c’est un disciple, vraiment je vous le dis, il ne perdra en aucune façon sa récompense. ” - Matthieu 10:40-42
Car quiconque vous donne à boire une coupe d’eau pour la raison que vous appartenez à Christ, vraiment, je vous le dis : Il ne perdra en aucune façon sa récompense. Mais qui fait trébucher un de ces petits qui croient, mieux vaudrait pour lui qu’on lui ait mis autour du cou une de ces meules de moulin que font tourner les ânes et qu’on l’ait bel et bien jeté à la mer. - Marc 9:41, 42

Ces paroles de Jésus ont sensiblement la même teneur que la parabole des brebis et chèvres. Notez que Jésus utilise toujours la même expression pour désigner ses "frères" : il les appelle "ces petits". Or quelle est leur particularité ? ils "croient", ce sont des "disciples", tout simplement. Dans la parabole Jésus parle plus particulièrement des "plus petits de ses frères", ceux qui sont, à un moment de leur vie, dans une situation précaire.

Quelle est la destination de ces disciples, de ces frères du Christ qui font "la volonté de [s]on Père qui est au ciel" selon Matthieu 12:50 ? Là encore c'est Jésus qui répond :

" Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : ‘ Seigneur, Seigneur ’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux - Matthieu 7:21

Les frères de Christ, ces disciples dans le besoin, entreront dans le Royaume céleste.

Qui sont les brebis et où vont-elles ?

Attardons-nous maintenant sur ceux qui aident et qui secourent les frères. Si ils ne sont pas disciples du Christ, qui pourraient-ils être ? Des personnes qui ne suivent pas Christ ? Des personnes qui ne croient pas en lui ? Ce n'est pas possible puisque la vie éternelle (verset 46) n'est donnée qu'à ceux qui mettent leur foi en lui et agissent en conséquence de cette foi (Jean 3:15-18, 36). Etant donné qu'ils appellent Jésus "Seigneur", il ne peut s'agir que d'autres disciples de Christ. En outre, au verset 46 ils sont appelés "les justes", ce qui dans le nouveau testament fait référence aux chrétiens (Romains 3:30; 5:1, 9, 18, 19; 8:30). Ces disciples, contrairement aux autres "frères" (les "plus petits"), ne sont manifestement pas dans un état de précarité et sont donc en mesure d'aider leurs frères dans le besoin.

Ainsi, par la parabole des brebis et des chèvres et par ces autres paroles qui vont dans le même sens, Jésus met en évidence un enseignement fondamental : l'amour que ses disciples doivent manifester entre eux, tout simplement !

Je vous donne un commandement nouveau : que vous vous aimiez les uns les autres ; comme je vous ai aimés, que vous aussi vous vous aimiez les uns les autres. Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous. ” - Jean 13:34, 35

La parabole des brebis et des chèvres ne fait qu'illustrer ce magnifique enseignement, car si "tous sauront que vous êtes mes disciples", à combien plus forte raison le Seigneur Jésus lui-même le saura lors de son grand retour !

Il est intéressant également de regarder l'endroit vers lequel Jésus dirige ces personnes :

“ Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘ Venez, vous qui avez été bénis par mon Père, héritez du royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. - Matthieu 25:34.

Quel est donc ce royaume dont les brebis héritent ?

L'expression "héritez du Royaume" est importante car elle fait référence au Royaume céleste (voir Romains 4:13-25; 8:12-17, Galates 4:1-7, Éphésiens 1:8-14, Tite 3:4-7, 1 Pierre 1:4). Regardez ce que dit Paul à propos de ce Royaume :

Cependant, je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu - 1 Corinthiens 15:50

Cela nous confirme bien que des humains de chair et de sang (corruptibles) ne peuvent en aucun cas "hériter du Royaume" comme l'affirment les Témoins de Jéhovah. Jacques ajoute ceci :

Écoutez, mes frères bien-aimés. C’est Dieu, n’est-ce pas, qui a choisi ceux qui sont pauvres quant au monde pour qu’ils soient riches en foi et héritiers du royaume qu’il a promis à ceux qui l’aiment. - Jacques 2:5

Là encore, il s'agit du royaume (céleste) promis à tous les disciples, tous les frères, ceux qui aiment Dieu et qui font sa volonté  (cf. Matthieu 12:50 et Matthieu 7:21 cités plus haut). Il n'y a pas de restriction à une "classe" de chrétiens particulière. Pour hériter de ce royaume, les brebis revêtiront un nouveau corps, incorruptible (1 Thessaloniciens 4:15-17; 1 Corinthiens 15:51-53; Tite 3:4-7).

