Témoignages en rapport avec les Témoins de Jéhovah

Sentez-vous libre de témoigner de votre expérience, bonne ou mauvaise, au sein de l'organisation des Témoins de Jéhovah !


Merci de rester respectueux et courtois dans vos témoignages afin qu'ils ne soient pas supprimés. Les témoignages des personnes non enregistrées sur le site (Guest) seront relus avant publication et apparaîtront donc plusieurs heures après leur écriture.

Ajouter un témoignage
Témoignage de Thierry
posté le 5/09/16, 22:47

Bonjour. je souhaite déjà vous dire merci pour la qualité de votre travail d'investigation. Agé de 55 ans, j'ai été depuis enfant élevé chez les Témoins de Jéhovah. Durant ces décennies, combien de choses j'ai vu où je ne pouvais pas reconnaître cette organisation comme "l'esclave fidèle et avisé" qui prend soin du troupeau de Dieu. S'auto-proclamer la seule organisation détentrice de la "vérité" est non seulement un pêché d'orgueil, mais qui plus est, couvrir les pédophiles en son sein, ne peut qu'attiser les foudres du Christ. Nous sommes là bien loin de l'amour que nous a enseigné le Christ. J'ai quitté volontairement cette organisation en raison de ma conscience Chrétienne car je ne voulais plus être assimilée (non par les hommes) mais par mon Créateur, comme faisant partie de cette dernière. Le sentiment de trahison que j'ai ressenti m'a laissé des séquelles profondes, car j'avais une confiance absolue dans cette organisation. Bien sûr, je recherche toujours la vérité. J'entretien des relations étroites avec mon Créateur par la prière. Malgré les évènements douloureux et l'exil qui a suivit mon départ de cette organisation, jamais mon créateur ne m'a abandonné.
J'ai beaucoup de peine pour tous "mes frères et sœurs" qui avec leur cœur, leur sincérité sont abusés par cette société. Si je peux vous délivrer un message, faites vous même vos propres recherches, aller au fonds des choses, puis décidez avec votre cœur et votre âme de Chrétien.
Bien à vous.

Témoignage de Stan
posté le 11/08/16, 06:44

Bonjour,
J'avais une amie très proche témoin de Jéhovah.
Par respect pour elle et ses croyances, j'ai essayé de m'intéresser à ce "mouvement".
Que dire...
Les fidèles sont vraiment traités comme des enfants.
Dans les réunions, l'orateur donne la couleur du cheval blanc d'Henri 4 puis demande à l'Assemblée de quelle couleur est ce cheval!
Aucune réflexion, aucune sollicitation de l'intelligence,ce n'est que du rabâchage.
La mère de mon amie à été exclue de la secte, du coup elles n'ont plus le droit de parler religion entre elles!
Une mère et sa fille ne peuvent pas parler de ce qu'elles souhaitent !
J'ai émis de légères critiques à mon amie, et bam, rupture immédiate entre nous.
Cette secte est dangereuse , j'aimerais aider à lutter contre.
Cordialement et merci pour votre site

Témoignage de Guest AB
posté le 3/08/16, 14:10

Mes parents, croyants de longue date –Témoins de Jéhovah depuis bien des années avant ma naissance-, m’ont transmis une foi et un héritage spirituel. Convaincu que seule l’organisation des Témoins de Jéhovah était agréée de Dieu et détenait la vérité, à 14 ans, je me suis fait baptiser à mon tour Témoin de Jéhovah. Et j’ai été actif dans cette communauté pendant des années.

Fin 2000 – début 2001, gagné par une forme de lassitude, et pour d’autres raisons, j’ai dévié d’une ligne de conduite. J’ai donc été exclu en janvier 2001, et j’ai connu ma première rupture avec les Témoins, pendant presque 8 ans. Fin 2008, j’avais alors vécu, toutes ces années, comme le fils prodigue de la parabole.

Un constat s’impose alors presque malgré moi, et j’avoue : Dieu, tel que l’on me l’avait fait découvert depuis toujours, me manque. Je prends la décision de revenir à Lui, et ‘de remettre les choses en ordre entre Lui et moi’. J’ai alors entamé une démarche de réintégration. Fin 2009, je redeviens un Témoin actif.

Je ne le sais pas encore : je n’en suis qu’à la première étape de mon voyage spirituel.

A ce stade de mon récit, il me faut préciser que mon père, alors ancien dans une congrégation, vivait depuis quelque temps déjà une situation pénible, et lourde à supporter, avec un autre ancien du collège dans lequel il servait. De son vivant, il ne m’en a rien dit de peur que je ne me décourage et abandonne ma démarche de retour. J’ai appris cette histoire de ma mère, un peu avant, et après aussi le décés de mon père des suites d’une douloureuse maladie.
A l’été 2011, après la mort de mon père survenu en mars, je commence à m’interroger quant à l’affirmation selon laquelle seuls les Témoins constituent l’organisation de Dieu. La lecture de « Crise de conscience », rédigé par R. V. FRANZ, ancien membre du Collège Central, ébranle ma conviction. En mon for intérieur, je pressens que cette remise en question doit m’améner un jour à faire un choix : ou demeurer Témoin de Jéhovah, et préserver mes liens avec les membres et les amis de la congrégation, ou rompre avec l’organisation, et poursuivre mon parcours différemment.

