Vous fréquentez ou vous envisagez de vous marier avec un(e) Témoin de Jéhovah alors que vous ne faites pas partie de cette organisation ? Que vous soyez croyant ou non, voici ce que vous devez savoir.

J'ai reçu récemment plusieurs emails de lecteurs et de lectrices ayant une relation sentimentale avec un(e) Témoin de Jéhovah et ne sachant pas vraiment à quoi s'en tenir. Ces personnes étaient un peu dans le flou quant à leur situation, alors j'ai entrepris de rédiger cet article pour répondre à leurs interrogations et faire le point sur la question du mariage chez les Témoins de Jéhovah, notamment avec une personne qui ne l'est pas elle-même.

Un Témoin de Jéhovah peut-il se marier avec une personne qui n'est pas Témoin de Jéhovah ?

En principe non. Son organisation le lui déconseille très fortement sous prétexte que la Bible l'interdit et que cela déplairait à Dieu. Voici quelques citations tirées de leurs publications disponibles sur jw.org :

Veillons aussi à ce que la solitude ne nous précipite pas dans une relation peu sage. Qu’il serait triste, par exemple, de laisser le désir de se marier nous faire oublier qu’un mariage avec un non-Témoin entraîne beaucoup de problèmes et oublier aussi le conseil biblique de se garder d’un tel “ attelage ”. (2 Corinthiens 6:14.) - La Tour de Garde du 15/03/2002 page 28

Plus récemment, un article complet de La Tour de Garde a été consacré à ce sujet. Il s'agit de la Tour de Garde de 15 mars 2015 pages 30 à 32. En voici quelques extraits :

Bien sûr, tous les conjoints non Témoins ne deviennent pas durs et excessifs. Mais même si elle ne te valait pas de telles difficultés, quel effet la décision d’épouser un non-Témoin aurait-elle sur tes relations avec ton Père céleste plein d’amour ? Que ressentirais-tu à l’idée de ne pas avoir écouté le conseil qu’il a donné pour ton bien ? Et, par-dessus tout, que penserait-il de ta décision ? (Prov. 1:33).
Certains frères aussi ont attendu avant de trouver un conjoint. C’est le cas de Bill, un Australien. Il avoue qu’il lui est arrivé d’être attiré par des femmes non Témoins. Mais il s’interdisait d’être trop amical avec elles. Pourquoi ? Parce qu’il ne voulait rien déclencher qui l’aurait amené à former un « attelage disparate avec [une] non-croyant[e] ».

Comme le prouve ce dernier extrait, le fait que vous soyiez une personne chrétienne ou non ne change absolument rien pour les Témoins de Jéhovah : si vous ne faites pas partie de leur organisation vous serez considéré comme une personne non-croyante (tout comme une personne qui quitte cette religion a forcément, selon eux, "renié la foi chrétienne"). D'après leur doctrine, si votre partenaire Témoin se marie avec vous sa relation avec Dieu en pâtira forcément et il/elle ne se conformera plus aux exigences bibliques.

Il est donc parfaitement clair, au vu des enseignements officiels de leur organisation, que les Témoins de Jéhovah ne doivent pas entretenir de relation amoureuse, et encore moins se marier avec quelqu'un qui n'est pas Témoin.

Que se passera-t-il si le mariage a quand même lieu ?

Le Témoin de Jéhovah qui se marie avec une personne non-Témoin ne sera normalement pas excommunié (sauf si il y a eu des relations sexuelles avant le mariage). Mais sa décision ne sera pas sans conséquences négatives pour autant, surtout si le conjoint Témoin est l'homme. En effet, si le Témoin est un "assistant ministériel", un "ancien" ou même un pionnier dans sa congrégation, alors il perdra ses titres et privilèges. Si il ne l'est pas, alors il ne pourra jamais espérer le devenir.

Voici, à ce sujet, ce que nous dit le "livre des anciens", qui fait office de règlement intérieur dans toutes les congrégations des Témoins de Jéhovah (page 37, chapitre 3 : "Nomination et radiation d'anciens et d'assistants ministériels").

