Il est indiscutable que Dieu, "notre Père", doit être le destinataire principal de nos prières, ainsi que Jésus nous l'a enseigné dans la prière modèle. Mais est-il pour autant interdit de prier occasionnellement Jésus ?

Ce que disent les Témoins de Jéhovah

Ce sujet n'est pas souvent abordé dans les publications de la Watchtower. Le dernier article de fond sur le sujet date de janvier 2015. Les Témoins de Jéhovah ne prient pas Jésus, jamais. Ils ne sont pas autorisés à le faire. D'ailleurs cela est plutôt logique puisqu'ils ne vouent plus aucune forme d'adoration au Fils de Dieu depuis 1954 et le considèrent désormais comme un ange.

Voici ce que nous lisons en conclusion de l'article de la Tour de Garde du 01/01/2015 page 15 :

Comme les premiers chrétiens, nous pouvons montrer notre amour pour Jésus en suivant ses conseils au sujet de la prière (Jean 14:15). Si nous prions notre Père céleste, et lui seul, les paroles de Psaume 116:1, 2 prendront pour nous tout leur sens : « J’aime, car Jéhovah entend ma voix, [...] et durant mes jours j’appellerai ». - La Tour de Garde du 01/01/2015 page 15

D'ailleurs cet article est intéressant à plus d'un titre car une fois de plus il part sur une mauvaise base. En effet, il s'intitule "Devons-nous prier Jésus ?", comme si c'était une obligation ! Forcément la réponse à cette question est non. La question qui intéresse réellement le chrétien est plutôt "Pouvons-nous prier Jésus ?". Dans ce cas la réponse de la Bible est beaucoup plus nuancée. L'introduction est elle aussi biaisée puisqu'elle pose la question : "Devons-nous adresser nos prières à Jésus ou à Dieu ?". En effet, cette question n'a aucun sens pour un chrétien acceptant la divinité du Christ. Le reste de l'article est ensuite développé à partir de cette question biaisée, en oubliant au passage de mentionner, entre autres, la prière d'Etienne (voir plus bas)...

Voir aussi : La place de Jésus Christ dans le culte des Témoins de Jéhovah

Les prières à Jésus retranscrites dans la Bible

La Bible contient plusieurs prières adressées à Jésus. La plus connue est sans aucun doute celle d'Etienne. Il a prononcé cette prière à Jésus juste avant de mourir alors qu'il était en train d'être lapidé en raison de sa foi.

Et ils continuèrent à lancer des pierres à Étienne, tandis qu’il appelait et disait : “ Seigneur Jésus, reçois mon esprit. ” Puis, pliant les genoux, il cria d’une voix forte : “ Jéhovah, ne leur compte pas ce péché. ” Et après avoir dit cela, il s’endormit [dans la mort]. - Actes 7:59, 60

Etienne prie Jésus ici. De plus, comme nous l'avons vu dans un précédent article, le "Jéhovah" présent dans la Traduction du Monde Nouveau au verset 60 ne se trouve dans aucun manuscrit original. Il a été ajouté artificiellement. Le "Seigneur" qu'il remplace est donc bien le "Seigneur Jésus" du verset 59. Enfin, le terme "appelait" fait sans aucun doute possible référence à la prière puisque même la Traduction du Monde Nouveau met une note sur ce mot : "ou invoquait, priait". La plupart des autres traductions rendent bien ce mot par "priait".

A propos de cette prière d'Etienne, voici ce que disent les Témoins de Jéhovah :

Cette exclamation d’Étienne nous autorise-t-elle à prier Jésus ? Absolument pas. - La Tour de Garde du 01/01/2005 page 31 (Question des lecteurs)

La deuxième prière à Jésus que nous trouvons dans la Bible est une prière de Paul :

Aussi, pour que je ne m’élève pas outre mesure, il m’a été donné une épine dans la chair, un ange de Satan, pour me frapper sans cesse, pour que je ne m’élève pas outre mesure. À ce sujet, par trois fois j’ai supplié le Seigneur pour que cela s’écarte de moi ; et pourtant il m’a vraiment dit : “ Ma faveur imméritée te suffit ; car [ma] puissance est en train d’être rendue parfaite dans la faiblesse. ” Très volontiers donc je me glorifierai plutôt pour ce qui est de [mes] faiblesses, pour que la puissance du Christ reste au-dessus de moi comme une tente. Aussi je prends plaisir dans les faiblesses, dans les insultes, dans les détresses, dans les persécutions et les difficultés, pour Christ. Car lorsque je suis faible, c’est alors que je suis puissant. - 2 Corinthiens 12:7-10

Paul a supplié par trois fois le Seigneur pour lui demander de l'aide. Celui-ci lui dit que puissance est rendue parfaite dans la faiblesse. Qui est donc ce "Seigneur" ? La réponse est dans le texte puisque Paul parle ensuite de "la puissance du Christ". Paul a donc prié Jésus en cette occasion particulière. Le terme grec Parakaleo utilisé ici signifie "supplier, demander avec insistance, invoquer". Les Témoins de Jéhovah n'ont jamais fait le moindre commentaire dans leurs publications sur le fait que cette prière puisse être adressée à Jésus.