C’est dans ces circonstances marquées par le chagrin d’avoir perdu mon père, et aussi par des doutes croissant, que je rencontre une jeune femme. Je pose l’indispensable nécessité de vivre ma foi comme condition non négociable à une histoire à deux. Elle accepte sans sourciller bien qu’étrangère à toute foi. En septembre 2011, ma nouvelle situation de vie provoque mon excommunication.

Bien je ne suis plus Témoin de Jéhovah. Mes liens avec cette communauté spirituelle sont de nouveau coupés. Et encore une fois, je me retrouve isolé, en tout cas spirituellement parlant. Aucun contact, bien sûr, avec mes anciens amis n’est possible. Cependant, ma détermination à vivre en chrétien est ferme.

Mais, comment vivre maintenant ma foi, et avec qui ? Je fais un rapide état des lieux : ma foi, en Dieu et en Jésus Christ repose sur la compréhension que j’en ai alors. J’accepte la Bible comme étant la Parole inspirée de Dieu. Et j’ai la conviction que l’on ne peut pas vivre la foi chrétienne uniquement dans le confort de son foyer, et coupé de toute relation avec sa famille dans la foi. (A ce moment-là, je me considérais comme un chrétien SCF _ Sans Communauté Fixe  )


Une nouvelle étape s’ouvre à moi : après avoir questionné la prétention des Témoins à être l’organisation de Dieu, je me lance dans un examen critique des enseignements que j’ai reçus depuis mon enfance. Dans le même temps, je prie Dieu de guider mes pas, et de m’aider à faire le tri grâce à Sa Parole.

J’entame alors des recherches tout azimuth via Internet. Ma conviction, alors, est qu’il existe des communautés chrétiennes.
Très rapidement, je découvre des librairies chrétiennes en ligne, et je navigue sur des sites évanlégiques. Ainsi, le site lueur.org par exemple. J’entre en contact avec le pasteur B. DELEPINE. Et s’ensuit un échange de mails. Mais, je ne suis pas encore prêt à franchir la porte d’une église. Je me heurte à des sujets théologiques un peu épineux.

Dans le même temps, je suis frappé par ce qui me semble un air de famille. La grâce, le salut par Jésus Christ, la foi en la Bible comme autorité en matière de doctrine et de foi. Tout cela me parle.

Néanmoins, mon cheminement spirituel va, dans l’immédiat et briévement, croiser la route d’un petit groupe d’Etudiants de la Bible. En France, ils ne sont plus qu’une poignée disséminée sur tout le territoire. Aux Etats-Unis, il existe des communautés bien plus importantes et très actives. Toutefois, vivre une vie chrétienne ne peut être pleinement satisfaisant et enrichissant à travers un écran d’ordinateur.

J’en suis en fait à une autre étape de mon voyage.

Je continue à prier le Seigneur. Je souhaite réellement vivre la foi chrétienne telle qu’enseignée dans la Bible. Mon désir est aussi de vivre ma foi avec d’autres croyants.
Tant pis, si en écartant les enseignements des Témoins, je me suis placé dans une situation inconfortable. Et puis, j’ai bien prié Dieu de m’aider à être honnête dans ma quête.

Mes recherches, au printemps 2013, prennent une autre tournure. Mes échanges par mail se poursuivent avec d’autres chrétiens évangéliques dont un pasteur retraité B. SCHEIDEGGER, et M. DIJKMAN. Celui-ci m’offrira plusieurs livres dont celui de J. PACKER « Connaître Dieu ».

Je découvre l’adresse d’une église baptiste non loin de chez moi.

Le 24 avril 2013, je me décide à envoyer un mail via le site internet à l’église. Peu après, j’ai un contact téléphonique avec son pasteur (e) : c’est une femme en effet. Fin juin – début juillet, nous convenons d’une date pour une entrevue dans un local situé dans le même bâtiment que l’église. Au cours de cette discussion, elle m’invite à considérer les choses spirituelles suivant une autre perspective. En août, je reçois, par mail, l’invitation au parcours Alpha, prévu pour l’automne.

Début septembre, je me jette à l’eau, et assiste pour la première fois au culte un dimanche. Si la forme m’interpelle, ce que j’entends ne me choque pas, et me semble assez familier.

Mes échanges avec le pasteur, par mail et de vive voix se poursuivent. En septembre 2013, j’entame le parcours Alpha. Ma prière est que si la volonté de Dieu est que je poursuive mon voyage ici, alors je la suivrai. Dieu répond à ma prière en me permettant d’avoir presque chaque mercredi soir libre.


