Le calcul de l'année 1914 basé sur une date de destruction de Jérusalem erronée est le premier élément qui a contribué à me faire ouvrir les yeux sur les fausses doctrines des Témoins de Jéhovah. J'ai d'ailleurs écrit une lettre au Béthel de France à ce sujet, lettre datée du 4 octobre 2014 et reproduite dans cet article.

Chers frères,

Nous célébrons cette année le centième anniversaire de l’intronisation de Jésus Christ dans les cieux. A cette occasion de nombreux articles relatifs au Royaume et à l’année clé 1914 paraissent dans nos publications. En effet, cette doctrine spécifique aux Témoins de Jéhovah est désormais bien ancrée dans nos esprits et nous permet de nous rassurer quand au fait que nous sommes la seule vraie religion, désignée par Jésus en personne et guidée par lui-même depuis 1919.

Nous sommes assurés de la vérité de ces dates en nous basant sur une interprétation de la prophétie de Daniel relative aux sept temps (transformés en 2520 ans) ainsi que sur la prophétie de Jérémie relative aux 70 ans d’exil du peuple Juif à Babylone (j’y reviendrai plus bas). 

En prenant comme date pivot 539 BCE (prise de Babylone par Cyrus) nous arrivons au calcul suivant :

Date de destruction de Jérusalem = 607

Comme mentionné dans plusieurs articles récents (Tour de Garde du 1/10/2011 et du 1/11/2011), vous admettez que vous êtes les seuls à soutenir 607 BCE pour la date de destruction de Jérusalem alors que tous les historiens (et non « la plupart ») et des milliers de preuves archéologiques permettent de dater cet événement en 587 BCE.

Vous affirmez ensuite que lorsque les historiens et/ou l’archéologie contredisent les Écritures, ce sont les Écritures qui font foi. Je suis tout à fait d’accord sur ce point mais est-ce vraiment le cas ici ?

Destruction de Jérusalem : 607 ou 587 ?

La Bible ne permet pas de dater directement cet événement. Toutefois il est intéressant de noter que l’on peut tout de même retrouver la date 587 simplement à partir de la Bible et de deux publications de l’organisation :

  • La Bible nous dit que Jérusalem a été détruite dans la 19ème année du règne de Neboukadnetsar (2 Rois 25 :8)
  • L’organisation est aussi d’accord avec l’archéologie pour dire que Cyrus a conquis Babylone et a mis fin à son empire en Octobre 539 av. JC (voir livre Perspicacité)
  • La succession des rois babyloniens et la durée de leurs règnes sont connues et données par l’organisation dans le livre « Babylone la grande » pages 177/178 et en partie dans le livre « Perspicacité » (cette succession est également en accord avec l’archéologie)

Il suffit donc de remonter les rois babyloniens à partir de 539 puisqu’on connaît précisément la durée de leurs règnes.

Rois Babyloniens

Donc si on calcule -539 + 17 + 1 + 4 + 2 + 43 on trouve que Neboukadnetsar est arrivé au pouvoir en -606 (en tenant compte des années d’accession) ce qui est confirmé par l’archéologie.

Quand tombe la 19ème année de Neboukadnetsar ?

-606 + 19 = -587

D’après les publications, la 19ème année de Neboukadnetsar tombe bien en 587 et pas en 607.

Vous remarquerez que je n’ai utilisé que des sources de l’organisation pour prouver cela mais cette date de 587 est aussi en accord avec toutes les preuves historiques et archéologiques à savoir :