Qui sont les "chèvres" ou "boucs" ?

Si on comprend que les brebis sont des chrétiens qui ont manifesté l'amour envers leurs frères en difficulté, par déduction on comprend que les "chèvres" ou "boucs" sont des chrétiens qui n'ont pas manifesté cet amour. D'ailleurs on notera qu'elles appellent Jésus "Seigneur" tout comme les brebis. Ce sont donc des croyants*. Le fait que ces personnes soient condamnées définitivement confirme les paroles de Jésus en Matthieu 7:21 :

Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : ‘ Seigneur, Seigneur ’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. - Matthieu 7:21

Qu'en sera-t-il de tous les autres humains des "nations" rassemblées devant Jésus ? Bien entendu ils seront jugés également, comme tous les disciples de Christ (Matthieu 16:27; 2 Corinthiens 5:10; Romains 14:10-12). Dieu seul pourra choisir de sauver ou non une personne plutôt qu'une autre. Par exemple on peut penser qu'Il laissera vivantes sur terre les "injustes", à savoir les personnes qui n'auraient jamais entendu parler de l’Évangile et n'auraient donc pas eu l'occasion de se convertir. Mais ce n'est pas là le propos du Seigneur. Jésus dans cette parabole fait en quelque sorte un "zoom" uniquement sur le jugement de ceux qui se disent chrétiens. C'est ce qui intéressait en premier lieu son auditoire qui était composé de disciples. Comme dans toutes ses paraboles, il n'a pas pour but de faire l'explication détaillée d'un évènement mais avant tout d'enseigner une idée importante (ici l'importance vitale de l'amour chrétien).

*Notez que la parabole des brebis et des chèvres suit immédiatement la parabole des talents dans laquelle le maître (Jésus) confie à ses serviteurs des sommes d'argent à faire fructifier puis les récompense selon leur résultat. Cette parabole, comme beaucoup d'autres, ne concernant que les serviteurs de Christ, il est logique de penser que celle des brebis et des boucs, qui la suit immédiatement dans le texte, ne concerne également que les serviteurs de Christ, mis au premier plan parmi les "nations" jugées par le Seigneur.

Conclusion

Rien dans le texte ne permet d'affirmer que les "frères" sont, ou vont dans un lieu différent que ceux qui les aident. Au contraire, nous avons démontré qu'il ne s'agit ici que de disciples, tous frères du Christ, manifestant l'amour les uns envers les autres avec pour conséquence heureuse l'accès au Royaume céleste pour chacun d'entre eux. Les "plus petits des frères" ne sont pas une classe de chrétiens particulière mais simplement des disciples se trouvant dans une situation de dénuement à un moment de leur vie. Quant aux "brebis", ce sont simplement les autres frères qui leur sont venus en aide dans ces situations difficiles. Si la formulation de Jésus peut effectivement faire penser à deux groupes distincts et figés, il n'en est rien, chaque disciple pouvant se retrouver un jour ou l'autre dans la situation d'un "petit frère" dans le besoin. L'idée de cette parabole était avant tout de montrer l'importance que revêt l'amour du prochain dans la vie d'un chrétien, signe qui doit être distinctif comme nous l'avons vu (Jean 13:35).

On retrouve d'ailleurs cette idée chez les premiers chrétiens dans la Bible. Par exemple, justement en rapport avec l'amour entre disciples :

Car Dieu n’est pas injuste pour oublier votre œuvre et l’amour que vous avez montré pour son nom, en ce que vous avez servi les saints et que vous continuez à les servir. - Hébreux 6:10

Y a-t-il deux groupes ici, les "saints" et ceux qui les servent ? Ceux qui servent les saints ne sont-ils pas saints eux-même ? Bien sûr que si puisque Paul adresse cette lettre à des "frères saints" (Hébreux 3:1). Ce sont donc, encore une fois, des frères qui servent d'autres frères, rien de plus.