Pendant l’automne 2013, et au fil des soirées du parcours, je revisite la foi chrétienne. L’enseignement que j’entends me touche au plus profond de moi.

Je commence à vivre ‘une nouvelle expérience de Dieu –Père, Fils et Saint Esprit’, pour reprendre le titre d’un traité écrit par un théologien. Je considère Jésus comme mon Sauveur personnel. Certes, jusqu’alors, je savais qu’il était mort pour nos péchés, … dans un sens collectif. Mais, désormais, je m’approprie personnellement son sacrifice et ce qu’il signifie. Au cours d’une soirée Alpha, je reçois le fascicule « Pourquoi Jésus ? ». Le lendemain, je reprends spontanément la prière que l’on retrouve p. 21. Jusqu’à ce moment-là, prier Jésus avait été impensable ! Dés lors, je commence une relation personnelle avec Le Seigneur. C’est inédit, nouveau et rafraîchissant.

Le point culminant de ce parcours Alpha est la journée consacrée au Saint Esprit. A la fin de celle-ci, j’en sors littéralement soufflé. Rien de ce que j’ai entendu n’est contraire à l’enseignement de la Bible. Mais, je me retrouve, dans un sens figuré, face à un immense chantier. Mes anciennes conceptions sont plus qu’ébranlées : elles sont renversées.

Difficile toutefois de lâcher prise complétement. Je fais confiance au Seigneur, et continue encore et toujours de chercher sa direction, et son approbation dans ce cheminement. Si celui-ci me semble ardu, difficile, je n’ai aucune envie d’abandonner, et de faire demi-tour. Mes entrevues avec le pasteur se prolongent tout au long de 2014.

Eté 2014, j’apprends qu’une nouvelle session du parcours Alpha est prévue pour l’automne.
Pour l’automne 2014, je me dis qu’une nouvelle session du parcours Alpha m’offrira l’occasion de revivre la même expérience qu’en 2013. Cette fois-ci, je souhaite apporter ma petite contribution. L’accueil chaleureux et fraternel que j’ai reçu précédemment de l’équipe du parcours, et le sentiment de bienvenue que j’ai ressenti, me donnent envie de m’impliquer et de rendre, un petit peu, ce que j’ai reçu.
En fait, je vivrai plusieurs semaines très fortes :
Tout d’abord, l’équipe m’intégre comme si je suis un des leurs. Je suis un invité équipier, voire un invité animateur, vers la fin du parcours  . Et pourtant, j’en ai encore à apprendre.
Ensuite, je ressens particulièrement la présence du Seigneur : il n’y a aucun doute que mon parcours est lié à celui de ma nouvelle communauté.
A la différence de l’année d’avant, je suis dans une phase de construction. Tout doucement, les choses se décantent. Bien que je bute encore sur certains sujets, le Seigneur m’apprend à les déposer, et à les lui remettre. Je commence à accepter que même si nous n’avons pas la réponse à tout, il nous faut faire confiance à Dieu, s’en remettre complétement à Christ, et laisser l’Esprit Saint faire son œuvre en nous. Je découvre aussi que la foi a besoin du silence de Dieu pour grandir, même si, je l’avoue, ce silence peut parfois me déranger : il ne faut pas se méprendre sur la nature et la qualité de ce silence.

Pour moi, le parcours Alpha 2014 connaît comme en 2013 son point culminant avec la journée sur l’Esprit Saint. Pour ceux qui l’ont vécue, invités, et notamment équipiers, nous avons vu l’Esprit Saint agir. Nous n’avons pas été témoins de manifestations visibles extraordinaires. Mais nous avons perçu son action en nous et entre nous : nos liens en ont été resserrés, et le Seigneur nous a donné de ressentir cette paix que Lui seul accorde. Une journée aussi bien remplie, spirituellement intense : un jalon dans mon cheminement.

Dans l’assemblée, que je fréquente maintenant, j’apprécie non seulement la qualité de l’accueil ou la gentillesse de ses membres, mais aussi la présence de chrétiens de longue date. Leur présence est discrète, mais leur témoignage éloquent. Ma reconnaissance va aussi à l’équipe du parcours Alpha. En 2014, il a été encourageant de voir des gens répondre à l’invitation de venir à Jésus.

Depuis environ 2 ans, mon voyage spirituel m’a amené à fréquenter une communauté baptiste, ma nouvelle communauté. Christ Jésus m’accompagne sur ma route : et à Pâques 2015, j’ai témoigné de mon engagement à ses côtés en me faisant baptiser.