  • Des milliers de tablettes commerciales : Les temps de règnes des rois néo-babyloniens (de Nabuchodonosor II à Nabonide) et leurs successions sont bien attestés. Il suffit de compiler les tablettes d'affaires de la période en question, qui sont toutes datées de l'année de règne de chaque roi, pour voir qu'aucun roi n'a régné plus longtemps que ce qui est communément admis par les historiens. A ce propos le livre « Que ton Royaume vienne » (appendice du chapitre 14)  dit : « On a mis au jour des milliers de tablettes cunéiformes de l'époque néo-babylonienne sur lesquelles étaient inscrites de simples transactions commerciales avec l'année de règne du roi babylonien durant laquelle la transaction avait eu lieu. Des tablettes de ce genre ont été trouvées à propos de toutes les années de règne des rois néo-babyloniens connus qui figurent dans la chronologie généralement acceptée de cette période. »
  • Des tablettes astronomiques : il s’agit de tablettes d’époque qui rapportent des événements célestes (éclipses, phases et position de la lune, passages de planètes). Il est possible de dater au jour près les événements car certains ne se reproduisent que rarement.
  • Des sources égyptiennes contemporaines qui confirment les sources babyloniennes (notamment les batailles entre les deux puissances rapportées des deux côtés). Un « trucage » côté Babylonien aurait été facilement mis en évidence.
  • Le témoignage des historiens de l’Antiquité : même si leur fiabilité est moindre car ils n’ont pas été des témoins directs. Il viennent pour la plupart confirmer les autres sources.

A noter aussi que ce sont ces mêmes sources (tablettes cunéiformes, tablettes astronomiques, historiens) qui permettent de dater la prise de Babylone par Cyrus en 539 (voir Tour de Garde du 1/10/2011 page 28, encadré), alors pourquoi les rejeter lorsqu’elles prouvent que Jérusalem a été détruite en 587 ?

Par rapport à l’article en deux parties paru dans les Tour de Garde du 1er octobre et 1er novembre 2011. Il y aurait beaucoup à dire sur ces articles mais pour faire court :

  • Citations partielles de versets bibliques (prophétie de Jérémie 25 tronquée plusieurs fois, 2 Chroniques 36:21,22...). J’y reviendrai plus bas.
  • Comme précisé dans la note, on prend soin de citer diverses traductions de la Bible, c'est bien mais pourquoi ne le faites vous pas pour un verset important : Jérémie 29:10 ? J’y reviendrai plus bas.
  • « Oubli » de la moitié de la prophétie de Jérémie (Jérémie 25:12). J’y reviendrai plus bas.
  • Contradictions : pour justifier 539 on s’appuie sur les mêmes sources qu’on discrédite dans le reste de l’article.
  • Il est supposé que tous les rois babyloniens de cette période ne sont pas connus et que des rois auraient pu s'intercaler entre deux rois connus. Cela est toutefois impossible, l'archéologie est formelle.
  • Affirmation du retour d’exil en 537 alors qu’il s’est produit en 538 (prouvable par la Bible et l’archéologie, mais ce n'est pas l'objet de mon courrier).
  • On laisse entendre que les historiens modernes ne sont pas unanimes alors que c’est le cas.
  • Les divergences mentionnées entre les historiens de l’Antiquité sont facilement explicables, car ils se sont auto-corrigés par la suite (ce n’est pas l’objet de ce courrier). D’ailleurs, en cas de désaccord, ce sont toujours les sources contemporaines (tablettes...) qui priment et elles sont unanimes.
  • La seule « preuve matérielle » avancée pour justifier 607 est la tablette « VAT 4956 » alors que cette tablette est une mauvaise copie, contenant des erreurs, dans laquelle on ne décide de lire que les positions lunaires en ignorant les positions des planètes qui ne confirment pas 607 (cf. la note en bas de page de l’article, édifiante). Voir à ce sujet le Réveillez-vous du 8 mai 1972 page 28 qui dit que cette tablette VAT 4956 n’est pas fiable.
  • Tout cela me semble bien léger à comparer aux milliers d’autres tablettes et preuves archéologiques soutenant 587, tablettes dont on tient compte pour justifier 539 ! 

Pour conclure, il paraît évident que Jérusalem a été détruite en 587 et non en 607 BCE. Même si un jour une nouvelle preuve archéologique venait soutenir 607, ce ne serait pas suffisant pour contredire les milliers d’autres. De fait, la seule raison valable ne pas soutenir la date 587 serait qu’elle entre en contradiction avec la Bible, notamment avec la prophétie de Jérémie relative aux 70 ans. Mais est-ce vraiment le cas ?