18). Approbation tacite d'un mariage entre un membre baptisé de la congrégation et une personne non baptisée : Un frère nommé doit soutenir fidèlement les normes morales de Jéhovah, comme l'injonction de se marier " seulement dans le Seigneur ". (1 Cor. 7:39 ; 2 Cor. 6:14, 15 ; Tite 1:8 ; w04 1/7 p. 31.) Cette directive s'applique à tous les chrétiens, même à ceux qui sont inactifs. Si un frère approuvait tacitement le mariage entre un chrétien baptisé et une personne qui n'est pas baptisée, on se demandera s'il remplit toujours les conditions requises.

Un appui moral ou matériel apporté aux fréquentations, ainsi que la participation aux préparatifs, ou la présence lors de la cérémonie civile ou de la réception sont interprétables comme une approbation. La question se pose même si le frère n'a pas été impliqué personnellement, mais qu'il ait permis à sa femme ou à d'autres membres de sa maisonnée de s'impliquer. Si dans ce domaine un ancien ou un assistant ministériel manque de jugement à un degré tel que cela suscite de sérieuses questions dans l'esprit de certains, il ne remplira peut-être plus les conditions requises par la Bible pour occuper cette fonction. — w02 1/5 p. 17 § 13-15 ; w01 15/5 p. 20-21 § 16-17.

Cette citation ne parle certes que de l'"approbation tacite d'un mariage entre un membre baptisé de la congrégation et une personne non baptisée" par un ancien ou un assistant ministériel. Les conséquences de cette "approbation tacite" sont claires : il risque d'être destitué de ses fonctions. A combien plus forte raison donc si lui-même se marie avec une femme non-Témoin (voir les Tour de Garde données en référence).

Pour résumer : si un homme Témoin de Jéhovah désobéit à son organisation en se mariant avec une femme non-Témoin, il ne pourra jamais espérer devenir assistant ministériel, ancien, ou accéder à d'autres titres et privilèges au sein de sa congrégation. Si il possède l'un de ces titres ou privilièges alors il les perdra très probablement. Dans le cas d'une femme Témoin de Jéhovah qui se marie avec un non-Témoin, il n'y aura heureusement pas de conséquence tangible, mise à part la culpabilisation habituelle à chaque fois qu'un article de la Tour de Garde ou un discours public abordera ce sujet (voir exemple de la Tour de Garde citée plus haut, avec des questions du type : "Que ressentirais-tu à l’idée de ne pas avoir écouté le conseil qu’il a donné pour ton bien ?").

Mon conjoint Témoin de Jéhovah va-t-il me forcer à me convertir ?

Normalement non. Mais il arrive que des Témoins de Jéhovah se marient avec un(e) non-Témoin en espérant secrètement le (la) convertir un jour ou l'autre. Veillez surtout à ce que la situation soit bien claire entre vous AVANT le mariage. Si vous ne souhaitez pas devenir Témoin de Jéhovah soyez ferme et demandez-lui de ne pas chercher à vous convertir en aucune manière. Ne lui donnez surtout pas de faux espoirs ! Si vous êtes une personne chrétienne, vous profiterez peut-être de cette discussion pour lui expliquer en quoi sa religion n'est pas biblique.

Cette position est-elle vraiment biblique ?

Pour appuyer leur doctrine les Témoins de Jéhovah se basent essentiellement sur deux versets bibliques :

Une femme est liée aussi longtemps que son mari est vivant. Mais si son mari vient à s’endormir [dans la mort], elle est libre de se marier à qui elle veut, seulement dans [le] Seigneur. - 1 Corinthiens 7:39
Ne formez pas d’attelage disparate avec des non-croyants. Car quels rapports ont la justice et l’illégalité ? Ou quelle participation la lumière a-t-elle avec les ténèbres ? - 2 Corinthiens 6:14