Témoignage de ooooo
posté le 2/08/16, 20:31

je recommence parce que ça a sauté pendant que je tapais le texte. Donc toute ma famille ou presque est tj . En meme temps je les aime beaucoup tj et non tj. Les autres qui sont en dehors de ma famille pensent Dieu comme un guerrier et c'est tout. Il n'a rien à voir avec les conflits, les guerres ou autres. Jésus parlait-il de guerre de Dieu? Que neni! Evidemment, alors si vous vous sentez en conflit avec tj ou autres : pensez Amour, pensez Jésus, pensez Dieu pensez Jéhovah (celui qui fait devenir) pensez à une chose positive agréable pour vous pour tous, croyez que c'est et Constatez! après excommunication ou autre, peu importe. Ce ne sont pas les watchtower (litéralement je regarde la maison ou je surveille la maison, je contrôle ce qui se passe dedans, je surveille la mère) Aiguisons notre conscience , notre !Dieu à l'intérieur de nous pour plus grand bien de tous. Pas besoin de surveillance quand c'est Vrai.

Témoignage de catherine
posté le 1/08/16, 17:19

Bonsoir
C est très dur pour ma part de témoigner , j ai peur que l on devine qui je suis et d etre excommunier , peur de m etre trompée , en fait je ne sais plus ou j en suis
Cela fait 30 ans que je suis tj , j avais 19 ans quand je les ai rencontré pour la première fois. Ma mère étudiait la bible et elle ne savait pas comment se débarrasser de la soeur avec diplomatie. Je suis allée à son étude pour démontrer à cette femme que tout était du pipeau. Elle m a cité 2 thimothée 3:1 à 5 puis ce que Dieu voulait faire pour la terre. J étais impressionnée par son savoir sur la bible et cette merveilleuse promesse. Ma mère a arreté d étudier et c est moi et mon mari qui avons commencé une étude. Nous étions parents et vu notre age et notre milieu " le monde" cela a été un rude combat pour changer . Mon mari a arreté plusieurs fois l étude mais moi au fur et à mesure je me suis mise à avoir une crainte morbide de Dieu au point de me faire baptiser. Il suffit de bien répondre aux questions. Je me suis écartée de ma famille , elle était dans " le monde" et je n avais plus de temps pour moi , ou pour réfléchir à tout cela entre mon travail à plein temps , l étude , les réunions la prédication , le ménage et j en passe et surtout je passais à coté du principal: ma famille. J étais épuisée au point ou j ai fini en hopitaux psychiatriques pour dépression. Mais pour eux ce n était pas " la vérité" mais moi qui était la cause. Je ne m appuyais pas assez sur Dieu.Pendant toutes ces années j ai souvent été inactive , je me disais " à quoi bon tu es nulle et Dieu ne t aime pas , tu n es meme pas capable de faire ce qu il te demande , autant mourir.La vérité était pour moi un parcours du combattant , quand je retournais aux activités des tj j y allais en pleurs , meme en prédication mais il fallait y aller pour avoir la vie " mon joug est léger" dit Jésus pour moi il était beaucoup trop lourd. J ai fait tout pour que mon fils soit sauvé , il a étudié avec un ancien et il est maintenant tj ancien et mariée à une tj , ils sont pionniers permanents tous les deux. Je me suis toujours demandé comment faisaient les autres et pourquoi j étais différente , ils me disaient de prier de m investir et de servir Jah . Mais je n allais pas entre mes périodes de participations et mes périodes d hospitalisation. Il y a peu de temps je me suis interressée à 607 av ne , puis j ai lu " le temps des gentils reconsidérés " puis les livres de Franz. Je ne peux en parler à personne , je serais considérée comme apostate. J aimerais me retirer mais j ai mon fils. Je ne veux plus etre tj et je me sens dans l obligation d y rester pour ne pas perdre mon fils. Je suis tombée sur le site de Thomas et je tiens à le remercier mais je me sens seule contre tous. Il vient d y avoir des assemblées et j ai été sollicitée pour y aller , que cela ne pouvait etre que bénéfique mais c est une corvée pour moi. Je suis attristée quand je pense à tous ces frères et soeurs qui sont dans l ignorance parce qu il est interdit de lire tout ce qui est prohibé au risque d etre excommunié. Cette période est très dur et je ne sais pas comment m en sortir et comment aider mon fils. Je me sens prisonnière . Je suis rassurée par contre de savoir que Dieu est amour , et pourtant combien de fois le disent ils en excommuniant des gens qui ont voulu se renseigner et tout cela au nom de Dieu. Je vais faire comme beaucoup qui ont témoigné ; prendre une bible et la lire. Je remercie aussi les personnes qui nous aident à comprendre qui sont les tj

Témoignage de priscillia
posté le 28/07/16, 12:16

Bonjour,

Je m'appelle Priscillia, j'ai 31 ans, deux enfants, et je suis mariée à un homme non témoin.
Je me suis retirée volontairement il y a 4 ans de cette organisation, car j'avais ouvert les yeux en tombant sur des explications sur le net, sur la véritable organisation que c'est ...fondements occultes, franc maconnerie, pédophilie cachée, images subliminales (que j'ai pu vérifier par moi même...), etc...