La prophétie de Jérémie relative aux 70 ans

L’organisation affirme que la prophétie des 70 ans de Jérémie concerne un exil massif des Juifs à Babylone suite à la destruction de Jérusalem. Que dit la Bible ? Jéhovah a choisi Jérémie pour transmettre sa parole prophétique. Cette prophétie est formulée de manière très simple en Jérémie 25:11 et 12 :

« Oui, tout ce pays deviendra un lieu dévasté, un objet de stupéfaction, et ces nations devront servir le roi de Babylone soixante-dix ans.  Et il arrivera à coup sûr, lorsque soixante-dix ans se seront accomplis, que je m’en prendrai — contre le roi de Babylone et contre cette nation ’, c’est là ce que déclare Jéhovah — ‘ à leur faute — oui contre le pays des Chaldéens  dont je ferai bel et bien des solitudes désolées pour des temps indéfinis »

Il est intéressant de noter qu’à aucun moment Jérémie ne parle d’exil. D’ailleurs à aucun moment dans la Bible les soixante-dix ans ne sont associés à un quelconque « exil ».

Quand commencent les 70 ans ?

Jérémie 25:11 :  

« et ces nations devront servir le roi de Babylone soixante-dix ans »

Les 70 ans commencent lorsque le roi de Babylone domine « ces nations ».

De quelle « nations » parle Jérémie ici ? De Jérusalem uniquement ? De Juda seulement ? Non. Il suffit de lire la suite de la prophétie (Jérémie 25:17-26) pour s'apercevoir que tous les peuples de la région sont concernés par ces paroles. Cette prophétie s'est accomplie en 609 avant notre ère lorsque Babylone est devenue puissance mondiale en battant les Assyriens à Harran. Il n'y a pas d'autre interprétation possible.

Est-ce que servitude = exil ?

Lorsque Jérémie parle de servitude, il ne parle manifestement pas d'exil. Il suffit de lire ses paroles quelques versets plus loin en Jérémie 27:8-11. Le verset 11 déclare :

« Quant à la nation qui fera venir son cou sous le joug du roi de Babylone et le servira vraiment, moi, oui, je la laisserai en repos sur son sol ’, c’est là ce que déclare Jéhovah ; ‘ oui, elle le cultivera et y habitera. ’ ” ».

La servitude dont parle Jérémie n'est manifestement pas un exil, bien au contraire !

Quand se terminent les 70 ans ?

Jérémie 25:12 nous dit que « lorsque soixante-dix ans se seront accomplis, que je m’en prendrai — contre le roi de Babylone et contre cette nation »

Est-ce que Jérémie parle du retour d'exil ici ? Non. Il parle clairement de la fin de Babylone en tant que puissance mondiale. C'est ce qui nous est confirmé par Daniel lors de l'épisode de l'écriture sur le mur :

« Voici l’interprétation de la parole : MENÉ : Dieu a compté  [les jours de] ton royaume et l’a mené à sa fin. “ TEQEL : tu as été pesé  dans la balance et tu as été trouvé insuffisant. “ PÉRÈS : ton royaume a été divisé  et donné aux Mèdes et aux Perses. ”.

C'est là la fin des 70 comme prophétisé par Jérémie. Cela correspond à l'année 539 avant notre ère et non à 537 puisque Babylone était déjà tombée depuis deux ans à ce moment. 

