Quelle est l'espérance des chrétiens selon la Bible ? Qu'adviendra-t-il des chrétiens morts ? Avons-nous une espérance céleste ou seulement terrestre ? Qu'enseigne la chrétienté sur l'espérance chrétienne ? Cet article tentera de répondre à ces questions importantes.

Nous avons déjà prouvé bibliquement que, contrairement à ce qu'affirme l'organisation des Témoins de Jéhovah les chrétiens ne sont pas divisés en deux classes ayant deux espérances différentes. Nous avons également prouvé que la "semence d'Abraham" avec laquelle Dieu a conclu une alliance n'est pas constituée que d'un petit nombre de chrétiens mais de tous les chrétiens. Nous ne reviendrons donc pas sur ces points ici. Nous allons plutôt essayer de faire une synthèse de ce que la Bible enseigne sur l'espérance de tous les chrétiens d'hier et d'aujourd'hui.

De fait, cette espérance se compose de plusieurs choses. Nous verrons dans cet article les trois principaux éléments de cette espérance chrétienne à savoir :

  • L'espérance en la résurrection des morts
  • L'espérance de la vie avec Christ
  • L'espérance de la nouvelle création

L'espérance en la résurrection des morts

Même si, comme les premiers chrétiens nous attendons ardemment le retour de notre Seigneur de notre vivant, il faut malheureusement envisager la possibilité que ce ne soit pas le cas. Que ce soit pour nous-mêmes ou pour nos proches, l'espérance en la résurrection des morts est donc très importante.

C’est à propos de l’espérance en la résurrection des morts qu’on me juge (...) et j’ai [cette] espérance envers Dieu, espérance que ces [hommes] nourrissent eux aussi, qu’il va y avoir une résurrection tant des justes que des injustes - Paul devant le Sanhédrin (Actes 23:6; 24:15)

La résurrection des justes

La "résurrection des justes" évoquée par Paul face au Sanhédrin fait directement référence à ces paroles de Jésus :

Mais quand tu offres un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; et tu seras heureux, parce qu’ils n’ont pas de quoi te rendre. Car cela te sera rendu à la résurrection des justes. ” - Luc 14:13, 14

Qui sont les "justes" ? Ce sont tous ceux qui ont été "déclarés justes" par Dieu lui-même ! En tant que croyants, nous avons l'assurance d'avoir été "justifiés" ou "déclarés justes" grâce à notre foi dans le Fils de Dieu. C'est ce que Paul explique aux Galates :

sachant bien que l’homme est déclaré juste, non en raison des œuvres de [la] loi, mais seulement par le moyen de la foi envers Christ Jésus, nous aussi nous avons mis notre foi en Christ Jésus, pour être déclarés justes en raison de la foi envers Christ, et non en raison des œuvres de [la] loi, parce qu’en raison des œuvres de [la] loi nulle chair ne sera déclarée juste. - Galates 2:16

C'est cette "justice qui provient de Dieu en raison de la foi" qui permet aux croyants d'accéder à la résurrection des justes :

Mais oui, je considère même que toutes choses sont une perte à cause de la valeur éminente de la connaissance de Christ Jésus mon Seigneur. À cause de lui, j’ai accepté la perte de toutes choses et je les considère comme un tas de déchets, afin de gagner Christ et d’être trouvé en union avec lui, ayant non pas ma propre justice, celle qui provient de [la] loi, mais celle qui vient par la foi en Christ, la justice qui provient de Dieu en raison de la foi, afin de le connaître, lui et la puissance de sa résurrection et la participation à ses souffrances, me soumettant à une mort semblable à la sienne, [pour voir] si je peux de quelque manière parvenir à cette résurrection d’entre les morts qui aura lieu de bonne heure. - Philippiens 3:8-11

La Bible nous enseigne également que des fidèles de l'ancienne alliance, tels qu'Abraham, ont été déclarés justes devant Dieu (Romains 4:2-5; Galates 3:8, 9; Hébreux 11:35). Ils seront donc probablement ressuscités en même temps que les chrétiens.

Quand aura lieu la résurrection des morts ?