Moi, par contre, même si je suis partie de mon plein gré, j'en ai énormément souffert et j'en souffre encore profondément, car j'ai perdue toutes mes amies proches, et n'ayant pas de famille, ils étaient devenus la mienne pendant ces 10 années passées là bas...
et pour moi, c'est un déchirement quotidien, quand je vois dans la rue un des membres, et que je voudrais tellement pouvoir lui parler, lui demander si ça va, mais je sais que je ne peux pas...
mais chaque fois je me dis que j'ai eu raison, je le sais au fond de moi, qu'on ne peut pas cautionner tout cela et fermer les yeux parce que les gens qu'on aiment se trouve encore dedans.

Pour moi personnellement, je dirais que sans soutien extérieur, il est presque impossible de partir de soi même, car c'est trop dur.
Et une pression énorme est excercée par les anciens dès qu'on demande à partir de la congrégation. Il faut être très fort moralement pour aller jusqu'au bout de ce que l'on veut.

Et je rajoute que mon fils ainé qui a 12 ans a grandi dans la congrégation, et même pour lui c'est encore dur aujourd'hui, car il a connu des gens qu'il a aimé et il ne comprend pas pourquoi on ne peut pas continuer à leur parler, même si l'on est excommunié...
Bref, tout le monde souffre énormement dans tout cela, et ça ne devrait pas être le cas dans un peuple chrétien.

Je trouve ça aberrant de les entendre répéter que Jésus a pardonné jusqu'a 77 fois 7, et que les chrétiens tj sont qualifiés par l'amour qu'ils se manifestent entre eux.
Mais moi, je constate, qu'ils n'ont aucun amour, aucune pitié, car je souffre seule aujourd'hui, sans personne, et ils ne sont pas là...
Au moment ou le "pêcheur" justement a le plus besoin d'aide et d'amour, de soutien, eh bien il n'y a plus personne ...

Témoignage de TABARY
posté le 25/07/16, 13:48

Bonjour à tous. Je suis une ancienne T.J. assez âgée. Fidèle et exemplaire en conduite, je les ai quittés parce que depuis tout ce temps passé chez eux, j'ai pu constater de nombreux mensonges, sournoiseries, médisances, clans et matérialisme malgré tous les conseils donnés lors des réunions bibliques (discours et école). Je trouve dommage de voir toutes ces personnes au demeurant sincères se laisser endoctriner au point de "haïr" celui ou celle ayant fait partie de "leur famille", parce qu'il(ou elle) ne pense plus comme eux. Où est le respect du deuxième commandement de Jésus : Tu dois aimer ton prochain comme toi-même" et ailleurs "vous devez même aimer vos ennemis" ? Pour ma part, seuls les 2 premiers commandements appartiennent à chacun d'entre nous : Adorer un seul DIEU, et Aimer son prochain comme soi même.. A chacun d'en faire son propre mode de vie ne pensant qu'à une chose : plaire à notre créateur. Personne n'a le droit de nous juger, sauf LUI.

Témoignage de Révész Tibor
posté le 23/06/16, 12:45

Bonjour! Je crois qu'il serait utile d'appuyer les mauvaises attitudes des responsables de la WT par un exemple que j'ai vécu personnellement.
Il y a déjà quelques années quand je servais comme pionier spéciale et ancien dans une congrégation du sud de la Belgique, j'ai du traiter un cas de pédophilie commis par un autre ancien de ma congrégation.
Ayant référé au Béthel j'ai reçu les consignes très claires selon quoi je ne devais divulguer cela a personne évidement pour ne pas attirer l'attention des autorités judiciaires.
Le coupable fut exclu puis réintégré très peux de temps après et occupait de nouveau une responsabilité au sein de la même congrégation.
Je peux donner des noms de tous les responsables de cet affaire si vous le jugez nécessaire. RT

Témoignage de Cécile
posté le 12/05/16, 19:04

Bonjour, et merci à Thomas pour son excellent travail de recherches et pour l'occasion qu'il me donne de m'exprimer.
Je m'appelle Cécile, j'ai 48 ans, je suis mariée et mon mari n'est pas Témoin. J'ai été élevée chez les Témoins jusqu'à ce que je lâche tout à l'adolescence vers l'âge de 15 ans puis je suis « revenue à la vérité »  il y a 7 ans, c'était comme un appel au secours suite à un drame familial et une grosse dépression.

Pour moi, tout a volé en éclat il y a moins de deux mois, à l'occasion de ce qu'on appelle les "Questions du Baptême" mais je vais y revenir plus loin.
Déjà je ne comprenais pas cette obligation de préparer plus d'une centaine de questions, ce qui m'a pris une 10aine d'heures pour chacune des 3 séries, donc une 30aine d'heures en tout, en plus du temps passé dans les réunions et la prédication. Mon mari devenait dingue de me voir y consacrer autant de temps. C'était comme un passage obligé, un rituel trés contraignant alors que j'avais grandi chez les TJ et que ça faisait plusieurs années que je revenais aux réunions de façon régulière, la connaissance requise pour le baptême, je l'avais.
Je ne pouvais m'empêcher de repenser à Jésus qui baptisait sur le champ, juste sur la base de la foi, et Philippe qui avait baptisé l'eunuque dans une flaque d'eau, juste parce-que ce dernier le lui avait demandé. Je savais que cette règle n'était pas biblique...