La troisième prière à Jésus que l'on trouve dans la Bible se trouve en Révélation :

“ Celui qui atteste ces choses dit : ‘ Oui ; je viens vite. ’ ” “ Amen ! Viens, Seigneur Jésus. ” - Révélation 22:20

Dans la même idée on pourrait aussi ajouter cette exclamation adressée directement à Jésus :

Si quelqu’un n’a pas d’affection pour le Seigneur, qu’il soit maudit. Ô notre Seigneur, viens ! - 1 Corinthiens 16:22

Les chrétiens invoquent le nom de Jésus

La Bible indique que les premiers chrétiens, à l'image d'Etienne, "invoquaient" le nom de Jésus (c'est le même terme grec qui est employé) :

à la congrégation de Dieu qui est à Corinthe, à vous qui avez été sanctifiés en union avec Christ Jésus, appelés à être saints, avec tous ceux qui, partout, invoquent le nom de notre Seigneur, Jésus Christ, leur Seigneur et le nôtre - 1 Corinthiens 1:2

Ananias, avec Jésus glorifié, en parlant de Saul :

Et ici il a pouvoir de la part des prêtres en chef pour lier tous ceux qui invoquent ton nom. ” - Actes 9:14

Un peu plus loin nous trouvons les Juifs, parlant des chrétiens :

Mais tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits et disaient : “ N’est-ce pas là l’homme qui a ravagé ceux qui, dans Jérusalem, invoquent ce nom, et qui était venu ici tout exprès pour les conduire, liés, aux prêtres en chef ? ” - Actes 9:21

Le mot "invoquer" inclut la prière. Comme vu plus haut dans la note de la Traduction du Monde Nouveau à propos d'Etienne ces deux termes sont synonymes. Le dictionnaire Larousse donne cette définition :

  • Appeler une puissance surnaturelle à son aide par des prières
  • Solliciter de quelqu'un de plus puissant, par des prières, une aide, l'expression d'un sentiment

C'est d'ailleurs la raison logique pour laquelle les Témoins de Jéhovah ne sont pas autorisés à invoquer les anges ou les saints. Les Témoins de Jéhovah enseignent aussi que "invoquer le nom" d'un dieu équivaut à le prier :

Cependant, il ne conviendrait pas que nous imitions les prières répétitives des “ gens des nations ”. Ceux-ci répètent “ toujours ” des expressions apprises par cœur et contenant beaucoup de mots inutiles. Les adorateurs de Baal n’ont rien retiré à invoquer le nom de ce faux dieu “ depuis le matin jusqu’à midi, en disant : ‘ Ô Baal, réponds-nous ! ’ ” (1 Rois 18:26). Aujourd’hui, des millions de gens rabâchent de longues prières, pensant à tort qu’ils “ seront entendus ”. Mais Jésus nous aide à comprendre que le fait de ‘ parler beaucoup ’ dans de telles prières n’a aucune valeur aux yeux de Jéhovah. - Tour de Garde du 15/02/1009 page 16

Dès lors, si les Témoins de Jéhovah reconnaissent, à raison, que "invoquer" est un synonyme de "prier" et que l'expression "invoquer le nom" d'un dieu équivaut à le prier, pourquoi ne font-ils pas de même dans le cas de Jésus ? Pourquoi ne peuvent-ils pas invoquer le nom de Jésus comme le faisaient les premiers chrétiens ? Si ils reconnaissent que l'expression "Ô Baal, réponds-nous !" est une prière pourquoi ne pas faire de même avec l'expression "Ô notre Seigneur, viens !" ?

Les chrétiens peuvent dire merci à Jésus

Je suis reconnaissant à Christ Jésus notre Seigneur, qui m’a donné de la puissance, parce qu’il m’a estimé fidèle en me désignant pour un ministère, - 1 Timothée 1:12

A la lecture de ce verset, ne peut-on pas imaginer Paul remerciant le Seigneur directement par une courte prière ?

Jésus écoute les prières

La Bible nous dit que Jésus entend (ou "écoute, comprend", grec akouo) les prières :

Je vous écris ces choses pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui mettez votre foi dans le nom du Fils de Dieu. Et voici l’assurance que nous avons à son égard : c’est que, quoi que ce soit que nous demandions selon sa volonté, il nous entend. De plus, si nous savons qu’il nous entend concernant tout ce que nous demandons, nous savons que nous allons avoir les choses demandées puisque nous les lui avons demandées. - 1 Jean 5:13-15

Conclusion

En conclusion, rien dans la Bible n'interdit de prier le Seigneur Jésus. Bien entendu, la prière doit en règle générale être adressée au "Père", par le moyen de Jésus Christ comme celui-ci nous l'a enseigné. Toutefois, il n'y a aucune raison biblique d'interdire les prières à Jésus. Libre à chacun de prier Dieu avec son coeur, il sera toujours écouté si cette prière est conforme à Sa volonté.

Pour les plus curieux, je vous invite à lire Jean 14:14 dans diverses traductions de la Bible (dont la Kingdom Interlinear Translation publiée par les Témoins de Jéhovah) et à vérifier quelle est la meilleure traduction de ce verset selon les manuscrits les plus fiables.