En parlant de se marier "seulement dans le Seigneur" ou de ne pas "former d'attelage disparate avec des non-croyants", l'apôtre Paul restreignait-il le mariage uniquement à ceux qui font partie de la même organisation ? Uniquement à ceux qui partagent exactement le même point de vue sur tous les sujets bibliques ? Evidemment non. Lorsque Paul parle de "non-croyant" il fait bien sûr allusion uniquement à ceux qui ne croient pas au Seigneur Jésus-Christ, à ceux qui n'ont pas foi en lui, à ceux qui le rejettent. Un chrétien, par définition, est quelqu'un qui croit en Jésus-Christ, qui espère en lui, qui devient son disciple en suivant son modèle. Il est parfaitement inapproprié de restreindre ces versets uniquement à un groupe chrétien, à une organisation ou à une dénomination particulière. Agir ainsi reviendrait ni plus ni moins à usurper le rôle du Seigneur en décidant, à sa place, qui est un "vrai chrétien" et qui ne l'est pas, qui est "juste" et qui ne l'est pas, qui est dans la lumière et qui est dans les ténèbres ! C'est de plus un comportement typiquement sectaire ! A partir du moment où une personne a foi en Jésus-Christ et fait de son mieux pour suivre ses traces alors il n'y a aucune raison biblique de la considérer comme un "non-croyant" comme le font les Témoins de Jéhovah !

Les Témoins de Jéhovah s'appuient également sur l'ancien testament pour justifier leur doctrine relative au mariage, par exemple dans cette Tour de Garde :

En d’autres termes, certains Israélites, qui appartenaient pourtant à une nation vouée à Jéhovah, s’étaient mariés avec des personnes qui ne l’adoraient pas. Le contexte nous aide à comprendre pourquoi c’était grave. Le Ml 2 verset 10 déclare qu’ils avaient le même père. Il n’était pas question de Jacob (dont le nom avait été changé en Israël), ni d’Abraham, ni même d’Adam. Malaki 1:6 révèle que leur “ seul père ” était Jéhovah. Les Israélites entretenaient des relations avec lui ; ils constituaient une partie de l’alliance conclue avec leurs ancêtres. Or, une des lois de cette alliance stipulait : “ Tu ne devras pas t’allier par mariage avec elles. Ta fille, tu ne devras pas la donner à son fils ; et sa fille, tu ne devras pas la prendre pour ton fils. ” — Deutéronome 7:3. - La Tour de Garde du 01/05/2002 page 17 §14

Là encore, cette application est inappropriée. Le peuple de Dieu, aujourd'hui, n'est pas une organisation ou un groupe de chrétiens qui revendiquerait l'exclusivité de ce titre mais la communauté chrétienne dans son ensemble. La lettre de Paul aux Galates (chapitre 3) nous dit par exemple que ce sont "tous ceux qui ont foi" qui sont "fils d'Abraham" spirituels, qui constituent donc le peuple de Dieu de la nouvelle alliance. Il ne nous appartient pas de décider que tel chrétien ou groupe chrétien en fait partie ou non (plus de détails dans cet article). Là encore, agir de la sorte trahirait une dérive sectaire non biblique.

Conclusion

En conclusion, nous avons donc montré dans cet article comment l'organisation des Témoins de Jéhovah décourage, voire sanctionne le mariage d'un des leurs avec une personne non-Témoin. Nous avons également vu que cette position, en plus d'être sectaire, n'est absolument pas biblique. La Bible décourage le mariage d'un croyant avec un non-croyant. Bibliquement parlant, un croyant est un individu qui met sa foi en Jésus-Christ, qui le reconnaît comme Seigneur et qui s'efforce de suivre ses traces et un non-croyant est quelqu'un qui ne croit pas en Jésus-Christ, tout simplement. La doctrine des Témoins de Jéhovah sur le mariage et les sanctions qui s'y rattachent s'ajoutent donc à la longue liste de leurs "commandements d'hommes" qui vont "au-delà de ce qui est écrit" (Matthieu 15:9; 1 Corinthiens 4:6).