Je dois dire que depuis le début de mon retour, des questions restaient sans réponse. Je n'avais pas de doutes, mais plutôt des désaccords ou incompréhensions, comme par exemple pour les anniversaires. Difficile pour moi de faire comme si de rien n'était le jour de la naissance de ce que j'avais de plus cher au monde, mon enfant, d'autant que l'anniversaire de mes enfants représentait pour moi un hommage à la création. Mais bon à ce stade le doute ne germait pas car je m'auto-persuadais en me disant que je comprendrai plus tard.
Il y avait aussi d'autres points de désaccords, comme le fait que malgré les problèmes de santé de mon mari, mes amis n'aient pas compris ma décision de travailler pour le soulager, j'avais à l'époque différé le baptême et cela avait été considéré comme une erreur, un manquement à mes engagements théocratiques puisque nous devons mettre le royaume et surtout la prédication à la 1ère place dans ces temps de la fin..., donc il faut faire des choix ; ils ne m'ont jamais donné l'impression d'avoir la moindre compassion pour mon mari...

Par ailleurs, je m'interrogeais souvent sur le temps consacré aux activités théocratiques, j'avais calculé que ça revenait quasiment à un mi-temps, et mon mari resté seul à la maison souffrait en silence. J'en avais parlé à plusieurs reprises à des amis ou à mes parents qui me rappelaient systématiquement que je faisais ce que je pouvais, en référence avec la parabole de Jésus sur la piécette de la veuve et que je pouvais sacrifier quelques réunions de temps en temps pour rester avec lui. Mais comme chez les Témoins on joue sur la contradiction en permanence, les enseignements dans les réunions nous poussant à donner toujours plus et entraînant une grosse culpabilité en cas de manquement, ma ferveur l'emportaient sur ma vie de famille. Je remercie aujourd'hui mon mari pour la patience dont il a fait preuve, nous avons 30 ans de mariage mais si nous avions été un jeune couple, je ne suis pas sûre qu'il aurait résisté à une telle épreuve...
Je ne comprenais par non plus qu'on nous pousse au travers des périodiques à avoir l'oeil simple au point pour la plupart, de vivre trés modestement. J'en connais qui ont baissé leur volume de travail, vendu leur jolie maison pour solder leur crédit et acheter un bien beaucoup plus modeste, et surtout beaucoup n'ont pas d'enfant en raison des affres attendues en rapport avec la fin du système actuel, tout cela me gênait beaucoup.
Un mois avant la date du baptême, je ressentais un véritable malaise, j'ai même demandé à un ancien s'il fallait être d'accord sur tout pour prétendre au baptême et il m'a répondu que si ce n'était pas le cas, la compréhension viendrait avec le temps, j'étais donc naïvement rassurée.

Je ne peux lister sur ce post toutes les entraves, les barrières, les interdits qui me pesaient de plus en plus, mais c'est donc à la 2ème série de questions que j'ai craqué, vers la fin il y a eu la question sur l'immoralité sexuelle, et là aprés avoir répondu de façon générale, l'ancien (qui n'est pas si vieux), me demande si j'ai bien compris la question mais dans le contexte « du couple », je lui ai répondu que je ne voyais pas de quoi il voulait parler puisque ce n'était pas évoqué dans la question, il me donne des précisions, que je ne pourrais détailler par pudeur. J'étais extrêmement choquée tant par ses propos que par le fait que la Watchtower puisse s'ingérer dans la vie des couples mariés au point de légiférer par des règles on ne peut plus strictes jusque dans le lit des fidèles. L'ancien, au vu de mon incompréhension, me conseilla d'aller sur le site de l'organisation afin de trouver une confirmation de ses dires, ce que je fis en arrivant chez moi, mais rien, aucune infos sur le sujet.
Trés énervée et révoltée, j'avais besoin de savoir de suite, je vais sur Wikipedia, encyclopédie en ligne réputée pour son sérieux et son impartialité, et je tape "Sexualité chez les Témoins de Jéhovah", et là ce fut un choc, je découvris que les témoins avaient subis 5 changements en matière de sexualité chez les couples et cela extraits de Tour de Garde à l'appui : J'ai ainsi découvert que jusqu'à 1942 exactement, les rapports sexuels étaient carrément interdits et condamnés hors procréation! Puis une série d'interdits s'en est suivie avec à chaque fois des divorces et exclusions notamment lorsque l'un des conjoints n'était pas témoin, ce qui a malheureusement détruit des familles...

