Le verdict de cette affaire de pédophilie condamne la négligence de la société Watchtower envers le pédophile. Connaissant son passé, aucune mesure n'a été prise pour l'empêcher de cotoyer une fillette de 9 ans dans le cadre de l'activité de prédication.

Candace Conti, victime d'un pédophile connu comme tel des anciens de sa congrégation de Fremont aux Etats-Unis, a assigné en justice la Watchtower en 2012 pour des faits survenus en 1994 alors qu'elle avait 9 ans. Initialement déclarée coupable et condamnée à verser 28 millions de dollars à la victime, la Watchtower a vu cette somme réduite en appel à 2,8 millions. Mais, plus que l'argent, c'est le fait que la cour d'appel ne soit pas revenue sur la condamnation de la société des Témoins de Jéhovah qui est important. En effet, des dizaines voire des centaines d'autres victimes attendaient l'issue de ce jugement qui constituera désormais un précédent notable dans leurs propres affaires.

Selon le jugement rendu, bien que les anciens des congrégations des Témoins de Jéhovah ne soient pas obligés d'avertir les membres que l'un des leurs est un prédateur sexuel même si ils en ont la connaissance (ce qui était le cas ici), il était de leur responsabilité de veiller à ce que cette personne ne se trouve pas en situation d'agir de manière malfaisante notamment évitant de l'associer avec un(e) jeune mineur(e). Or cette situation s'est reproduite à de nombreuses reprises sur une période de deux ans pendant laquelle Jonathan Kendrick, l'agresseur, a été autorisé par les anciens à prêcher seul avec Candace Conti alors qu'elle n'avait que 9 ans.

Condamnation pour "négligence"

Plusieurs mois avant les faits, Kendrick avait pourtant avoué aux anciens qu'il avait abusé sexuellement de sa belle fille. L'affaire est remontée jusqu'au siège de la Watchtower mais aucune action n'a été prise par la suite et aucune dénonciation ou exclusion n'a eu lieu. Pire, des documents ont été produits devant la cour prouvant que la société Watchtower voulait garder secrètes ces affaires. C'est malheureusement Candace Conti qui a fait les frais de cette négligence quelques temps après.

Conti a affirmé que Kendrick était devenu un ami proche de ses parents et donc que ceux-ci lui faisaient toute confiance lorsqu'il partait avec leur fille. Toutefois l'activité de porte en porte s'est terminée plusieurs fois au domicile de Kendrick, où il abusait sexuellement de sa petite victime. Kendrick, à l'époque, était "assistant ministériel" dans la congrégation. Il n'a pas été poursuivi dans cette affaire mais a été condamné pour d'autres faits similaires. Lors du procès initial, en 2012, des psychologues ont certifié que Conti souffrait de dépression, d'anxiété et de stress post-traumatique et pourrait avoir besoin d'un traitement à vie.

Tandis que la Watchtower affirme que tout est fait pour éviter que les pédophiles connus sortent en prédication avec des enfants, ils n'ont pu produire aucun document supportant cette affirmation. La société des Témoins de Jéhovah a également reconnu avoir en sa possession un fichier recensant tous les pédophiles parmi ses membres depuis 1997. Ce fichier est mis à jour au fur et à mesure des "confessions" de ceux-ci auprès des anciens, confessions qui mènent rarement au dépôt d'une plainte auprès de la police ni même à une exclusion compte tenu de la règle des "deux témoins" en vigueur chez les Témoins de Jéhovah (voir "livre des anciens"). En effet on imagine mal un violeur commettre son crime devant des témoins.

C'est donc dans ce cadre que la Watchtower a été jugée coupable de négligence dans cette affaire, et c'est également l'existence de ce fichier et sa non-communication auprès des responsables locaux en cas de changement de congrégation de l'agresseur qui lui vaudront probablement d'autres condamnations à l'avenir. Nul doute que d'autres affaires du même genre seront mises sur la place publique dans les prochains mois.

Sources : Article de Reveal News (anglais)Article de CBS (anglais)

Lire aussi : Les Témoins de Jéhovah lourdement condamnés dans une affaire de pédophilie


Commentaires  

0 #1 BARRAUD Franck 15-04-2015 14:37
Ca commence à faire beaucoup...
Signaler à l’administrateur
+2 #2 sara 23-09-2015 13:57
Ce qui prouve bien que la WT/JW.org/collège central n'est pas le seul canal de Dieu sur terre... Dieu n'aurait jamais couvert ce genre de fait, au contraire, il fait éclater la vérité.
Signaler à l’administrateur

Veuillez vous connecter au site (en haut à droite) pour pouvoir poster des commentaires. Merci !

Citation biblique

"En outre, il n’y a de salut en aucun autre, car il n’y a pas d’autre nom sous le ciel qui ait été donné parmi les hommes par lequel nous devons être sauvés."
Actes 4:12

Connexion

Bienvenue sur jw-verite.org ! Connectez-vous pour pouvoir poster des commentaires et accéder à des contenus exclusifs.

Derniers commentaires

  • Les Témoins de Jéhovah et les "bonnes oeuvres"

    Belzo Hier
    pour le siège international de la WT, les bonnes œuvres ça passe souvent par l’incitation à faire des ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$/jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Serge il y a 6 jours
    Amis témoins, ex-témoins ou non témoins, Sur cette question de la « règle des deux ou trois témoins » ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$/jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Fort il y a 1 semaine
    Merci BELZO pour ton témoignage je partage ton sentiment c'est effectivement l'amour pour Dieu et ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$/jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Eugene il y a 1 semaine
    Bonjour Voici la règle des deux témoins hé oui un violeur n'appelle jamais personne pour tenir la ...

    Lire la suite...

     
  • Pédophilie : amende de 4000$/jour confirmée pour l'organisation "récalcitrante"

    Nicodème il y a 1 semaine
    Dans le même esprit que l'article de Malka sur le piège de la radicalisation et le fait que le ...

    Lire la suite...