Selon 1 Thessaloniciens 4:16, la résurrection des croyants aura lieu lors du retour de notre Seigneur :

parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. - 1 Thessaloniciens 4:16

Nous lisons également en 1 Corinthiens :

en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette. Car la trompette sonnera, et les morts seront relevés incorruptibles, et nous serons changés. - 1 Corinthiens 15:52

Selon Révélation 11:15, la dernière trompette retentit lorsque "le royaume du monde est devenu le royaume de notre Seigneur et de son Christ". Cela confirme que la résurrection des justes aura bien lieu lorsque cette "trompette" sonnera, lors du futur retour de Jésus (voir aussi Matthieu 24:29-31).

Les Témoins de Jéhovah enseignent que cette "dernière trompette" sonne depuis 1914, et donc que les chrétiens sont ressuscités depuis cette date, ce qui n'est pas biblique. Pour une étude plus approfondie de ce sujet, voir l'article : Témoins de Jéhovah : 6 fausses doctrines défaites en 3 versets.

Les justes seront-ils jugés ?

Jésus-Christ a enseigné que ceux qui croiraient en lui ne se seraient pas jugés :

Celui qui entend ma parole et croit celui qui m’a envoyé a la vie éternelle, et il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. - Jean 5:24

Comme souvent, lorsque la Bible parle de jugement, il s'agit en réalité de condamnation (voir Jean 5:29; Daniel 12:2). Par définition, ceux qui ont été déclarés justes par Dieu ne pourront pas être condamnés. Ils sont passés "de la mort à la vie" spirituelle et obtiennent la vie éternelle grâce à leur foi (Jean 3:16). Toutefois ils devront tout de même se présenter devant le "tribunal de Christ" pour recevoir une récompense à la mesure des oeuvres qu'ils ont accomplies durant leur vie.

Car il faut que nous soyons tous manifestés devant le tribunal du Christ, pour que chacun reçoive ce qui lui revient pour les choses faites au moyen du corps, selon celles qu’il a pratiquées, que ce soit bon ou vil. - 2 Corinthiens 5:10

Le Seigneur nous dit également ceci :

Écoute ! Je viens vite, et la récompense que je donne est avec moi, pour rendre à chacun comme est son œuvre - Révélation 22:12

Jésus a illustré ce principe à travers les paraboles des talents et des mines dans lesquelles le "maître" récompense ses serviteurs à des degrés différents selon le travail qu'ils ont accompli (Matthieu 25:14-30; Luc 19:16-23). Cela pourrait par exemple se traduire par des niveaux de responsabilité différents dans le royaume de Dieu (voir par exemple la position privilégiée promise aux apôtres en Luc 22:28-30 et Matthieu 19:28).

La résurrection des injustes

La résurrection des injustes, autrement dit de tous ceux qui n'ont pas été justifiés par leur foi aura lieu à la fin du règne millénaire de Christ et de ses frères. Ceux-là seront jugés sur les actions qu'ils auront accomplies de leur vivant :

Et j’ai vu les morts, les grands et les petits, qui se tenaient debout devant le trône, et on a ouvert des rouleaux. Mais on a ouvert un autre rouleau ; c’est le rouleau de vie. Et les morts ont été jugés d’après les choses qui étaient écrites dans les rouleaux, selon leurs actions - Révélation 20:12

NB : Pour ceux qui comprennent les 1000 ans comme étant un nombre symbolique, couvrant la période séparant la première et la seconde venue de Christ, cela signifie que les justes et les injustes sont ressuscités en même temps, lors du retour de Christ (plus d'infos ici).

Bien entendu, faisons confiance à Dieu pour rendre pleinement justice à ceux qui n'ont jamais eu l'occasion d'entendre la bonne nouvelle. L'apôtre Paul nous rassure sur ce point :

Car lorsque des gens des nations qui n’ont pas [la] loi font naturellement les choses de la loi, ces gens, bien que n’ayant pas [la] loi, sont une loi pour eux-mêmes. Ce sont ceux-là mêmes qui montrent que le contenu de la loi est écrit dans leur cœur, tandis que leur conscience témoigne avec eux et que, entre leurs pensées, ils sont accusés ou même excusés. Cela aura lieu au jour où Dieu jugera par Christ Jésus les choses secrètes des humains, selon la bonne nouvelle que j’annonce. - Romains 2:14-16

Ainsi la bonne conscience et les pensées d'une personne, s'appuyant sur la loi que Dieu a écrite dans son coeur, seront pris en compte lors du jugement. Ayons donc pleinement confiance dans la sainte justice de Dieu en ce qui concerne les "injustes".