La famille, institution sacrée de Dieu, fondement de l'humanité... C'est là que le doute s'est vraiment mis à germer dans mon esprit. Quel est ce Dieu tyrannique, qui a permis que le mariage soit bafoué, quel est ce Dieu qui peut se tromper, puisqu'il y a eu 5 changements de 1942 à 1978, aprés quoi la Watchtower a décidé au vu du nombre incroyable d'excommunications, d'arrêter de s'ingérer dans la vie des couples mariés ? Ce Dieu, ne pouvait être celui auquel je croyais, un Père tout puissant plein d'amour et de sagesse... Je précise que l'ancien en question ne savait pas qu'il y avait eu des rectifications depuis qu'il avait eu cette information lorsqu'il était plus jeune, et oui il y en a tellement de rectifications, il faut suivre.., pas toujours facile d'être au garde à vous en temps et en heure.

Au vu de mes doutes, d'autres recherches s'en sont suivies, mon mari cherchant aussi de son côté, et j'ai rapidement tout découvert: Les liens depuis l'origine de l'organisation avec la Franc-maçonnerie, son appartenance à l'ONU la fameuse bête sauvage cela pendant 10 ans, les fausses prophéties basées sur de faux calculs, les origines spirites de la traduction de la TMN qui ne peut s'appeler Bible d'ailleurs, tous les compromis de la Watchtower, la vie dissolue de certains présidents, les techniques subliminales dans les périodiques. J'ai aussi découvert que c'était une multi-nationale cotée en bourse etc...
Et puis..., le vaste scandale de la pédophilie qui est méconnu des témoins de base, qui vaut à la Watchtower le surnom sur le Net de "Paradis pour pédophiles"! Oui mais me direz vous, cela a changé, depuis une dizaine d'année la congrégation a l'obligation de respecter la loi (qui était la même à l'époque) et de dénoncer aux autorités les cas rapportés de pédophilies. Mais moi je ne peux me contenter de telles explications, parce-que le Dieu auquel je crois n'aurait pas permis que des enfants souffrent en silence, que l'organisation se substitue à la justice et qu'elle protège ces monstres, cela pendant plus de 70 ans ! Alors souvent lorsqu'ils sont interrogés, ils ont toujours le même réflexe, c'est de sortir du chapeau du magicien le verset de Proverbes 4 :18 qui dit que la lumière va croissante... La lumière en rapport à la connaissance est un concept qui vient de la Franc-maçonnerie, ils ont détourné ce passage qui prit dans son contexte fait référence à la sagesse qui permet de rester ferme et vertueux, cette manipulation leur permettant de justifier toutes leurs erreurs d'interprétations et d'enseignements ainsi que leurs nombreuses erreurs prophétiques.

Voilà j'en savais assez pour prendre ma décision, ce que je fis rapidement. Ma foi est intacte, et je pense que notre cher Père est en train de dévoiler au grand jour cette vaste supercherie ! Le vernis commence déjà à craquer, je viens d'apprendre qu'il y a eu une communication dans la congrégation faisant comprendre que les caisses étaient vides en haut lieux. Ce qu'on ne dit pas au petit peuple, c'est que la multitude de procés gagnés par les victimes de la pédophilie est en train de les ruiner littéralement, les dommages et intérêts pouvant s'élever aux States à plus de 25 millions d'euros pour un seul procés comme celui de Candice Conti ! Et oui les offrandes volontaires servent à verser des millions de dollars aux victimes parce-que le Collège Central a transgressé la loi de César !

Aujourd'hui, bien qu'encore un peu fébrile mais sûre de ma décision, aprés avoir tout « détricoté » je suis dans la démarche suivante : Au fil de mes recherches, je me rends compte que les TJ n'ont pas donné à Jésus la place qui lui revient, par contre je viens de découvrir que son Père lui, lui a donné tout pouvoir, il faut donc que je parte à la découverte de ce Jésus que je ne connais pas, et pour se faire, sur les conseils de Thomas que je remercie encore, je vais relire le Nouveau Testament (dans une version plus neutre que la TMN), je pense qu'on passe tous par les mêmes étapes. J'ai par ailleurs la chance de partager le résultat de mes recherches avec une sœur qui a été excommuniée 3 mois avant mon retrait, et avec qui j'ai repris contact dés que ma décision a été prise et ensemble nous ré-étudions la bible. Il s'avère qu'elle avait trouvé les mêmes informations que moi et était passée par les mêmes étapes. Ce qui l'avait choquée au départ et qui avait fait germer des doutes dans son esprit, c'est qu'en visionnant une vidéo des TJ, elle avait reconnu une chevalière avec le sigle de la Franc-maçonnerie au doigt d'un membre du Collège Central lors d'un discours... Il s'en est suivi pour elle une série de recherches et lorsqu'elle a voulu en faire part aux anciens, ils lui ont rapidement demandé de revenir de sa « mauvaise voie », ce qu'elle ne pouvait faire puisqu'elle avait découvert des vérités, ils lui ont donc « coupé la tête » en l'excommuniant ! Comme elle le dit elle-même au moyen-âge, elle aurait fini sur le bûcher ! De mon côté, je tiens à préciser que malgré que je n'ai pas été baptisée, je subis une mise à l'écart totale de la congrégation (sans parler de l'agressivité de ma famille toujours TJ), les anciens par ailleurs ont refusé d'écouter mes arguments suite à mes recherches. Quelle obscurantisme, et quelle Tyrannie ! Où est l'Amour dans tout ça ?