Autres versets faisant référence aux paroles de Jérémie
  • 2 Chroniques 36:20, 21 :
    « En outre, il emmena captifs à Babylone ceux qui étaient restés de l’épée, et ils devinrent ses serviteurs, à lui et à ses fils, jusqu’à ce que le pouvoir royal de Perse ait commencé à régner ; pour accomplir la parole de Jéhovah [prononcée] par la bouche de Jérémie, jusqu’à ce que le pays se soit acquitté de ses sabbats. Tous les jours qu’il resta désolé, il fit sabbat, pour accomplir soixante-dix années. ».  
    Ezra cite ici les paroles de Jérémie. Est-ce que Jérémie parle de « sabbats » ? Non. On pourrait alors le lire ainsi : « En outre, il emmena captifs à Babylone ceux qui étaient restés de l’épée, et ils devinrent ses serviteurs, à lui et à ses fils, jusqu’à ce que le pouvoir royal de Perse ait commencé à régner ; pour accomplir la parole de Jéhovah [prononcée] par la bouche de Jérémie ,[...] pour accomplir soixante-dix années. ». Ce passage nous montre simplement que le pouvoir de Perse se mettra à régner au terme des 70 ans, ce qui correspondra aussi au terme des « sabbats » (soit 49 ans correspondant à la période -587 jusqu'à -538 : voir Lévitiques 25 :8, 26 :28, 34-35)
  • Jérémie 29:10 :
    “ Car voici ce qu’a dit Jéhovah : ‘ Conformément à l’accomplissement des soixante-dix ans à Babylone, je m’occuperai de vous, et vraiment je réaliserai à votre égard ma bonne parole, en vous ramenant dans ce lieu. ’
    Avant toutes choses il faut savoir que ce texte n'est pas rendu correctement dans la Traduction du monde nouveau (du moins française). Comme vous le mentionnez dans votre article de 2011 l'immense majorité des traductions rendent ce passage par « pour Babylone » et non « à Babylone ». Certaines traductions du monde nouveau (par exemple suédoise ou danoise) rendent pourtant correctement ce verset. De plus cette traduction s'accorde parfaitement avec la prophétie énoncée par Jérémie (Jéhovah s'en prend au roi de Babylone a la fin des 70 ans). Autre point intéressant : dans la chronologie de Jérémie la destruction de Jérusalem n'a pas encore eu lieu lorsqu'il prononce ces paroles ce qui confirme que l'exil avait commencé bien avant la destruction de Jérusalem.
  • Daniel 9:2 :
    « dans la première année de son règne, moi, Daniel, je discernai par les livres le nombre des années au sujet desquelles la parole de Jéhovah était venue à Jérémie le prophète, pour accomplir les dévastations de Jérusalem, [à savoir] soixante-dix ans. ».
    Daniel se réfère aux paroles de Jérémie et constate que les 70 ans se sont écoulés, ce qui est le cas puisque comme le dit le verset 1, nous sommes « dans la première année de Darius ». Il n'est pas fait mention d'un quelconque exil ici.
Pourquoi l’exil n’a pas pu durer 70 ans ?
  • Il y a eu plusieurs exils (au moins 3, celui de Jérusalem n’est pas le plus important) : Jérémie 52:28-30 nous relate trois exils de 3023 (« 7ème année de Neboukadrestsar »), 832 (« 18ème année de Neboukadrestsar » correspondant à la destruction de Jérusalem) et 745 juifs. Il serait donc difficile de définir une période d'exil identique pour tous les juifs.
  • L'Exil du point de vue des Juifs n'a pas commencé en même temps que la destruction de Jérusalem (cf. Jérémie 29:10 plus haut). Ezékiel 40:1 nous montre qu'il y a 11 ans d'écart entre les deux événements, ce qui est cohérent avec le texte de Jérémie 52 précédemment mentionné. L'Exil selon les Juifs correspond au plus important exil mentionné en Jérémie 52 ce qui semble logique. Celui-ci a eu lieu en 598.
Conclusion
  • La date de destruction de Jérusalem en -587 ne contredit pas la Bible.
  • Les 70 ans dont parle Jérémie ne sont pas 70 ans d’exil mais 70 ans de domination de la puissance Babylonienne sur la région (entre -609 et -539).
  • La destruction de Jérusalem engendre un exil mineur qui n’est pas considéré par les Juifs comme étant « l’Exil ».
  • Il n'y a plus besoin de déformer toute la Chronologie biblique en déformant des passages bibliques. (Par exemple dire que Daniel en Daniel 1:1 et 2:1 parle des années de vassalité alors que ce n'est pas ce qu'il dit).
  • Note : quant à la prophétie des sept temps, contrairement à ses autres prophéties, Daniel n’indique en aucun cas une deuxième application autre que pour Neboukadnezzar. De toute façon, tout calcul partant de la supposée fin de cette période et remontant le temps ne peut pas être fiable. 