"Avec quel corps" ?

La Bible enseigne que Jésus a montré l'exemple en ce qui concerne la résurrection de ses fidèles serviteurs :

Car si nous nous sommes unis à lui dans la ressemblance de sa mort, à coup sûr nous serons aussi [unis à lui dans la ressemblance] de sa résurrection - Romains 6:5

Comme nous l'avons déjà montré dans cet article, Jésus n'est pas ressuscité en tant qu'esprit mais il a relevé son corps, comme il l'avait prophétisé (Jean 2:19-21). C'est ce corps qui a été immédiatement revêtu d'incorruptibilité :

De même aussi la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption, il est relevé dans l’incorruptibilité - 1 Corinthiens 15:42

Paul en 1 Corinthiens 15 répond à la question soulevée à propos du corps qu'auront les ressuscités (1 Corinthiens 15:35). Il conclut sa réponse ainsi :

Écoutez ! Je vous dis un saint secret : Nous ne nous endormirons pas tous [dans la mort], mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, durant la dernière trompette. Car la trompette sonnera, et les morts seront relevés incorruptibles, et nous serons changés. Il faut en effet que ceci qui est corruptible revête l’incorruptibilité, et que ceci qui est mortel revête l’immortalité - 1 Corinthiens 15:51-53

Qu'est-ce qu'un corps incorruptible ? Par définition c'est un corps qui ne dépérit pas, qui ne vieillit pas. La Bible nous dit également qu'il est immortel, autrement dit qu'il ne peut être détruit. Si l'on en croit l'exemple de Jésus, il s'agit d'un corps qui peut être matériel ("de chair et d'os"), qui peut manger et boire, disparaître, monter au ciel... C'est donc un corps qui est adapté à la vie sur terre comme à la vie dans le domaine céleste (Luc 24:36-43; Actes 1:6-11). La Bible nous apprend aussi que la différence la plus importante entre le corps corruptible et le corps incorruptible est que ce dernier est animé (ou vivifié) directement par l'Esprit de Dieu (Romains 8:11; Jean 6:63; 1 Corinthiens 15:45; 2 Corinthiens 3:6; Révélation 11:11).

Aux Philippiens, Paul résumera les choses de cette manière :

Quant à nous, notre droit de cité se trouve dans les cieux, d’où nous attendons aussi avec impatience un sauveur, le Seigneur Jésus Christ, qui transformera notre corps humilié pour qu’il soit rendu conforme à son corps glorieux selon l’opération du pouvoir qu’il a, même de se soumettre toutes choses. - Philippiens 3:20, 21

Les chrétiens seront donc ressuscités sur terre avec un corps changé, transformé en un corps incorruptible et glorieux, un corps adapté à la vie dans les cieux, tout comme celui que possédait Jésus lors de sa résurrection.

Mais Dieu a relevé le Seigneur et il nous relèvera, nous aussi, par sa puissance. - 1 Corinthiens 6:14 (voir aussi 2 Corinthiens 4:13, 14)

Pour une étude plus approfondie de ce sujet, voir l'article : Témoins de Jéhovah : 6 fausses doctrines défaites en 3 versets

L'espérance de la vie éternelle et du règne avec notre Seigneur

La vie éternelle est bien sûr l'espérance que nous chérissons tous (Jean 3:16; Tite 1:2; 3:6, 7). Mais, mieux encore, c'est la vie éternelle avec Christ qui doit être le coeur même de l'espérance chrétienne. La Bible nous dit même que c'est pour cela qu'il est mort pour nous !