C’est en vain qu’ils continuent à me rendre un culte, parce qu’ils enseignent pour doctrines des commandements d’hommes - Matthieu 15:9


Commentaires  

+2 #1 chris 17-05-2016 17:25
Excellent sujet que j'approuve totalement !
Il y a actuellement un cas dans ma famille et on le considère comme un excommunié ( sauf moi )
Je me souviens qu'en j'étais ancien, j'ai traité pas mal de situation de ce genre mais le collège d'anciens dans lequel je me trouvais n'était pas excessif à l'encontre des notés .
on expliquait du haut de l'estrade que c'était à chacun de noter untel ou untel en fonction de sa propre personnalité et on appuyait bien sûr le fait qu'il ou qu'elle restait un frère ou une soeur qui pouvait être aidé sur le plan spirituelle
En aucun cas on parlait à cette époque qu'un ancien ou un serviteur ministériel pouvait perdre ces charges s'il invitait chez lui ce frère ou cette soeur
Là c'est plus que discriminatoire c'est même scandaleux d'avoir (CC ) une telle attitude !
Ou es l'amour chrétien ?
Non trop c'est trop il faudrait que eux aussi connaissent (CC ) cela pour comprendre que la liberté de choix même s' il n'est pas bon ne regarde que la personne elle même
Attention je reste d'accord pour la réprimande des pêchés graves car je pense que cela pourrait nuire à la pureté de n'importe quelle organisation
Signaler à l’administrateur
0 #2 Marie 10-05-2017 04:06
Bonjour, Est-ce normal que les anciens demandent à un frère ou une sœur qui a épousé un "non-témoin" de leur présenter l'acte de mariage?
Signaler à l’administrateur
+4 #3 Thomas 10-05-2017 10:23
Bonjour Marie,

Non ce n'est pas normal. Ces anciens se comportent comme la Gestapo ! Vont-ils aussi vous demander votre avis d'imposition pour savoir si vous pouvez faire des dons à l'organisation ? Il n'ont pas le droit d'enquêter sur votre vie privée.

Ils devraient plutôt vous faire confiance et fortifier votre foi. Leur rôle, en tant que "bergers" devrait seulement être de vous encourager à vous mettre face à Dieu dans la prière et à vous demander si tout est en ordre dans votre vie.

Cela se passe entre le Seigneur et vous. . Encore une fois ces anciens n'ont pas à mener l'enquête sur votre vie et sur votre situation administrative.
Signaler à l’administrateur
0 #4 Marie 11-05-2017 23:20
Merci pour cette réponse.
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés."
Actes 4:12

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Derniers commentaires

  • Le retrait volontaire chez les Témoins de Jéhovah : une illusion ?

    BALTHAZAR il y a 2 semaines
    Et bien je suis triste à nouveau. Hier j'ai eu ma maman, TDJ, en pleurs au téléphone me disant que ...

    Lire la suite...

     
  • "Vérifiez toutes choses" : une brochure pour prêcher aux Témoins de Jéhovah

    Thomas il y a 1 mois
    Bonjour Moret, Je suis bien d'accord avec vous, ce n'est pas parce qu'on se dit chrétien qu'on ...

    Lire la suite...

     
  • "Vérifiez toutes choses" : une brochure pour prêcher aux Témoins de Jéhovah

    Moret il y a 1 mois
    Chers toutes et tous, Je suis un excommunié depuis des années. Mon envie de plaire à Dieu m'a poussé ...

    Lire la suite...

     
  • Se marier avec un(e) Témoin de Jéhovah, quelles conséquences ?

    Marie il y a 1 mois
    Merci pour cette réponse.

    Lire la suite...

     
  • Jésus Christ est Dieu : démonstration simple

    landry il y a 1 mois
    Salut! Thomas je confirme tes propos par ces deux versets 1 Jean, 5:20 - Nous savons aussi que le ...

    Lire la suite...