Voici donc la chronologie telle qu’elle devrait être, basée sur la Bible :

Destruction de Jérusalem en 587

Chers frères, je vous demande s’il vous plaît de répondre aux questions suivantes :

  • Ai-je commis une erreur dans mon raisonnement, si oui laquelle ? Merci de m’apporter des éléments bibliques et/ou historiques contradictoires.
  • Pourquoi tenir compte de l’archéologie pour affirmer que Cyrus a pris Babylone en 539 et rejeter cette même archéologie lorsqu’elle affirme que Jérusalem a été détruite en 587 si ce n’est pour soutenir l’hypothétique « 607 + 2520 = 1914 » ?
  • La prophétie de Jérémie est exprimée très simplement, ne laisse place à aucune interprétation et tient en deux versets. Pourquoi systématiquement en écarter la moitié (le verset 12) de tous les articles relatifs à cette question (le comble : ce verset n’est même pas cité et encore moins expliqué dans le livre « Dieu nous parle par Jérémie ») ? 
  • Dans le livre « Prophétie d'Isaïe » Volume 1 chapitre 19 page 253 vous appliquez les 70 ans concernant Tyr aux 70 ans de domination babylonienne. Pourquoi ne pas faire de même concernant « ces nations » dont parle Jérémie ?
  • Pourquoi ne pas reconnaître que Jérémie 29:10 n'est pas rendu correctement dans les Traduction du monde nouveau anglaise et française ? Cela entretient la confusion. Le texte manuscrit dit « pour Babylone » et non pas « à Babylone ». La Traduction du monde nouveau rend d'ailleurs ce passage correctement dans certaines langues.

En l’état actuel des choses, tout me fait penser à une manipulation uniquement destinée à soutenir la théorie de l’intronisation de Jésus en 1914 et ainsi à « légitimer » le Collège Central comme étant l’instrument de Jésus et son Père sur Terre depuis 1919. [...]

Je vous prie de recevoir, chers frères, l’expression de mon amitié fraternelle.

Réponse du Béthel

Vous pouvez télécharger ici la réponse que j'ai reçue du Béthel de Louviers le 30 octobre 2014 : Réponse Béthel 607

Commentaires sur la réponse

Inutile de vous dire que cette lettre ne m'a pas apporté les réponses attendues. Voici quelques commentaires :

  • Page 1
    • J'ai droit à un véritable procès d'intention. Si je me suis posé cette question, c'est forcément que j'ai fréquenté des apostats sur Internet. Or ce n'est pas le cas, c'est en lisant une simple revue "Science & Vie" que j'ai commencé à me poser la question.
    • Mon interlocuteur affirme que je fais confiance à Bérose alors que ce n'est pas le cas. Voici ce que j'ai écrit dans ma lettre : "Le témoignage des historiens de l’Antiquité : même si leur fiabilité est moindre car ils n’ont pas été des témoins directs. Il viennent pour la plupart confirmer les autres sources." Sans compter le jeu de mot sur le nom de "Bérose, le prêtre de Bel"... Risible.
  • Page 2
    • Mon interlocuteur cherche à noyer le poisson au lieu de répondre point par point à mon argumentation. Notez qu'aucun verset biblique n'est cité en entier. L'argumentation est basée sur des bribes de versets ce qui la rend (volontairement?) difficile à lire et à comprendre. De plus, dans la seconde partie de cette page, le rédacteur du courrier ne focalise que sur ce que les versets ne disent pas plutôt que sur ce qu'ils disent vraiment.
    • Je ne commenterai pas le débat "à Babylone" vs "pour Babylone" en Jérémie 29:10. "Que le lecteur exerce son discernement"...
  • Page 3
    • L'interprétation des "sabbats" en 2 Chroniques est sujette à discussion. Encore une fois le rédacteur préfère extraire des bribes de versets pour les interpréter à sa manière. Par contre les citations des publications de la Watchtower sont bien reproduites en entier. Cherchez l'erreur... L'interprétation dont j'ai parlé dans ma lettre, si elle est correcte, ne peut qu'appuyer mon argumentation. Dans le cas contraire, cela ne change rien aux autres arguments et ne vient pas les contredire.
    • Par rapport à la tablette VAT 4956, le Béthel me confirme qu'ils ne lisent que les positions lunaires et pas les autres informations qu'elle contient. Logique car celles-ci ne supportent pas du tout la date de -607.
  • Pour le reste, l'interlocuteur ne fait que tirer des conclusions sur ses hypothèses précédentes. Enfin, vous noterez que le texte de Jérémie 25:12 est toujours évité. En effet ce texte à lui tout seul vient démonter tout le raisonnement des Témoins de Jéhovah (où était le roi de Babylone à la fin supposée des 70 ans, en 537 ? Il était mort depuis deux ans...). Enfin, quatre des cinq questions posées à la fin de ma lettre n'ont pas reçu de réponse.