Mais pour nous qui appartenons au jour, restons dans notre bon sens et portons la cuirasse de la foi et de l’amour, et pour casque l’espérance du salut ; parce que Dieu nous a désignés, non pas pour la colère, mais pour l’acquisition du salut grâce à notre Seigneur Jésus Christ. Il est mort pour nous afin que, soit que nous restions éveillés, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui - 1 Thessaloniciens 5:8-10

L'enlèvement lors son retour

Lorsqu'il était sur terre Jésus a promis à ses disciples qu'il les accueillerait chez lui lors de son retour, afin qu'ils puissent vivre avec lui :

De plus, si je m’en vais et vous prépare une place, je viens de nouveau et je vous accueillerai chez moi, pour que là où je suis, vous aussi vous soyez - Jean 14:3

Comme nous l'avons vu, la Bible enseigne cela se produira après la résurrection, sous forme d'un enlèvement des ressuscités et des vivants dans les nuées lors du retour de Jésus-Christ, pour aller à sa rencontre :

Car si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, de même aussi ceux qui se sont endormis [dans la mort] par Jésus Dieu les amènera avec lui. Car voici ce que nous vous disons par la parole du Seigneur : que nous les vivants qui survivons jusqu’à la présence du Seigneur, nous ne précéderons en rien ceux qui se sont endormis [dans la mort] ; parce que le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un cri de commandement, avec une voix d’archange et avec la trompette de Dieu, et ceux qui sont morts en union avec Christ ressusciteront d’abord. Ensuite nous les vivants qui survivons, nous serons, ensemble avec eux, emportés dans des nuages à la rencontre du Seigneur dans les airs ; et de cette façon nous serons toujours avec [le] Seigneur - 1 Thessaloniciens 4:14-17

Jésus avait lui-même parlé de ce "rassemblement" qui aura lieu lors de son retour glorieux :

Et il enverra ses anges au son d’une grande trompette, et ils rassembleront ceux qu’il a choisis, depuis les quatre vents, depuis l’une des extrémités des cieux jusqu’à leur autre extrémité. - Matthieu 24:31

Mais cette rencontre avec le Seigneur lors de son retour, bien que joyeuse et glorieuse, n'est pas encore l'accomplissement complet de l'espérance chrétienne.

La Jérusalem céleste et la nouvelle création

La lettre aux Hébreux nous apprend que les chrétiens ainsi que les fidèles de l'ancien testament aspirent à vivre dans "un lieu meilleur", appelé la "Jérusalem céleste" :

car nous n’avons pas ici de ville qui demeure, mais nous cherchons réellement celle qui est à venir - Hébreux 13:14
Dans la foi, tous ceux-là sont morts sans avoir obtenu l’[accomplissement des] promesses, mais ils les ont vues de loin et les ont saluées, et ils ont déclaré publiquement qu’ils étaient des étrangers et des résidents temporaires dans le pays. Car ceux qui disent de telles choses montrent bien qu’ils cherchent réellement un lieu qui leur appartienne. Et pourtant, si vraiment ils s’étaient toujours souvenus du [lieu] d’où ils étaient sortis, ils auraient eu l’occasion d’y retourner. Mais maintenant ils aspirent à un [lieu] meilleur, c’est-à-dire un [lieu] appartenant au ciel. C’est pourquoi Dieu n’a pas honte d’eux, d’être invoqué comme leur Dieu, car il leur a préparé une ville. - Hébreux 11:13-16
Mais vous vous êtes approchés d’un mont Sion et d’une ville du Dieu vivant, [la] Jérusalem céleste, et de myriades d’anges - Hébreux 12:22

Le Seigneur, dans la Révélation, nous confirme que cette ville céleste, et plus précisément son temple, est la destination des "vainqueurs" :

Le vainqueur, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu ; non, il n’[en] sortira plus, et j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu et le nom de la ville de mon Dieu, la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, ainsi que mon nom nouveau - Révélation 3:12

Qui sont ces "vainqueurs" ? L'apôtre Jean, sous inspiration, a déjà répondu à cette question dans sa première épître, il s'agit de tous ceux qui ont la foi, autrement dit tous les justes, ceux qui auront bénéficié de la première résurrection (voir 1 Jean 5:1-5). Quelles sont les autres bénédictions réservées à ces "vainqueurs" ?