Avant de terminer, et un peu par ironie je l'avoue, je voudrais citer la Watchtower elle-même (pour une fois qu'ils disent la vérité !), au travers d'un extrait d'une TdG de 1958 :
« Ta religion devrait avoir une base digne de confiance. Tu ne devrais pas t'appuyer sur des chefs religieux ou des systèmes religieux, mais sur la Parole de Dieu, la Bible. Tu devrais d'abord t'assurer que ta religion concorde avec la parole de Dieu, s'y tu veux t'y tenir fermement. Si tu te rends compte que ta religion enseigne quelque chose d'inexact, tu devrais t'en détourner. Mais alors surgit la question : Es-tu prêt à soumettre ta religion à un tel examen ? Tu n'as rien à craindre … si tu as la vraie religion »

Témoignage de Richard
posté le 24/04/16, 19:15

Bonjour à tous

Donner son témoignage sur son expérience de Témoin peut paraître simple, dire qui on est ,ce qu'on pense et ce qu'on ressent et se révéler tout à coup très difficile.
Pour faire simple je dirais ce qui me tient le plus à coeur au plan spirituel.
La Watchtower ne détient pas la vérité Pourquoi ? Parce qu'elle nous a éloigné de Jesus
Avec la doctrine des 144000 prise au sens littéral elle a échafaude une idéologie ou l'immense majorité ( la grande foule ) n'est pas invité dans l'intimité de notre Seigneur.Et à force de matraquage les autres brebis n'y aspirent même pas avec pour résultat des adeptes qui ne vivent que pour une organisation visible qui n'ont pas d'ambition spirituelle et pas de joie véritable de l'esprit. La Watchtower ne rapproche pas les gens de Jesus sûrement parce que les 'gardiens de la doctrine ' ne le fréquente pas assidûment.
Jésus nous a libéré. L'Esclave ( qui est un maître en réalité ) nous a aliéné. C'est une imposture !
La soumission est une véritable obsession des dirigeants de la Watchtower .En tant que rois et prêtres dans les cieux ils aspirent à diriger le monde post armaguedon . Pourvu qu'ils ne leur viennent pas l'envie d'anticiper et de vouloir régner maintenant parce que si le monde devait fonctionner avec les règles de l'organisation à quoi ressemblerait - il ?
Ce serait trop dangereux ! Que cette organisation ne fasse jamais de politique . Avec la religion c'est déjà assez souffrant.

Ma femme et moi avons mis notre dernier rapport d'activité en février 2016 après 40 ans de bons et loyaux services . Nous ne souhaitons pas résumer notre vie de Chrétiens à notre vie de Témoins se serait trop réducteur . Nous avons eu des satisfactions , des déceptions . Mais le plus important est d'écouter la voix de notre Grand berger.

Courage pour ceux dont les familles sont en souffrance à cause de ces questions

Richard

Page: 1 2 3 4 5

Citation biblique

"Car le Père ne juge personne, mais il a remis tout le jugement au Fils, afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé."
Jean 5:22, 23

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Découvrez la brochure "C'est le don de Dieu"

Découvrez la brochure "Vérifiez toutes choses"

Derniers commentaires

  • Au Chili, les Témoins de Jéhovah renoncent à leur neutralité pour 300 dollars

    vox il y a 8 hours
    Effectivement j'avais déjà lu et vu le drapeau flottant sur cette salle et ceci l'an dernier et j'avais ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    ROMEO il y a 3 jours
    Je suis d'avis que cette lettre amène une evolution positive. Waite and See

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie chez les Témoins de Jéhovah : cette lettre aux anciens va-t-elle améliorer les choses ?

    Isaac il y a 6 jours
    Tout ce que je retiens, c'est que l'organisation contient de plus en plus d'éléments dissidents. Une ...

    Lire la suite...

     
  • Lettre ouverte : un Témoin de Jéhovah revendique son droit de quitter sa religion sans contrainte

    Fort il y a 1 semaine
    Bonjour Nicodème et Vox, Encore une fois je tiens à saluer ici le courage de ta démarche Nicodème qui ...

    Lire la suite...

     
  • Nouveau : une médiathèque sur JW-verite.org !

    Nicodème il y a 1 semaine
    Je me rappelle adolescent de la gêne qu'avait ressenti mon jeune frère être félicité par des TJ suite ...

    Lire la suite...