Quelques ressources

Voici quelques liens qui pourront vous aider dans vos recherches :

  • Livre : Les «Temps des Gentils» Reconsidérés,  par Carl Olof Jonsson

 

 


Commentaires  

-1 #1 BARRAUD Franck 12-05-2015 09:24
-587 (destruction du temple) + 70 = -517 (année de reconstruction du temple).

Il s'agit tout bonnement d'un exil spirituel, qui, en toute logique, condamnait Israël à une coupure des relations spirituelles avec Dieu...
Signaler à l’administrateur
-1 #2 Thomas 12-05-2015 10:15
Les 70 ans d'exil spirituel sont ceux dont parle Zekaria (1:12 et 7:5). C'est une période différente de celle prophétisée par Jérémie puisque les Juifs étaient déjà de retour au pays depuis quelques temps lorsque Zekaria a écrit ces paroles, c'est pourquoi je n'en parle pas dans cet article.

Pour plus d'informations à ce sujet je vous conseille l'excellent ouvrage "Les temps des Gentils reconsidérés" que j'ai mis à disposition dans la liste des liens à la fin de l'article.
Signaler à l’administrateur
+1 #3 keinlezard 08-07-2015 12:17
Hello,
Voici un autre problème lié à 1914.
* -607 est une année solaire de 365,25 jours
* les 2520 ans sont des années prophétiques de 360 jours
Nous commençons à voir le problème
la WT nous raconte que la somme des 2 donne un résultat en années solaire.

Or n'importe qu'elle enfant de CM2 sait que l'on ne peut addition des pommes et des poires.
Et les plus grand savent qu'un mile marin ne s'additionne pas avec un mile ....
En fait, il faut convertir d'un systeme d'unité vers l'autre pour avoir un résultat correct.
ainsi pour notre probleme 1 an prophétique = 360 / 365.25 ... et nos 2520 ans prophétiques valent donc soit 2483.77 ... que l'on rajoute à -607 année solaire ... et nous tombons en 1876 :)
Cordialement
Signaler à l’administrateur
-3 #4 keinlezard 12-08-2015 11:37
Hello,
Je n'avais pas lu la réponse :( ... les premières lignes mon étrangement rappelées la réponse que le mếme béthel m'a faite sur une lettre à propos du Sang ... comme quoi, ils ne changeront pas ... :(
Signaler à l’administrateur
-1 #5 Brosse 05-01-2016 11:35
Merci pour cet article et commentaires.
www.-info.blogspot.com . J'ai lu attentivement le livre de Carl OLOF Jonsson et je trouve que tout est O.K parfait meme . 1914 est une FAUSSE date.
Signaler à l’administrateur
-1 #6 Jacky 05-01-2016 19:07
Bonsoir à tous
Juste un petit commentaire, concernant 1914, qui serait basé sur les paroles du Christ en luc 21:24. Si, on reprend la question qui lui est posée, (par les apôtres) Jésus dans toutes ses phrases ne PARLE QU'AU FUTUR. 1) Vous serez livrés Vt 16 - 2) Tout le monde vous haïra Vt 17 - 3) Quand vous verrez VT 20 - 4) Car ce pays connaitra Vt 23: Il en est de même de cette Phrase : Et Jérusalem SERA (futur) occupé par...
Jésus dans cette série de phrases ne parle qu'aux futur, donc Jérusalem a bien été détruite en 70 de notre ère, et c'est donc à partir de cette date (SERA) que les nations ou les païens devait l'occuper.
Bien à vous et Portez-vous bien.
Jacky
Signaler à l’administrateur
0 #7 serge 06-01-2016 17:57
On ne peut assiéger une ville qui n'existe plus. De plus, Daniel avait parlé d'un assiégement de 3 1/2. Or, les romains ont assiégé Jérusalem de 66 1/2 à 70 = 3 années et demie = 42 mois.
Signaler à l’administrateur
-2 #8 jw 27-06-2016 17:48
Merci pour ce partage,