  • Ils mangeront de l'arbre de vie qui est dans le paradis de Dieu (Révélation 2:7)
  • Il ne leur sera fait aucun mal par la deuxième mort (Révélation 2:11)
  • Ils recevront un "nom nouveau" (Révélation 2:17)
  • Ils auront pouvoir sur les nations et feront paître les gens avec un bâton de fer (Révélation 2:26-28)
  • Ils seront revêtus de vêtements blancs et leurs noms ne seront pas effacés du livre de vie (Révélation 3:5)
  • Ils s'assieront sur le trône de Christ (Révélation 3:21)
  • Ils seront "heureux et saints" (Révélation 20:6)

Suivra une nouvelle ère pour l'humanité :

Et j’ai vu un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car l’ancien ciel et l’ancienne terre avaient disparu, et la mer n’est plus. J’ai vu aussi la ville sainte, la Nouvelle Jérusalem, qui descendait du ciel, d’auprès de Dieu, et préparée comme une épouse parée pour son mari. Alors j’ai entendu une voix forte venant du trône dire : “ Voyez ! La tente de Dieu est avec les humains, et il résidera avec eux, et ils seront ses peuples. Et Dieu lui-même sera avec eux. Et il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus. Les choses anciennes ont disparu. ” Et Celui qui était assis sur le trône a dit : “ Voyez ! Je suis en train de faire toutes choses nouvelles
- Révélation 21:1-5

Il s'agit là du moment tant attendu de la réunion de toutes choses en Christ, la révélation finale du "saint secret de la volonté de Dieu" comme l'a expliqué l'apôtre Paul aux Ephésiens :

Celle-ci, il l’a fait abonder envers nous en toute sagesse et bon sens, en ce qu’il nous a fait connaître le saint secret de sa volonté. Celui-ci est selon son bon plaisir qu’il s’est proposé en lui-même, pour une administration au terme des temps fixés, à savoir : réunir toutes choses de nouveau dans le Christ, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre. [Oui,] en lui, en union avec qui nous avons aussi été désignés comme héritiers, en ce que nous avons été destinés d’avance selon le dessein de celui qui opère toutes choses d’après le conseil de sa volonté, pour que nous servions à la louange de sa gloire, nous qui avons été les premiers à espérer dans le Christ. - Ephésiens 1:8-12

A ce moment la mission de Christ sera terminée. Jésus remettra le Royaume à son Père Tout-Puissant (1 Corinthiens 15:24-28). Le péché et la mort auront disparu définitivement. La "tente de Dieu sera avec les humains", la Jérusalem céleste sera accessible à tous, autrement dit il n'y aura plus de barrière entre les mondes céleste et terrestre, tous les humains seront bénis et réconciliés avec Dieu (Révélation 21:9-22:5, 14). Le Créateur et sa création seront enfin réunis, comme dans le jardin d'Eden lorsque Dieu et l'Homme dialoguaient librement et sans intermédiaire (Genèse chapitre 3). Le paradis originel sera restauré et glorifié, la "nouvelle création" tant attendue sera devenue une réalité (Isaïe 65:17-25; 2 Pierre 3:13) ! C'est là l'espérance chrétienne ultime.

Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, et dans ceux-ci habitera la justice. - 2 Pierre 3:13

Qu'enseigne la chrétienté sur l'espérance ?

Les Témoins de Jéhovah enseignent que la "chrétienté" (selon leur définition : toutes les religions chrétiennes sauf eux) a complètement occulté le dessein de Dieu pour la terre (voir par exemple cet article). Ils prétendent que les autres religions chrétiennes enseignent que tous les chrétiens vont au ciel et que c'est là leur destination finale, étant ainsi séparés à jamais de toute activité sur terre. Les Témoins prétendent être parmi les seuls à enseigner une "espérance terrestre". Est-ce vraiment le cas ?