Dans le même esprit considérez les passages de Romains 15:25; 2 Corinthiens 8:4; 1 Corinthiens 16:1; 1 Jean 3:14; 3 Jean 5-11; Colossiens 1:1, 4; Éphésiens 1:1, 15

Les conséquences de l'interprétation des Témoins de Jéhovah

L'interprétation de cette parabole par les Témoins de Jéhovah n'est pas sans conséquences sur leur vision du christianisme. En effet, par cet enseignement ils créent une classe artificielle de chrétiens (les "oints") qui sont appelés "frères du Christ" à qui doivent être fidèles tous les autres Témoins de Jéhovah pour obtenir le salut et la vie éternelle :

Jéhovah permet à de nombreux humains de recevoir des bénédictions au moyen de cette nouvelle alliance, dont les membres ne sont que 144 000. Par eux, des millions de personnes de toutes les nations recevront la vie éternelle dans un paradis terrestre. Il reste encore quelques adorateurs de Jéhovah sur la terre qui sont membres de cette nouvelle alliance. Ils sont les seuls à consommer le pain et le vin à bon droit, car c’est avec eux que Jéhovah a conclu la nouvelle alliance, alliance validée par le sang de Jésus. - La Tour de Garde du 01/03/2012 page 17

Bien entendu, leurs leaders font partie de ces 0,01% de Témoins "oints". Tous les autres Témoins de Jéhovah sont donc rendus dépendants de leur organisation puisqu'ils seront de facto des chèvres si ils ne la soutiennent pas. A ce propos voici comment se termine l'article de la Tour de Garde cité plus haut :

Les brebis potentielles, dont le nombre s’accroît, s’estiment honorées de soutenir les frères de Christ en prêchant, mais aussi d’autres manières. Notamment en faisant des contributions financières, en participant à la construction de Salles du Royaume, de Salles d’assemblées et de Béthels, et en obéissant fidèlement aux frères que « l’esclave fidèle et avisé » nomme pour diriger l’œuvre.

Voyez-vous les dérives potentielles et réelles d'un tel enseignement non biblique ?

Voir aussi les articles


Commentaires  

-1 #1 Lambert 04-02-2017 10:16
Bonjour cher frère en Christ et gloire à Dieu pour ton baptême récent !
Je me permets un mot à propos de ceux que Christ appelle ses frères dans cette parabole. Si, ainsi que je le crois, cette parabole reprend et enrichit ce que le prophète Joël a annoncé en Joël 3.1-2, parlant du jugement des nations, les frères seraient bien des disciples de Christ, mais issus du peuple Juif et convertis possiblement durant la grande tribulation ?
Quoi qu'il en soit, que le Seigneur te bénisse et t'encourage dans ce beau et noble ministère.
Signaler à l’administrateur
-1 #2 Thomas 04-02-2017 15:17
Bonjour Lambert et merci pour ton message.

C'est une possibilité à laquelle je n'avais pas pensé...

Sinon je conseille ce très bon article qui apporte aussi des éléments sur la question :

www.thegospelcoalition.org/evangile21/article/ces-plus-petits-de-mes-freres

Cordialement

Thomas
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés."
Actes 4:12

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Outils d'étude

Derniers commentaires

  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    ROMEO il y a 2 jours
    Je suis d'avis que cette lettre amène une evolution positive. Waite and See

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    Isaac il y a 5 jours
    Tout ce que je retiens, c'est que l'organisation contient de plus en plus d'éléments dissidents. Une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Fort il y a 6 jours
    Bonjour Nicodème et Vox, Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    Nicodème il y a 1 semaine
    Je me rappelle adolescent de la gêne qu'avait ressenti mon jeune frère être félicité par des TJ suite ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    DANIEL il y a 1 semaine
    Toute personne qui a été TJ sait que celui ou celle qui va faire une démonstration à l'assemblée aura ...

    Lire la suite...