Dans la vidéo « Déjà 100 ans de règne » sur jw.org, l'explication suivante est donnée :

« Les étudiants de la bible ignoraient ce qui allait se passer... »
Source : www.jw.org/fr/publications/videos/royaume-100-ans/

Ces paroles détournent-elle le sens réel de ces événements : Le contexte, leurs espérances, leurs conclusions prophétiques ?

Le contexte, leurs espérances, leurs conclusions prophétiques :

À l'époque, monsieur Charles Taze Russel et ses membres formaient un groupe de croyants appelé Étudiants de la bible. Ils attendaient le retour de Jésus Christ et espéraient le rejoindre dans son royaume au ciel à son retour. Ce n'est que [à partir de 1923] à São Paulo que l'organisation des témoins de jéhovah commencera à enseigner une espérance terrestre, une brochure « Des millions de personnes actuellement vivantes ne mourront jamais ! » sera remise aux assistants portugais, allemand, anglais et italien.
Source : www.jw.org/fr/publications/revues/w20140515/moisson-au-bresil/
Et : wol.jw.org/fr/wol/d/r30/lp-f/1102002073?q=Identification+de+la+grande+foule
Signaler à l’administrateur
-2 #9 jw 27-06-2016 17:52
[...]

Lorsque qu'il prononça ces paroles en 1914 « Les temps des gentils ont pris fin, les rois de la terre ont eu leurs jours » L'espérance de Charles Taze Russel et de son groupe d'étudiants étaient donc céleste.

Leurs [conclusions] et leurs espérances en 1914 étaient claires : voir le retour du Christ, la fin du monde, rejoindre le Christ au ciel et l'établissement du royaume céleste. De tout évidence C.T. Russel et son groupe d'étudiants n'ignoraient pas ce qui allait se passer puisqu'ils étaient tous dans l'attente du retour du Christ à cette époque. Ne serait-il pas plus honnête de dire qu'ils ne savaient pas [la manière] dont ces événements aller se dérouler.

Les témoins et lecteurs modernes non avisés peuvent être trompés à l'écoute de cette phrase qui semble contre tout apparence être une demi vérité. L'explication étant à la fois inexacte et peu précise, détourne le sens réel de la compréhension de ces événements, et laisse penser que pour C.T. Russel et son groupe, 1914 était bien le début des temps de la fin, alors qu'il s'agissait en réalité d'une erreur prophétique manifeste.
Signaler à l’administrateur
-3 #10 jw 27-06-2016 17:55
La société watchtower triche une fois de plus avec ses membres et ses lecteurs modernes en détournant le sens et la compréhension de cet événement important, cette erreur prophétique.

Autre source :
fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Taze_Russell

Quelle tromperie !
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés."
Actes 4:12

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Outils d'étude

Derniers commentaires

  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    ROMEO il y a 2 jours
    Je suis d'avis que cette lettre amène une evolution positive. Waite and See

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    Isaac il y a 5 jours
    Tout ce que je retiens, c'est que l'organisation contient de plus en plus d'éléments dissidents. Une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Fort il y a 6 jours
    Bonjour Nicodème et Vox, Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    Nicodème il y a 1 semaine
    Je me rappelle adolescent de la gêne qu'avait ressenti mon jeune frère être félicité par des TJ suite ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    DANIEL il y a 1 semaine
    Toute personne qui a été TJ sait que celui ou celle qui va faire une démonstration à l'assemblée aura ...

    Lire la suite...