L'enseignement protestant

Les Eglises protestantes affirment dans leur profession de foi croire en la "nouvelle création" :

Nous croyons à la nouvelle création, éternelle et glorieuse, composée des « nouveaux cieux » et de la « nouvelle terre », autour de Christ et de son église glorifiée, dans laquelle Dieu sera tout en tous. (Eglise protestante de montpellier)

Qu'est-ce que cette "nouvelle création" selon eux ? Voici quelques citations tirées de sites protestants de référence qui démontrent que leur espérance n'est pas de vivre au ciel éternellement, mais sur la "nouvelle terre" :

Le Paradis – la Nouvelle Terre – est un endroit physique que nous habiterons avec nos corps physiques glorifiés (voir 1 Corinthiens 15:35-58). L’idée d’un paradis « dans les nuages » est non-biblique. L’idée que nous serons des « esprits flottants au paradis » est non-biblique. Le Paradis que connaitront les croyants sera une nouvelle parfaite planète sur laquelle nous vivrons. La Nouvelle Terre sera sans péché, méchanceté, maladie, souffrance ou mort. Elle ressemblera vraisemblablement à la Terre, ou sera simplement une recréation de notre planète – mais sans la malédiction du péché. - Source : gotquestions.org (site protestant évangélique)
Mais, d’un autre côté, l’espérance chrétienne fait que nous ne pouvons pas vivre notre foi uniquement comme un « plus spirituel » qui donnerait une simple « valeur ajoutée » sur le plan de la verticalité et du sens de l’existence présente. Notre espérance en tant que chrétiens n’est pas d’avoir une vie la plus réussie possible avec, en plus, une dimension spirituelle ; elle est que le monde où nous vivons soit radicalement transformé et glorifié par le Christ, « par le pouvoir efficace qu’il a de s’assujettir toutes choses » (Ph 3.21). En nous attachant ainsi à une spiritualité véritablement biblique, notre regard ne sera donc pas focalisé sur notre situation présente mais sur l’avenir que Dieu nous prépare… pour nous et pour sa création. Pour reprendre l’image de l’Apocalypse, nous aspirons non à « une vie réussie » ni, simplement, à ce que notre âme aille au ciel au moment de notre mort, mais nous attendons que le ciel descende sur la terre renouvelée et glorifiée et que, sur cette terre, nous vivions en communion avec Dieu, et les uns avec les autres, pour l’éternité (Apocalypse 21.1-5). - Source : "La Revue réformée" (revue protestante trimestrielle depuis 1950)
Jean voit un nouveau ciel et une nouvelle terre : c’est donc un nouvel environnement physique. Comment se le représenter ? Peu de passages de l'Écriture en parlent précisément. Y aura-t-il de nouveaux astres dans le ciel ? Il est dit plus loin que la ville n’aura pas besoin de l’éclat du soleil ni du reflet de la lune (21.23). Comment imaginer la nouvelle terre ? Il semble qu’il y aura des montagnes puisqu’il en existe une qui sera « haute et grande » (21.10). Quand je m’imagine le paradis, je m’imagine donc un monde avec des milliers de paysages différents. Évidemment j’aurai la capacité de jouir de cette création, et cela, pour la gloire de Dieu. Le mot « paradis » veut dire « jardin ». Le paradis, c’est le jardin du début, de Genèse 1 et 2, parfaitement rétabli. D’ailleurs un arbre est mentionné dans ce paradis, l’arbre de vie (22.2), qui nous renvoie à celui de la Genèse. C’est bien l’explosion de la perfection du début que nous trouverons alors. - Source - promesses.org (revue protestante trimestrielle depuis 1967)

Je vous invite également à écouter cette prédication dans laquelle le pasteur déclare ceci, après avoir longuement parlé de la création animale :

"Ne croyez pas que Dieu va mettre tout ça à la poubelle. La terre que nous attendons, c'est notre terre transformée. Ce n'est pas un autre monde, c'est un autre monde dans le sens qu'il n'y aura plus aucun mal, le texte nous le dit : "on ne commetra plus ni mal ni destruction sur toute ma montagne sainte". La terre sera libérée de tout péché, de tout mal, de toute destruction. La terre sera libérée de toute malédiction, elle sera nouvelle dans ce sens-là. Oui ! Elle sera transformée, comme transfigurée, ressuscitée, changée, oui ! Mais ce que Dieu a créé de bon, de beau lors de sa création demeurera car Dieu ne jette pas ce qui est bon à la poubelle !" - Source : "La nouvelle Terre, le royaume du Messie", à partir de la 25ème minute, par Jacques Buchhold (Eglise protestante évangélique de Cergy-Pontoise)

Nous avons donc démontré, preuves à l'appui, que la doctrine protestante n'oublie pas le dessein de Dieu pour la terre, contrairement à ce qu'affirment les Témoins de Jéhovah !

L'enseignement catholique

Voici ce qu'enseigne le catéchisme officiel de l'Eglise Catholique sur les "nouveaux cieux et la nouvelle terre" :

A la fin des temps, le Royaume de Dieu arrivera à sa plénitude. Après le jugement universel, les justes régneront pour toujours avec le Christ, glorifiés en corps et en âme, et l’univers lui-même sera renouvelé. Cette rénovation mystérieuse, qui transformera l’humanité et le monde, la Sainte Écriture l’appelle " les cieux nouveaux et la terre nouvelle " (2 P 3, 13 ; cf. Ap 21, 1). Ce sera la réalisation définitive du dessein de Dieu de " ramener toutes choses sous un seul Chef, le Christ, les êtres célestes comme les terrestres " (Ep 1, 10).

Dans cet " univers nouveau " (Ap 21, 5), la Jérusalem céleste, Dieu aura sa demeure parmi les hommes. " Il essuiera toute larme de leurs yeux ; de mort, il n’y en aura plus ; de pleur, de cri et de peine, il n’y en aura plus, car l’ancien monde s’en est allé " (Ap 21, 4 ; cf. 21, 27).
Pour l’homme, cette consommation sera la réalisation ultime de l’unité du genre humain, voulue par Dieu dès la création et dont l’Église pérégrinante était " comme le sacrement " (LG 1). Ceux qui seront unis au Christ formeront la communauté des rachetés, la Cité Sainte de Dieu (Ap 21, 2), " l’Épouse de l’Agneau " (Ap 21, 9). Celle-ci ne sera plus blessée par le péché, les souillures (cf. Ap 21, 27), l’amour propre, qui détruisent ou blessent la communauté terrestre des hommes. La vision béatifique, dans laquelle Dieu s’ouvrira de façon inépuisable aux élus, sera la source intarissable de bonheur, de paix et de communion mutuelle.
L’univers visible est donc destiné, lui aussi, à être transformé, " afin que le monde lui-même, restauré dans son premier état, soit, sans plus aucun obstacle, au service des justes ", participant à leur glorification en Jésus-Christ ressuscité

Il est vrai que la conception catholique est moins explicite que celle des protestants. Néanmoins, on y retrouve bien la notion de vie humaine éternelle et parfaite sur la terre, d'un accomplissement du dessein de Dieu tel qu'Il l'avait voulu lors de la création originelle.

Conclusion

Pour conclure cet article nous pourrions sans aucun doute partager l'enthousiasme de l'apôtre Pierre lorsqu'il écrivit : 

Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, car selon sa grande miséricorde il nous a donné une nouvelle naissance pour une espérance vivante grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts - 1 Pierre 1:3

Oui béni soit Dieu notre Père de nous offrir gratuitement cette merveilleuse espérance grâce à son Fils Jésus-Christ ! L'espérance de vaincre la mort grâce à la résurrection glorieuse à l'image de celle de Christ, l'espérance de vivre pour toujours près du Seigneur et de nous approcher de notre Père céleste, l'espérance vivante d'une vie humaine riche et pleinement bénie dans la nouvelle création débarassée de la mort et du péché !

Que le Dieu qui donne l’espérance vous remplisse de toute joie et paix, parce que vous croyez, pour que vous abondiez en espérance par la puissance de [l’]esprit saint - Romains 15:13

 

 

Vous êtes d'accord ? Pas d'accord ? N'hésitez pas à me le dire dans les commentaires ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., merci !